Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 05:59

La neige n’étant pas son élément naturel, il n’est pas fréquent de trouver un Poulpe en Alsace. C’est pourtant le décor de Lâches déraisons de Nick Gardel (Éd.Baleine). Même les trottoirs parisiens sont blancs de neige, et c’est ainsi qu’André Ziegler est immobilisé après une chute. Il charge son copain Gabriel Lecouvreur d’une mission. Son frère Ernest, ancien militaire, habitait près de Colmar. Il s’est suicidé en se perforant le front avec une cloueuse pneumatique. Curieux qu’avec la demie-douzaine de pétoires accrochées au mur du salon, il ait choisi un tel outil, mais c’est ainsi. André voudrait récupérer quelques babioles sur place, avant que les enfants d’Ernest s’en emparent. Gabriel fait route vers Nordhoffen, le village où le défunt vivait dans la maison de ses parents.

GARDEL-2011Sur place, le Poulpe réalise vite que la mauvaise réputation des fils Ziegler n’est pas usurpée. Dylan, 23 ans, et son frère Kévin, 17 ans, possèdent déjà un joli palmarès dans la délinquance. Si leur mère est décédée, ils font partie d’un clan maternel Yéniche comptant une flopée d’oncles et de tantes, chez qui ils sont censés habiter. Cultivant leur marginalité, ces familles Yéniches sont comparées aux manouches. En réalité, ils se montrent bien plus violents que la majorité de leur ethnie, Dylan et Kevin. Ce que confirme leur sœur aînée Jessica (avec de tels prénoms, ces gamins étaient de véritables génériques de feuilletons américains). Aidée par son père Ernest, Jessica s’est éloignée de cette fratrie de l’enfer pour élever son propre bébé et sa jeune sœur orpheline de mère.

Gabriel cerne bien la situation familiale des Ziegler, tordue, pesante. Ce ne sont pas des associations sociales comme Adocentre qui peuvent gérer de pareils cas. Le Poulpe a été agressé par Dylan au domicile d’Ernest, où le délinquant venait de saccager les lieux, cherchant quelque chose. Quand Gabriel reçoit des coups, il aime bien les rendre. Il observe le quartier sensible où habitent les Yéniches. Entre les diverses communautés vivant dans ces HLM, ça s’agite souvent, ça se castagne sévère. Si Gabriel chope sans ménagement Dylan, celui-ci dit ignorer où se trouve Kévin. Le Poulpe tente une piste jusqu’à Mulhouse, auprès d’une autre association tâchant d’aider un public remuant. Pas de trace de Kévin, ici aussi connu pour ses méfaits. Retournant chez Ernest, Gabriel ne désespère pas de savoir ce qui s’est réellement passé…

 

Malgré ses Marchés de Noël et ses paysages typiques, l’Alsace n’est pas un pays si enchanteur, nous dit-on : La région gardait dans ses gènes ces foires d’empoignes successives […] C’était une terre de rancœur, de vengeance, de regrets et de remords. Une terre où la paix avait appris à être temporaire […] L’identité nationale était une foutaise, une raison de plus de crever. Il est vrai que le climat n’est pas forcément au beau fixe de Strasbourg à Mulhouse, en passant par Colmar. Analphabétisme et médiocrité sociale, délinquance à travers divers trafics, violences urbaines, tel est le sombre tableau que découvre ici le Poulpe. Oui, ce héros est bien là pour témoigner de son époque.

Plus souriant, Gabriel ne risque pas de tromper sa douce Chéryl. L’accent guttural d’une jeune serveuse freine son désir : Comme un festin de roi servi sur un couvercle de poubelle, il vit la beauté simple de la lolita maculé de consonances germaniques. Le phrasé traînant et lourdaud venait de le refroidir aussi sûrement qu’une douche écossaise.

D’un héros populaire à un autre, l’auteur rend également hommage au créateur d’Arsène Lupin, estimant que Maurice Leblanc n’est pas si démodé : Son Lupin cristallisait tant de caractéristiques du héros passé et futur. Au-delà de l’atmosphère surannée qui en appelle immanquablement à la fibre nostalgique, on y trouve des gouffres de noirceurs et des éclairs de rédemption. Humour, références littéraires, témoignage social, cette nouvelle aventure du Poulpe s’inscrit dans la tradition de cette série de romans.

 

D'autres aventures du Poulpe, écrites par Marin Ledun, Chrysostome Gourio, Antoine Chainas, Caryl Férey et Sophie Couronne, Jean-Paul Jody, Philippe Huet, François Darnaudet, Serguei Dounovetz, Hervé Claude, Luc Baranger, Maïté Bernard, Sébastien Gendron, Laurent Martin, Jérôme Leroy, Georges-Jean Arnaud, Lalie Walker, Didier Daeninckx.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Action-Suspense Ce Sont Des Centaines De Chroniques. Cherchez Ici Par Nom D'auteur Ou Par Titre.

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

ACTION-SUSPENSE EXISTE DEPUIS 2008

Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/