Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mai 2013 6 04 /05 /mai /2013 04:55

À Saint-Malo, du 18 au 20 mai 2013, week-end de Pentecôte, le festival Etonnants Voyageurs accueille une multitude d'auteurs. Parmi ceux-ci, les amateurs de polars et de romans noirs peuvent retenir quelques noms...

 

François Guérif : Spécialiste incontournable du polar et du film noir, éditeur précurseur dans le monde francophone de quelques-uns des plus grand écrivains américains de romans policiers, au premier rang desquels James Ellroy, François Guérif créa les collections "Red Label", aux éditions PAC, puis "Fayard Noir". En 1986, il entre à la maison d’édition Rivages au sein de laquelle il dirige la collection Rivages/Noir. Les premiers titres qu’il choisit de publier sont ceux d’auteurs tels que Jim Thompson, David Goodis ou encore Tony Hillerman, l’inventeur du polar navajo. En 1997, il est le premier non-Américain à recevoir le prix Ellery Queen du meilleur éditeur de l’année. En 2013 il publie "Du polar, entretiens avec Philippe Blanchet", un ouvrage qui fourmille d’anecdotes sur la littérature policière et sur ses grands héros d’hier et d’aujourd’hui. Répondant aux questions de Philippe Blanchet, François Guérif nous offre une réflexion sur l’évolution d’un genre littéraire qu’il a largement contribué à rendre légitime en France.

James Sallis : Traducteur de Queneau aux Etats-Unis, critique littéraire et professeur de creative writing en Arizona, James Sallis est avant tout l’une des grandes figures du polar américain. Créateur des séries Lew Griffin et John Turner marquées par une écriture sombre et directe, il a publié en 2002 une monumentale biographie de l’écrivain afro-américain Chester Himes. Son roman "Drive" a inspiré le film du même nom, sorti en France en 2011, et plébiscité par le public et la critique (Prix de la Mise en scène au Festival de Cannes 2011).

En 2013, Payot & Rivages publie "Le tueur se meurt", un polar dans lequel James Sallis met en scène trois personnages, Sayles, Chrétien et Jimmie ; trois hommes perdus dans les abysses de leur solitude dans l’écrasante chaleur de Phoenix. Récit qualifié de visionnaire par la critique américaine, ce roman dépeint à la perfection les tréfonds de l’âme humaine.

Saint-Malo : Etonnants Voyageurs 2013 - des invités polars

Janis Otsiemi : Né en 1976 à Franceville dans la province du Haut-Ogooué au Gabon, Janis Otsiemi vit et travaille à Libreville. Il a publié plusieurs romans, poèmes et essais au Gabon où il a reçu en 2001 le Prix du Premier Roman Gabonais pour "Tous les chemins mènent à l’Autre". Son style ? Urbain, social et très direct, «gabonismes» compris. Passionné de cinéma et de football, qu’il pratique assidûment, lecteur vorace, Janis Otsiemi remplit sa bibliothèque de romans hétéroclites comme ceux de Le Clézio, ADG, Abasse Ndione, Deon Meyer ou Jean-Claude Izzo. En 2010, il reçoit le Prix du Roman Gabonais pour "La vie est un sale boulot", également nominé pour le Prix Continental.

"La bouche qui mange ne parle pas" (2010), une rhapsodie sur fond de corruption dans un Libreville contemporain explosif, reçoit un accueil plus que positif de la presse : pour Libération Janis Otsiemi est "l’écrivain gabonais qui fait des bébés à la langue française". Dans son dernier roman "Le chasseur de lucioles", paru en 2012, Janis Otsiemi trouve le ton exact pour rendre l’ambiance des bas-fonds de Libreville, et signe un polar pimenté et déjanté.

Olivier Truc : Amoureux du Grand Nord et de ses splendeurs, Olivier Truc signe en 2012 un premier polar prometteur : "Le dernier Lapon". Original, ce roman met en scène deux inspecteurs de la police des rennes, chargés de régler les conflits entre les éleveurs de la région la plus septentrionale d’Europe. Parfait connaisseur de la Scandinavie et des pays Baltes, Olivier Truc vit à Stockholm depuis 1994. Correspondant en Europe du Nord pour les journaux Le Monde et Le Point, on lui doit récemment la couverture des suites de l’attentat meurtrier du terroriste Anders Breivik.

Passionnant polar ethnographique, "Le dernier Lapon" explore les tensions entre l’hypermodernité scandinave et l’attachement des Lapons à une culture et un mode de vie ancestral. À Kautokeino, malgré la température glaciale, le meurtre d’un éleveur et le vol d’un tambour chamanique pourraient bien mettre le feu aux poudres …

John Connoly : Père de l’increvable détective Charlie Bird Parker et lauréat du Grand Prix de l’Imaginaire en 2010, John Connolly renouvelle le roman noir en flirtant sans complexe avec le fantastique. Né à Dublin en 1968, John Connolly vit entre l’Irlande et les États Unis où se déroulent la plupart de ses intrigues macabres. Depuis le premier opus de la série, "Tout ce qui meurt", son antihéros crépusculaire, Charlie Parker, dit "Bird", un ancien flic hanté par l’assassinat de sa femme et de sa fille, évolue dans un univers d’une grande originalité, à la fois noir, fantastique et poétique.

