Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 06:03

 

Disponible dès le 6 octobre dans la collection Domaine Policier des Éditions 10-18, L’heure d’avant de Colin Harrison nous entraîne à New York. George Young y est employé par un cabinet d’avocat intervenant sur les cas de fraudes aux assurances. Bientôt quinquagénaire, il habite le West Side avec son épouse Carol. Leur fille de dix-neuf ans est étudiante. Quand la veuve de Wilson Corbett lui demande un service, George accepte par reconnaissance. HARRISON-2011En effet, le bienveillant Corbett fut son mentor dans ce cabinet d’avocats. Âgée et souffrante, sa veuve s’interroge sur le décès de son fils Roger, quelques mois plus tôt. Non pas sur les circonstances : il est mort heurté par un camion-benne une nuit en sortant d’un bar. Une vidéo de surveillance en atteste. Savoir ce qui l’a distrait au point d’entraîner l’accident, c’est plus difficile. Engagé par la veuve Corbett, le détective Hicks a rassemblé quelques éléments qu’il donne à George. L’enquêteur lui déconseille de creuser trop profondément dans cette affaire.

La vie de Roger Corbett connut des hauts et des bas, trajectoire assez courante dans les milieux financiers auxquels il appartenait. Une suite d’opérations plus qu’hasardeuses l’ont vite ruiné, malgré la vente de ses principaux biens. [Il] s’était fait éjecter du train triomphant du capitalisme américain. Son divorce avait peut-être été la cause de sa chute, ou une de ses conséquences.

Sa sensuelle épouse ne semble guère marquée par le décès de Roger. Elle a fait vider l’appartement de son ex-mari sans y faire le moindre tri, avant de remiser ses affaires dans un box. George Young rencontre Eliska Sedlacek, mannequin tchèque, qui fut la dernière amie de Roger. Sincère relation entre une jeune expatriée et un biznessman sur le déclin, sans doute. Pourtant, George est sûr qu’elle lui raconte quelques bobards, qu’elle cache l’essentiel.

De quels indices dispose finalement George ? La ligne téléphonique de Roger Corbett est toujours active, c’est étrange. Le défunt s’intéressait au passé de son père, rien de très étonnant pour un homme de son âge. Dans le box, parmi les affaires de Roger Corbett, des décorations de Noël et autres soldats de plomb de médiocre qualité. En réalité, c’est Eliska qui les avait déposés chez Corbett. Elle profitait de son métier international pour passer ces objets, qui ont nettement plus de valeur qu’il y parait. Des gens dangereux risquent de les réclamer très rapidement. Face à eux, son roublard ami Anthony conseille à George Young de jouer au crétin de génie. Régler cette affaire-là ne suffit à déterminer ce que cherchait Roger Corbett concernant son père, Wilson Corbett…

 

Une précision s’impose : d’abord paru sous forme de feuilleton, l’un des objectifs de ce roman consiste à décrire l’univers new-yorkais. De nuit comme de jour, on se balade avec les héros dans les quartiers de cette ville grouillante, on évoque ses boutiques parfois insolites, certains habitants pas banals, ainsi que les lieux actuels ou même du passé. Parce qu’il est un new-yorkais ordinaire, absolument pas préparé à enquêter, le personnage central attire la sympathie. D’autant qu’il s’implique beaucoup plus que prévu. Intelligente et volontaire, son épouse lui apporte un soutien malicieux.

À l’origine, c’était donc un feuilleton (c’est ainsi que furent publiés les premiers chefs d’œuvres de la littérature policière). Ce qui offre au récit cette captivante progression. Si l’énigme posée est intéressante, les sinueux et sombres développements de l’intrigue deviennent vite palpitants. Voilà un suspense qui se lit avec un évident plaisir !

Partager cet article
Repost0

commentaires

La petite souris 02/10/2011 22:08


Comme quoi les commentaires sont utiles ! Je n'avais pas fait le rapprochement en lisant ton billet en en regardant la couverture qu'il s'agissait de l'auteur d' Havanna Room que j'avais bien aimé,
et de Manhattan Nocturne, que j'ai acheté il y a un moment et que je n'ai pas encore eu le temps de lire ! Du coup je rajoute ce livre sur mes emplettes mensuelles :) Alors Merci Benoît et Claude!


Claude LE NOCHER 03/10/2011 06:47



Salut Bruno


En effet, on ne peut pas indiquer la bibliographie de chaque auteur dans nos chroniques. Pour, par exemple, Pierre Pelot, J.B.Pouy ou Michel Quint, ça donnerait de
longues longues listes. Beaucoup de visiteurs d'Action-Suspense étant des amateurs éclairés, ils nous rappelent les titres de tel auteur qui les ont marqués.


Je pense que "L'heure d'avant" devrait te plaire.


Amitiés.



benoit 30/09/2011 16:41


je lis presque toujours en format poche et d'occcasion si possible sinon bonjour le budget, amicalement


Claude LE NOCHER 30/09/2011 18:17



C'est tout à fait logique, et c'est le cas de bon nombre de lecteurs. Il faudra que j'accentue sur la présentation (pas forcément des chroniques) des formats poche.
Ma rubrique "Boulevard du Polar" servait en grande partie à ça, je vais la "réactiver" prochainement.


Bonnes lectures !



benoit 30/09/2011 16:24


merci beaucoup d'avoir signalé cette sortie en poche, j'avais beaucoup aimé "Havana Room", "Manhattan nocturne", et "la nuit descend sur Manhattan"


Claude LE NOCHER 30/09/2011 16:31



Bonjour,


Il faudra que je me replonge dans les précédents titres de cet auteur que je connais encore trop peu (malgré sa très bonne réputation). "L'heure d'avant" est
réellement réussi.


Concernant les formats poche, j'ai la chance de lire beaucoup de titres en grands formats, mais je n'oublie pas le budget livres des lecteurs passionnés. C'est
pourquoi j'en parle aussi souvent que possible, d'autant qu'il s'agit de romans que je n'ai pas lu avant.


Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Action-Suspense Ce Sont Des Centaines De Chroniques. Cherchez Ici Par Nom D'auteur Ou Par Titre.

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

ACTION-SUSPENSE EXISTE DEPUIS 2008

Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/