Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 06:37

 

Des suspenses aux ambiances très différentes, bien sûr. Pourtant, tous deux comportent une cruauté certaine. Dans les deux cas, il y aura un enlèvement. Mais le mot victime n’a pas du tout le même sens, selon ses deux contextes. Très éloignés, donc, mais tout autant passionnants…

 

Sam Christer : Les héritiers de Stonehenge (Pocket)

Christer-PocketSitué dans le comté du Wiltshire, le monument mégalithique de Stonehenge est universellement connu. Érigé depuis l’époque néolithique, il se compose d’un ensemble de structures circulaires concentriques. Étudié par des archéologues qui en ont recensé les moindres détails, le site prête à divers mythes religieux ou sataniques. De nos jours, il est hanté par un étrange cercle secret. Lors d’une cérémonie au rituel macabre, un homme va être cruellement sacrifié. Au final, sous la direction du Maître de l’enceinte, les Disciples sont bénis et marqués par le sang de la victime. Peu après, les dignitaires de cette secte apprennent le suicide d’un des leurs, le professeur Nathaniel Chase. Ce scientifique possédait une réputation de pilleur de trésors historiques, grâce auxquels il s’est enrichi.

Son fils Gideon Chase est archéologue à Cambridge. Depuis longtemps, il n’avait plus de contacts avec son père. Nathaniel Chase lui a écrit une lettre posthume, pouvant laisser supposer que le professeur détenait un secret. Alors qu’il arrive au manoir de son défunt père, Gideon Chase est agressé par un cambrioleur. Ce dernier incendie le bureau du professeur, avant de parvenir à s’enfuir. Blessé, Gideon est hospitalisé. Jeune mère de famille élevant seule sa fille, l’inspectrice de police Megan Baker enquêtait déjà sur le suicide. De retour au manoir, Gideon découvre la pièce dissimulée où son père cachait sa documentation. Si son journal personnel est codé, Gideon possède le tableau permettant de le traduire. Les Disciples des Esprits sacrés, descendants de ceux qui érigèrent le sanctuaire de Stonehenge préparent la suite des cérémonies. Ayant partout des relations, le Maître de l’enceinte surveille les agissements de Gideon, ainsi que l’enquête de Megan Baker…

Tous les éléments sont en place pour nous offrir un roman d’aventure, plein de danger et de mystère, avec ses références ésotériques ou (pré-)historiques. Gideon, universitaire sans prestige, et Megan, jeune policière lambda, nous apparaissent d’abord comme des personnages ordinaires. Confrontés à des questions sans réponses et aux périls qui les menacent, leurs caractères respectifs gagnent en puissance au fil du récit. L’auteur nous convainc aisément que puisse exister ce genre de secte, dont les pratiques occultes restent, pour le moins, radicales. On ne tarde pas à se laisser emporter par les multiples péripéties, d’autant que le découpage scénique apporte un rythme certain à la narration.

 

Pierre Lemaitre : Alex (Le Livre de Poche)

LEMAITRE-pocheInfirmière intérimaire, Alex Prévost est une très jolie célibataire trentenaire. Habitant Paris, elle change souvent d’adresse. Elle a peu d’attaches avec sa mère ou son frère, de sept ans plus vieux qu’elle. Alors qu’elle rentre chez elle, Alex est enlevée rue Falguière. L’homme la kidnappe dans son fourgon, avant de la séquestrer dans un bâtiment désert. Elle ne connaît pas son ravisseur, quinquagénaire à l’air rustre. Il l’oblige bientôt à se dénuder, puis l’enferme dans une caisse à claire-voie. La cage est suspendue bien au-dessus du sol par une corde. Alex se trouve souvent seule, le kidnappeur passant de temps à autre pour la regarder crever. Elle finit par réaliser qu’elle a connu le fils de cet homme. Le martyre de la captive passe à un autre niveau, quand il place des rats autour de la cage. Les chances de s’en sortir s’amenuisent.

L’enlèvement d’une jeune femme a été signalé. Le commandant de police Camille Verhœven est chargé de l’affaire. Ce caractériel a vécu un drame similaire avec sa défunte compagne Irène. Il n’est probablement pas le meilleur enquêteur pour ce genre de cas. Avec le jeune dandy Louis et ce vieil avare d’Armand, il dispose néanmoins d’adjoints compétents. Par contre, il ne risque pas de s’entendre avec le juge prétentieux qui lui met la pression. Faire vite, lorsqu’on dispose de si peu d’indices, c’est bien difficile. On finit pourtant par identifier le kidnappeur. Cerner son domicile et lancer une opération du RAID, c’est l’idée du juge. Camille Verhœven pourchasse le suspect, qui se suicide. Le policier dispose de peu d’éléments pour retrouver la jeune captive. La police finit par définir où est séquestrée la disparue. Mais quand ils interviennent, la victime a disparu. En effet, Alex est parvenue à s’enfuir. Rien n’est fini pour autant…

