Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 06:50

 

Chez Seuil Policiers, Thomas H.Cook nous entraîne dans le Sud des Etats-Unis pour son nouveau roman, Les leçons du Mal (disponible dès le 3 mars 2011). 

Lakeland est une petite ville du Delta du Mississipi. Aujourd’hui âgé, Jack Branch se remémore l’épisode qui marqua un tournant dans sa vie. En avril 1954, ce fils de bonne famille a alors 24 ans. Son père est un intellectuel. Il vit en reclus dans leur propriété familiale, depuis un incident s’étant produit douze ans plus tôt. Jack est un jeune professeur du lycée local, sans doute imbu de principes pédants. Son cours thématique sur les pires aspects du Mal réunit un groupe d’adolescents. Évoquer les bourreaux et les victimes, du Radeau de la Méduse ou de la tragédie du Minsk jusqu’aux Sorcières de Salem, en passant par Jack l’Éventreur, tels sont les sujets abordés. La jeune Sheila n’est guère attentive à ses cours, car son flirt avec l’ado Dirk tourne plutôt mal. Ce vendredi-là, elle disparaît. Jack pense l’avoir vue dans la fourgonnette d’Eddie Miller, un élève. Il en avise le sheriff Drummond, qui va interroger le jeune garçon.

COOK-2011Cette disparition ravive le souvenir de l’affaire Linda, enlevée et tuée par Luther Miller, le défunt père d’Eddie. Lourde hérédité, qui fait d’Eddie un jeune paria, bien qu’il ne soit responsable de rien. Jack a envie de le protéger, de l’aider à enquêter sur les circonstances du cas Linda. Ce qui fera l’objet du devoir qu’il rendra en fin d’année. Venue elle aussi, comme la famille d’Eddie, du quartier pauvre des Ponts, Nora Ellis est une collègue pour laquelle Jack éprouve plus que de l’affection. Elle approuve cette initiative, utile à l’équilibre du garçon. La disparition de Sheila est bientôt résolue, mais la nervosité de Dirk, épaulé par son copain Wendell, reste très vive. Eddie situe la cabane où son père séquestra la pauvre Linda. Outre les documents personnels, des archives de journaux relatent cette affaire criminelle marquante. Le père de Jack a eu pour élèves les protagonistes de ce drame, y compris le fils décédé du sheriff.

Jack et Eddie rencontrent le sheriff Drummond, à propos duquel le jeune prof s’interroge. Ils sont aussi reçus par Mr Brantley, propriétaire terrien. Les témoins dressent un portrait sombre de Luther, s’apitoyant quand même sur son sort. Le duo parvient à rendre visite en prison à l’homme qui exécuta Luther Miller. Membre de mouvements racistes, il ne masque pas son cynisme. Le devoir d’Eddie Miller avance bien, donnant à penser qu’il a un talent d’écrivain. Sheila s’étant rapprochée d’Eddie, elle est agressée par Dirk. Celui-ci est publiquement humilié par le sheriff, afin de l’inciter à se calmer. Longtemps après, son copain Wendell avouera : Dirk était pourri jusqu’à la moelle. Tout à sa relation avec Nora, Jack laisse l’initiative à Eddie. Néanmoins, le prof n’a aucune confiance en Drummond. Si la situation dérape, Jack est partiellement fautif…

 

Il ne faudrait pas aborder ce roman tel un polar au tempo vif. On nous parle ici du Sud des Etats-Unis, à une époque où règne encore une certaine nonchalance. Même si, en apparence, Jack ne nous confie que des éléments disparates, ne cherchons pas à aller plus vite que le narrateur. Nous savons qu’il y eût un procès à l’issue de ces faits. Nous n’apprenons que lentement leur progression, et le sort de chaque protagoniste. Les pièces du puzzle vont s’assembler peu à peu. C’est là que réside toute la subtilité de ce suspense, dont l’action avance sans précipitation. L’ambiance feutrée n’en est pas moins sombre et criminelle. La tradition Sudiste et l’esprit des Confédérés, c’est aussi la ségrégation, raciale envers les Noirs, sociale envers d’autres populations modestes. Le contexte est dessiné avec ses fines nuances. Ce que le héros, idéaliste à cet âge-là, ne perçoit pas forcément. Encore un excellent roman de Thomas H.Cook.

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 07:24

 

Parmi les nouveautés de fin 2009 chez Folio Policier, les amateurs de romans noirs et d’ambiances à suspense apprécieront sans nul douteLes ombres du passé de Thomas H.Cook.

