Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 septembre 2018 4 27 /09 /septembre /2018 04:55

James Katenberg est aujourd’hui un homme mûr. Fils d’Eva Lopès, une défunte actrice d’origine mexicaine, cet Américain fut un des scénaristes parmi les plus inspirés de Hollywood. Ce caractériel se lassa finalement de l’univers frelaté du cinéma et de la télé. Il quitta son ranch de l’Arizona pour s’exiler en France, où il écrivit une série-télé à succès. Il n’est plus guère motivé désormais. D’autant qu’il est habité par une obsession : savoir ce qui entraîna le suicide de sa mère, au début des années 1960.

James a rencontré Eden, une jeune junkie qui vient de passer huit mois en prison. Pour lui, pas de sentiment dans leur relation, mais sans doute le fascine-t-elle malgré tout. Autant que Marina Meinhof, l’actrice principale de sa série-télé européenne. Écrire un scénario sur la détention d’Eden ne l’intéresse pas. D’ailleurs, il sent le besoin de rentrer aux États-Unis, de déguerpir d’ici avec ou sans Eden, de retrouver son ranch du côté d’Oracle. En son absence, c’est le vieil estropié Gus qui s’est chargé de tout, là-bas.

Le producteur californien David Mac Coy est certainement un des seuls qui soit prêt à donner une nouvelle chance à James. Même si supporter les mouvements d’humeur de James n’est pas simple. Dans ce comté de l’Arizona, l’antipathique shérif Jim Dukan ne tarde pas à soupçonner Eden d’être une camée. Bon prétexte pour harceler James et son entourage. Toutefois, le scénariste ne craint pas vraiment ce prétentieux shérif. Au besoin, l’agent du FBI Robin Bakker usera de la méthode forte pour annihiler ce flic.

Tandis qu’Eden s’adapte tant bien que mal aux serpents et autres inconvénients de cette région, James ressasse les questions autour de sa défunte mère. “Le réveillon de Noël fut pour elle un moment insurmontable. Elle fut prise d’une crise d’angoisse dévorante…” Eva Lopès était alors une gloire montante de Hollywood, choisie par Erich von Stroheim, amie de Marlon Brando, rivale de Marilyn Monroe. Elle laissa plusieurs cahiers évoquant son quotidien, mais le troisième a disparu mystérieusement – ce qui intrigue James.

Le scénariste est obligé de se rendre à Los Angeles pour rencontrer David Mac Coy. Ce qui amène des réminiscences douloureuses pour James. Il y retrouve Robin Bakker, toujours mutique sur les raisons de cette protection incessante par le FBI. Qu’un biographe veuille retracer dans un livre la vie d’Eva Lopès risque de causer de graves soucis, car l’actrice avait incontestablement ses secrets. Eden sera-t-elle prête à décrocher de la drogue ? Une nouvelle étape de la vie de James est-elle envisageable ? Peut-être, à condition que soient éclaircis les sombres aspects de l’existence de sa mère…

Pascal Louvrier : Moteur ! (Tohu-Bohu Éditions, 2018)

L’ambition de ce roman est double. D’une part, il s’agit d’un hommage à Hollywood, celui de l’Âge d’Or. L’auteur n’oublie pas d’y inclure le génial Buster Keaton, au côté des stars de l’époque. Le monde du cinéma d’alors, ce sont également des facettes moins brillantes. L’ombre du FBI plane sur ce milieu, où règne une perversité bien réelle. D’autre part, outre le souvenir de sa mère, le héros traverse diverses péripéties, accompagné de cette névrosée d’Eden. Telles sont les deux lignes narratives de l’histoire.

On aurait aimé ressentir davantage d’empathie pour James. C’est lui et sa misanthropie qui s’y refusent, sans doute. Eden non plus n’est pas touchante, même si l’avenir ne peut que l’améliorer. Ce qui correspond finalement à l’ambiance du milieu cinématographique, où tout apparaît merveilleux alors qu’existent tant de jalousies, de comportements plus que malsains. Évoqué crûment, le sexe est très présent dans cette fiction. Sans se montrer puritains, ça aurait pu être plus allusif. Respectons ce choix de l’auteur.

Ce “Moteur !”, terme évocateur des tournages de films, n’est pas un percutant roman d’action, même si certaines scènes en sont proches. Pascal Louvrier installe une tonalité entre énigme et nostalgie, ce qui aboutit à un roman plutôt sympathique.

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Bonjour M. Le Nocher,

Je viens de commander le livre de Pascal Louvrier consacré à Amy Winehouse, la seule biographie de la chanteuse écrite par un Français est-il indiqué..

J'ignorais l'origine de l'expression " En voiture, Simone ! " , la connaissiez-vous ?

https://www.grands-meres.net/en-voiture-simone/

D’où vient l’expression « en voiture, Simone » ?
« En voiture, Simone » est une injonction signifiant qu’il faut débuter une acte, commencer à agir.

Si l’animateur de télévision Guy Lux la popularisa dans l’émission Intervilles au début des années 1960 en s’adressant de la sorte à Simone Garnier, autre animatrice, il s’agissait d’une référence, si ce n’est d’un hommage, à une toute autre Simone.

En 1929, Simone Louise de Pinet de Borde des Forest âgée de seulement de 19 ans, réussit son permis de conduire. Elle fut une des toutes premières femmes de France à l’obtenir. Mais elle ne se contenta pas de conduire une voiture comme monsieur tout le monde. Le permis en poche, elle devint pilote de rallye. Elle exerça cette activité jusqu’en 1957 et devint admirée notamment par Juan Manuel Fangio. Sa biographie indique qu’elle n’eut de toute sa vie de pilote, aucun accident.

Cordialement
Répondre
C
Bonjour Philippe
Je ne connaissais pas cette anecdote, je l'avoue.
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Action-Suspense Ce Sont Des Centaines De Chroniques. Cherchez Ici Par Nom D'auteur Ou Par Titre.

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

ACTION-SUSPENSE EXISTE DEPUIS 2008

Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/