Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 07:25

 

Ceux qui, comme moi, ont longtemps fait l’impasse sur les romans noirs de Thomas H.Cook, ont eu bien tort. Il est temps de se rattraper, en lisant par exemple Les ombres de la nuit (2002).

En ces années 1930, la famille Chase habite Port Alma, une petite ville du Maine, sur la côte Est des Etats-Unis. S’entendant bien, les frères Billy et Calvin Chase affichent des caractères fort différents. Billy a hérité de sa mère un romantisme exacerbé, tandis que Cal est un pragmatique dont le réalisme frise la froideur. Devenus adultes, ils choisissent chacun leur voie. Billy succède à son père, à la tête d’un journal local, le Sentinel. Après des études de droit, Cal est engagé au bureau du procureur Hap Ferguson. Leurs parents vivent désormais séparés. Les deux fils restent présents autour d’eux. Âgé d’une trentaine d’année, Cal est un solitaire, client régulier de la maison close d’une ville voisine. COOK-2002N’ayant rien perdu de son esprit romantique, Billy attend la femme idéale.

À l’automne 1935, arrivant de nulle part, Dora March s’installe à Port Alma. Elle trouve vite un emploi : il s’agit de s’occuper d’un vieillard grognon, Ed Dillard, qui a déjà usé quelques employées de maison. Selon le témoignage de l’avocat de Dillard, la sincérité et la gentillesse de Dora March envers le vieil homme n’ont fait aucun doute. D’ailleurs, à son décès, elle refuse tout héritage. Séduit par la jeune femme, Billy engage ensuite Dora au journal.

Elle ne manque pas d’intuition, comme dans l’affaire Hendricks. L’incendie de la maison de ce dernier n’est pas vraiment suspect. Pourtant il cumule trop de malchance pour ne pas y voir des suppositions criminelles. Constatant que Billy se rapproche de Dora, Cal tient à en savoir davantage sur elle. Que Dora March vienne de New York ne le renseigne guère. Néanmoins, un magazine racontant des histoires insolites lui offre une clé quant à l’identité de Dora.

La jeune femme confirme à Cal qu’elle ne fait que passer ici. Quelque chose dans sa voix me disait que c’était vrai; que pour des raisons que j’ignorerais sans doute toujours, Dora était une victime de la vie… Au printemps, Billy est de plus en plus certain qu’il a trouvé le grand amour. Maintenant, Dora participe à la gestion du journal, ce qui déplait un peu aux vieux employés. Cal la trouve toujours énigmatique, mais beaucoup moins fragile qu’elle ne semblait à son arrivée.

Le 27 novembre, Dora disparaît de Port Alma, alors que Billy vient d’être assassiné. Le shérif T.R.Pritchart fait correctement son boulot, mais traquer la fugitive n’est pas de son ressort. Marqué par le décès de son frère, Cal tente une improbable contre-enquête. Ses propres souvenirs, les témoignages locaux, la maison sans décor ni grand confort de Dora, ne lui donnent que peu d’éléments. C’est dans le désert californien qu’il va trouver des réponses sur Dora…

 

Il est inutile de vanter les mérites des livres de Thomas H.Cook, parmi les plus passionnants romans noirs actuels. Ce titre publié en France en 2002 démontre, à tous points de vue, la finesse de l’auteur. Déjà, les portraits de chaque membre de la famille Chase sont un régal de nuances subtiles. Bien qu’ils s’en défendent, et malgré leurs grandes différences, les deux frères ont une relation quasiment fusionnelle. Cet épisode de quelques mois est retracé avec maints détails, assortis d’une psychologie convaincante. Les conditions réelles du crime et le mystère entourant Dora March restent omniprésents durant l’ensemble du récit, jusqu’à l’ultime dénouement. La qualité majeure de Thomas H.Cook, c’est sa souplesse narrative. Il associe adroitement les faits présents, passés, et d’autres plus anciens encore, dans un récit à la logique impeccable. Excellent !

Du même auteur : "Les leçons du mal" - "Mémoire assassine" - "Les ombres du passé".

Partager cet article

Repost0

commentaires

find cell 12/01/2012 08:50

Billy et sa mère apportent une large touche romantique à cette histoire, c'est vrai. Ce qui ne gâche nullement le mystère,

Claude LE NOCHER 12/01/2012 10:15



MESSAGE PUBLICITAIRE - NE CLIQUEZ PAS SUR LEUR LIEN



dominique 02/09/2011 09:59


Je n'ai pas chroniqué celui-là, je le trouve un peu trop romantique, quoique très bien fait comme toujours avec Cook. J'ai hâte de lire "Mémoire assassine"...


Claude LE NOCHER 02/09/2011 11:09



Bonjour Dominique,


Billy et sa mère apportent une large touche romantique à cette histoire, c'est vrai. Ce qui ne gâche nullement le mystère, les questions, la "traque". Au risque de
me répéter, je doute que "Mémoire assassine" déçoive, l'intrigue étant menée avec maestria (à mon avis).


Amitiés.



Pierre FAVEROLLE 02/09/2011 09:28


Salut Claude, je ne peux qu'abonder dans ton sens tant Thomas Cook est subtil dans sa façon de traiter de sujets complexes à travers des intrigues passionnantes. Je n'ai pas lu celui là, bien qu'il
me semble que je l'aie quelque part, mais je te livre un scoop : Mémoire assassine, que je viens de finir fera, tout comme toi, l'objet d'un fantastique coup de coeur ! Amitiés


Claude LE NOCHER 02/09/2011 11:06



Salut Pierre


Franchement, je pense que "Mémoire assassine" ne peut pas décevoir les lecteurs. J'attends avec impatience ta chronique.


Attention, il y a "Les ombres de la nuit" et "Les ombres du passé", deux titres similaires du même auteur. Un peu embêtant, mais ce sont deux très bons
romans.


Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Action-Suspense Ce Sont Des Centaines De Chroniques. Cherchez Ici Par Nom D'auteur Ou Par Titre.

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

ACTION-SUSPENSE EXISTE DEPUIS 2008

Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/