Dans "Les Murmures" (2011), Bird enquêtait sur les suicides inexpliqués d’un groupe de soldats de retour d’Irak. En 2013, le privé Parker reprend du service, contacté par une jeune femme ayant en sa possession une liste d’individus soupçonnés d’avoir passé un pacte avec le Diable. Une fois de plus, les forces du Bien et du Mal s’apprêtent à s’affronter au dessus des sombres forets du Maine - pour le plus grand plaisir des fans de Connolly.

Saint-Malo : Etonnants Voyageurs 2013 - des invités polars

Mike Nicol : Journaliste et écrivain originaire d’Afrique du Sud, Mike Nicol est l’auteur de thrillers politiques qui lui ont valu une renommée mondiale. Le premier tome de sa trilogie Vengeance, intitulé "La Dette" (Ed.Ombres Noires), a été désigné comme l’un des dix meilleurs livres de l’année par le journal allemand Die Zeit. Mike Nicol y décrit la violence et le côté sombre de Cape Town, dans un récit où se mêlent trafic d’armes, de diamants et de drogue. Dans ce roman, la dureté est présente à chaque page et la violence qui déferle par vagues nous dévoile l’âme meurtrie de l’Afrique du Sud post-apartheid.

Arnaldur Indridason : Fils d’un écrivain très connu en Islande, Arnaldur Indridason a attendu d’avoir 34 ans pour mettre de côté ce lourd héritage et se lancer enfin dans l’écriture. En 2002, cinq ans à peine après son premier roman, il reçoit le prix Clef de verre du Skandinavia Kriminalselskapet pour "La Cité des Jarres", adapté au cinéma en 2008. Depuis, les prix se multiplient : Prix Fiction 2006, Grand Prix des lectrices de Elle en 2007, Prix du polar européen en 2008 et, en 2011, Prix d’honneur du festival des Boréales. Son écriture, marquée par une grande économie de mots, démontre le respect infini que voue Arnaldur Indridason à sa langue, parlée par seulement 320 000 âmes. L’Islande possédant peu de monuments de pierre, la langue constitue en effet la principale référence identitaire de ce peuple de lecteurs.

Arnaldur Indridason, en citoyen fier de son pays, a fait de Reykjavik le décor de la majorité de ses intrigues policières. Grand nostalgique, son héros Erlendur, bon flic, mais père exécrable, vit pourtant dans le souvenir d’une Islande rurale traditionnelle aujourd’hui disparue. Incapable de s’extirper du passé, il se passionne pour de vieilles affaires classées : c’est aujourd’hui au fantôme de son propre frère, disparu dans des circonstances mystérieuses, qu’il se confronte... À l’occasion de la sortie de "Etranges Rivages" (Métailié, 2013), Arnaldur Indridason sera présent à Saint-Malo.

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
Je n'ai pas prévu de me rendre à St Malo ( j'aimerais bien ceci dit, c'est sympa comme ville), mais ton article me rappelle que j'ai prévu de lire Sallis et Indridason prochainement...Peut-être cet été...il serait temps!
Répondre
C
Le même week-end de Pentecôte, deux festivals dans ma région : Saint-Malo et Penmarc'h. A l'opposé l'un de l'autre, géographiquement. Je ne crois pas non plus pouvoir être partout.
Amitiés.
G
je rentre tout juste de quelques jours de vacances alors faute de temps et d'argent (surtout) ce sera sans moi cette année...
C
Salut Gridou
Un James Sallis sort prochainement en Folio policier, il me semble. Bonne occasion. Quant à Arnaldur Indridason, dont le succès est indéniable, j'avoue avoir du mal à adhérer. Mais peut-être faudrait-il que je "teste" d'autres de ses romans.
Je te rappelle que Saint-Malo n'est qu'à 3h15 maxi de Paris en TGV direct.
Amitiés.
L
voilà bien un salon où j'aimerai bien un jour trainer les pattes. D'abord parce que mes racines familiales sont en Bretagne, ensuite par celui ci m'a l'air rudement interessant, et pas seulemeent pour ses invités polars ! Qui sait, un jour peut être je prendrai les voiles pour monter jusqu'à Saint Mâlo ! ( je change de sujet mais la nouvelle plateforme d'overblog ne prévoit pas la possibilité de mémoriser les pseudo, adresse mail et site comme dans la précédente version? Faut à chaque fois tout retaper visiblement c'est ballot !! ^^)
Répondre
C
Salut Bruno
Ton nom de famille est effectivement très courant en Bretagne. Mais ce serait pour toi traverser pratiquement toute la France.
Etonnants Voyageurs rappelle fort le Salon du livre de Paris, sauf que le décor est beaucoup plus pittoresque (intra-muros de la ville close, longues plages de sable). C'est à "faire" au moins une fois.
Tant que tu restes sur l'ancienne plateforme d'Over-Blog, je crains que tu ne sois pas correctement référencé (mémorisation de tes coordonnées). De même que les anciens abonnés ont dû se réinscrire pour recevoir les alertes / newsletters. La version d'Over-Blog, c'est du boulot, mais il faudra bien y venir.
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Action-Suspense Ce Sont Des Centaines De Chroniques. Cherchez Ici Par Nom D'auteur Ou Par Titre.

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

ACTION-SUSPENSE EXISTE DEPUIS 2008

Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/