Les faits se déroulent durant l’été 1984 en Virginie. Enseignant en Californie, Roy Slater revient à Kingdom County auprès de son père. Atteint d’un cancer du foie au stade terminal, Jesse Slater n’en a plus que pour quelques semaines. Roy a quitté la région depuis vingt ans. 09-COOK-ThomasH.JPGC’était au lendemain d’un drame, dont beaucoup se souviennent ici. Son frère Archie projetait de partir avec sa petite amie Gloria, seize ans. Une nuit, il tua le couple Kellogg, les parents de Gloria. Puis après avoir tout avoué, Archie se suicida en prison. Jesse et sa famille étant originaires des collines déshéritées de Waylord, le shérif Wallace Porterfield se montra cynique envers eux. Bien que pensant qu’Archie avait un complice, il dut épargner Roy Slater. Lila, la petite amie de Roy, son seul amour de jeunesse, lui offrit un alibi. Par la suite, Lila n’accepta jamais que Roy revienne la chercher pour l’épouser. Pourtant, des zones d’ombres subsistent sur ce double meurtre.

Après une vie marquée par le malheur, cet homme fier qu’est Jesse Slater envisage sa mort comme une délivrance. Ses relations avec Roy sont tendues, car il n’a jamais accepté les choix de son fils. Avant de mourir, il voudrait que Roy renoue avec Lila, qu’il apprécie d’autant plus que c’est la fille de son amie Betty. Jesse reste enragé contre les Porterfield, Wallace et son fils Lonnie qui est désormais shérif de Kingdom County. Si Roy accepte d’enquêter sur le décès du vieux Clayton Spivey, c’est pour se donner l’occasion d’approcher Lila, le défunt vivant sur sa propriété. Comme Jesse, la vieille indienne Juanita déteste l’ancien shérif Wallace Porterfield. Celui-ci et les salauds qu’il engageait pour adjoints insultaient et bousculaient la population modeste, celle de Waylord, y compris Betty et sa fille Lila. Grâce à Hopper, qui habite près de la mine abandonnée, Roy apprend les vraies raisons de la haine de son père envers l’ex-shérif.

Le décès du vieux Clayton était bien une mort naturelle. Toujours hanté par des réminiscences concernant son frère Archie et le double meurtre, Roy cherche à restituer le scénario de cette nuit-là. Le Dr Poole, déjà médecin ici à l’époque, estime aussi que toute la clarté n’a pas été faite. Roy est obligé de s’adresser à Wallace Porterfield pour consulter les archives de l’affaire. Bien sûr, Archie ne nia rien, mais il était dans un état second. Roy s’étonne que la déposition de Lila ne figure pas dans le dossier. L’ancien shérif lui confirme avoir toujours pensé qu’Archie n’avait pas agi seul, ainsi que l’indiquaient des traces dans la neige. Qui, chez les Slater, pouvait être capable d’abattre les Kellogg, sinon Jesse ? Il n’y a que Gloria qui aurait pu témoigner des véritables faits. Mais Porterfield la fit interner, avant qu’elle ne soit confiée à une amie du shérif manipulateur. Roy a bientôt, lui aussi, un motif de vengeance contre Wallace Porterfield…

Les deux parties de ce roman offrent chacune sa tonalité. La première décrit une ambiance assez lourde, rappelle les faits passés. Dans la seconde, l’enquête de Roy prend une tournure concrète, plus vive. Tout au long du récit, le mystère demeure sur les circonstances exactes du double crime initial. Certes, les détails apparaissent progressivement, mais il y a encore bien d’autres éléments à déterminer. L’histoire nous ramène dans l’Amérique des années 1960, pour la période du meurtre. Ce n’est pas un mythe que de souligner la puissance despotique de certains shérifs d’alors, comme le fait l’auteur. Injustes et cruels, ils imposaient leur loi, tyrannisant les gens modestes. S’opposer à eux exigeait du courage, conception qui guida la vie de Jesse Slater. En tout cela, ce livre s’inscrit dans la belle tradition du roman noir. Les incertitudes créent un suspense subtil, rendant l’histoire très prenante.

Partager cet article
Repost0

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Action-Suspense Ce Sont Des Centaines De Chroniques. Cherchez Ici Par Nom D'auteur Ou Par Titre.

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

ACTION-SUSPENSE EXISTE DEPUIS 2008

Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/