Ces quelques pièces du puzzle sont loin de donner l’image d’ensemble. D’ailleurs, cette intrigue est un triptyque, suite de trois tableaux illustrant l’histoire d’Alex. Trois temps que l’on pourrait intituler : la captivité, la fuite, l’explication. On aurait tort, car Pierre Lemaitre est plus subtil. C’est un jeu entre la position de victime et celle de coupable qu’il a mis en place. Habile dans les faux-semblants, il a concocté ici un nouveau scénario à suspense fascinant…

 

[Puisque la question m'a été posée, tous mes "Polars Poches 2012" sont bien sûr des chroniques persos, et non des argumentaires éditeurs. L'idée est de présenter à chaque fois deux titres pour les lecteurs préférant ne lire que des formats poches]

Partager cet article
Repost0

commentaires

Robert PONDANT (Belgique) 21/05/2012 18:35

Bonjour Claude,
Je précise que je suis également un grand amateur de "Le MAITRE Pierre" et "Robe de Marié" m'avait absolument emballé, pour revenir sur tes commentaires concernant les livres de poche , ce n'est
pas que l'on préfère mon cher Claude, c'est une question de budget, j'achète +/- 100 livres par an d'autant plus qu'en Belgique nous sommes toujours soumis au régime SCANDALEUX de la tabelle avec
comme conséquence des prix de 15% plus élévé qu'en France.un LdP à 7.50€ en France nous coûte 8.40€.
Alors "Vive Amazon" !!! ou Auchan ou E Leclere...

Claude LE NOCHER 21/05/2012 20:21



Bonjour Robert


Quand je parle des "lecteurs préférant ne lire que des formats poche", c'est évidemment à la question budget que je pense. Pour ceux qui lisent une moyenne de deux
livres par semaine (plus nombreux qu'on le pense), on est conscient que ce n'est pas négligeable.


Le "prix unique du livre" en France est une mesure capitale pour l'économie de ce secteur. Si je compare avec les tarifs au Québec ou (dans cet exemple) en Belgique,
nous restons dans des prix "acceptables". La surtaxe de TVA de 2% en France (qui ne profite ni aux éditeurs, ni aux auteurs, ni aux libraires) devrait heureusement bientôt
disparaitre. 


J'ai évoqué R.Slocombe, n°1 des ventes chez Amazon, n°2 chez FNAC, la semaine passée. J'ai aussi parlé de "Mapuche" de Caryl Férey, auquel les Espaces Culturels
Leclerc donnent un coup de pouce. Je soutiens tout autant les libraires indépendants. L'essentiel n'est pas le point de vente (ou le mode de vente), mais bien de rester dans des tarifs
corrects.


Amitiés.



Madame Yv 10/05/2012 13:25

Salut Claude
je n'ai pas réussi à lire Les héritiers de Stonehenge (par contre, j'ai lu le suivant de S. Christer, Le sang du suaire) et j'avais été franchement déçu par un "polar" de P. lemaitre, Robe de
marié, très prévisible.

Claude LE NOCHER 10/05/2012 15:54



Salut Yv...


Je suis un grand admirateur de Pierre Lemaitre, auquel je trouve peu de défauts (sauf un petit manque d'écriture dans ses premiers titres, c'est mieux pour
"Alex"). Toutefois, après discussion avec divers amis, certains (rares) n'accrochent effectivement pas. Je ne sais pas si c'est tant la "mécanique", prévisible peut-être, mais plutôt le fait
qu'il pousse les dérives psycho-psychiatriques très loin...


Quant à Sam Christer, c'est typiquement le genre de roman qui a peu d'atouts pour me séduire (j'ai d'ailleurs attendu plus de deux mois avant de le lire). Et
pourtant, le moment venu, je me suis "immergé" dans l'ambiance particulière de ce suspense (qui ne force pas sur le côté ésotérique, heureusement, car ça m'aurait barbé).


Amitiés.



Oncle Paul 09/05/2012 08:01

Bonjour Claude
Je ne vois pas l'intérêt de reproduire des quatrièmes de couverture ou les argumentaires des éditeurs, comme le font certains magazines qui bouclent leurs articles en quatre lignes.
Amitiés

Claude LE NOCHER 09/05/2012 08:18



En effet, mon cher Paul ! Ca va sans dire, mais ça va mieux en le précisant. Nous parlons de ce que nous avons lus et appréciés,
tout simplement. Comme disait une de mes amies : "C'est quand même pas dans mon magazine télé que je vais chercher des infos sur les livres".


Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Action-Suspense Ce Sont Des Centaines De Chroniques. Cherchez Ici Par Nom D'auteur Ou Par Titre.

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

ACTION-SUSPENSE EXISTE DEPUIS 2008

Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/