Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 05:30

 

Publié dans la collection Galapagos aux éditions L’Archipel, Karl de Martial Caroff est un roman destiné aux ados, premier titre d’une trilogie.

Vaison-sur-Marne, dans le 94. Grands immeubles réunis en cités pour population modeste, zone pavillonnaire pour les plus aisés, bureaux et espaces commerciaux pour le reste, une ville ordinaire sans grand charme. Bien qu’il rêve de paysages plus pittoresques, c’est dans ce ghetto que vit Karl, dix-huit ans. Ce lascar est de la graine de racaille, sans doute bien moins que ses copains Mo et Tony. CAROFF-2012Celui-ci a déjà ses entrées dans le gang qui impose sa loi sur la ville. Une bande qui attaque ponctuellement les véhicules de la police, afin de masquer leurs activités.

Ce jour-là, c’est Tony qui improvise un vol sur le marché, détroussant une dame âgée. Le trio ne tarde pas à être rattrapé par les flics. On les espère récupérables, aussi ils ont droit à une visite au 36 Quai des Orfèvres. Une prise de conscience bien relative, c’est à craindre. Même quand le commandant Paul Kléden leur montre que les conséquences du grand banditisme, c’est l’arrestation, le chemin de la prison. Tony reste le moins impressionnable du trio.

Ronan Kléden, fils du policier, a participé à la visite. Élève au lycée Charles VIII, un établissement très huppé, le jeune homme n’est pas à l’aise à Paris. Il n’y a que dans sa Bretagne natale qu’il se sente bien. Au lycée, il n’a guère sympathisé qu’avec la belle Layla Nemours. Les parents de celle-ci, dont sa mère Libanaise, évoluent dans les milieux culturels. Si Ronan est parfois invité chez eux, il se retranche principalement dans sa bulle. Par contre, il a été impressionné par Karl et sa maturité. Pendant ce temps, des troubles ont agité Vaison-sur-Marne, et le suicide d’un adolescent racketté n’arrange rien.

Ignorant ce contexte, Ronan se rend dans cette ville, espérant retrouver Karl. Il doit affronter des petits voyous, avant que Karl ne lui montre un aspect plus positif de cette banlieue. Enthousiaste, Ronan son amie Layla de l’accompagner à Vaison. Ces deux jeunes, visiblement pas issus de ces quartiers, sont bientôt la cible d’un violent groupe de racailles. Layla ne manque pas de répartie, mais c’est insuffisant pour les affronter. Ronan tente de téléphoner à Karl, pour qu’il leur vienne en aide. Karl et Mo, venu à la rescousse malgré d‘autres soucis, jouent sur l’effet de surprise pour intervenir. Après la baston, Karl conduit Ronan et Layla, à l’abri dans un squat d’amis. Pourtant, le danger mortel reste bien présent…

 

Précisons que Martial Caroff est déjà un auteur chevronné. Il a publié entre autres aux éditions Terre de Brume Les cinq saisons d’Ys et Les nuées sanglantes, ainsi qu’un épisode de la série Léo Tanguy Liberté pour la libertine (Éd.Coop Breizh) et des romans jeunesse. Il est bon de le souligner, car évoquer avec une certaine justesse l’ambiance actuelle des banlieues n’est pas si simple.

Sans être forcément fausse, l’image transmise par les médias assombrit souvent la vérité de la délinquance ou, à l’inverse, idéalise les bonnes volontés. L’auteur ne cache pas, ici, le caractère étouffant de ces cités. La fluide tonalité du récit n’édulcore pas la réelle tension qui règne. On détaille les rituels de ces gangs qui, sous prétexte communautariste ou religieux, mènent une sorte de guerre pour imposer leur domination locale.

Trois jeunes d’horizons différents se trouvent plongés dans cette ambiance féroce et noire. Même si Karl est un peu plus mûr, Layla et Ronan sont mal armés pour faire face à la situation. Cette histoire n’a rien de basique, de caricatural, approchant certainement le climat en question. Un suspense qui, outre les ados, intéressera tous les publics.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Oncle Paul 18/04/2012 14:34

Bonjour Claude
Bientôt dans les colonnes des lectures de l'Oncle Paul...
Amitiés

Claude LE NOCHER 18/04/2012 15:41



Salut Paul


Je ne lis pas tellement de polars jeunesse, mais celui-ci est très convaincant.


Bien évidemment, j'irai lire ton opinion.


Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Action-Suspense Ce Sont Des Centaines De Chroniques. Cherchez Ici Par Nom D'auteur Ou Par Titre.

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

ACTION-SUSPENSE EXISTE DEPUIS 2008

Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/