Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juin 2018 3 20 /06 /juin /2018 04:55

Noël 2008, en Suède. Pour Nora Linde, analyste financière, son mari et leurs deux fils, ce temps de fête s’annonce heureux sur l’île de Sandhamn, sur la mer Baltique, son havre de paix. De son côté, son ami le policier Thomas Andreasson – inspecteur à la Criminelle au commissariat de Nacka – passe aussi un agréable Noël avec sa petite famille. Mais le 26 décembre, Thomas est appelé sur l’île. Une cliente de l’hôtel local a été retrouvée morte, gisant dans le froid extérieur. Un décès plus que suspect. Jeanette Thiels, cinquante-trois ans, n’était pas n’importe qui. Cette reporter avait une réputation de fonceuse. L’équipe du commissariat de Nacka se met en action pour comprendre les faits. L’appartement de Jeanette a été "visité", son ordinateur a disparu. 

La reporter était la mère d’Alice, treize ans, qui vit chez son père, Michael Thiels, divorcé de Jeanette depuis plusieurs années. Ce dernier semble posséder un alibi en bonne et due forme. La police perquisitionne l’appartement de la victime. Thomas interroge la voisine de Jeanette, Anne-Marie Hanson. Le premier bilan est maigre pour les policiers. L’un d’eux va se pencher sur les archives de Jeanette, les reportages – souvent sensibles – qu’elle a traités ces dernières années. Elle s’est rendue dans les Balkans, afin d’observer la réalité sur le terrain. Mais d’autres dossiers n’ont pas moins d’importance. L’émergence du parti politique d’extrême droite Suède Nouvelle, dont le leader est Pauline Palmér, figurait parmi les sujets que suivaient Jeanette.

L’autopsie de la reporter montre qu’elle était très gravement malade, développant un cancer bientôt fatal. Elle a ingéré du poison, probablement dans les vingt-quatre heures avant sa mort. Thomas et l’équipe d’enquêteurs réalisent que Michael Thiels s’avère bien plus suspect que prévu. Alcoolique et brutal, mais adorant sa fille, il a beaucoup manigancé afin de conserver la garde d’Alice. Bertil Ahlgren, voisin de Jeanette, pourrait sans doute témoigner. Mais à quatre-vingt-six ans, son état de faiblesse ne permet pas aux policiers de l’entendre. La petite Alice, qui comprend mal que sa mère est morte, court un réel danger. Elle possède une des clés des secrets de Jeanette. Les enquêteurs suivent toutes les pistes possibles, privées ou en lien avec les activités de la reporter, qui a été empoisonnée de façon fort singulière…

Viveca Sten : Retour sur l’île (Albin Michel, 2018)

Par terre devant eux, ce qui ressemblait à une personne accroupie. De derrière, elle avait l’air d’être tombée la tête la première, le front était enfoncé dans le sol, le visage enfoui dans la neige. La main droite était levée au-dessus de la tête, le gant pointant en avant, en direction de Lökholmen.
Thomas essaya de comprendre ce qu’il voyait. La victime était-elle tombée ? Ou cette main était-elle tendue pour se défendre ?
Quelqu’un avait commencé à brosser la neige du cadavre, mais s’était ravisé: le haut du corps était presque dégagé, mais les jambes encore recouvertes d’une épaisse couche blanche. Il distinguait a forme d’un talon bas.

Une partie du charme des suspenses de Viveca Sten – dont c’est ici le 6e titre – tient dans l’ambiance qu’elle installe, en particulier par son aspect insulaire. Chaque protagoniste est décrit avec le plus grand soin, les rendant très crédibles. Les chapitres sont courts, offrant sa place à chacun.

Autour de Thomas Andreasson, l’enquête policière en équipe avance sur un rythme traditionnel, sans précipitation, au fil des infos collectées. Pas de révélation-choc à espérer, ce sont les indices divers qui font progresser les investigations. Divorce houleux, motifs causés par le métier de la victime, inimitiés ? On le verra. Si le rôle de Nora est moindre, elle reste un des jalons de l’intrigue. Ce petit séjour en Suède, entre autres sur l’île de Sandham, est un plaisir de lecture confirmant le talent de Viveca Sten.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Action-Suspense Ce Sont Des Centaines De Chroniques. Cherchez Ici Par Nom D'auteur Ou Par Titre.

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

ACTION-SUSPENSE EXISTE DEPUIS 2008

Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/