Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 05:37

 

Un parfum de vacances estivales, voilà ce que nous propose Nelly Bridenne avec son nouvel opus, L’effet mer (Éd.Confessions d’un polisson, 2012)

BRIDENNE-2012C’est une petite station balnéaire du Bassin d’Arcachon, au début des années 2000. L’agent immobilier Henri-Louis Maigret s’occupe des locations de la Rue des Mouettes. Indépendant, il avoue : Je préfère gagner moins, mais connaître tous mes clients pour les conseiller au mieux de leurs intérêts. Il est vrai qu’Henri est proche de ces familles, qui reviennent d’années en années. Nous suivons avec lui leurs cinq étés en bord de mer, jusqu’en 2004.

Il y a le policier quinquagénaire Antoine, avec son épouse Félicie et leur fils Alex, âgé de quatorze ans. Valérie, la sœur d’Antoine, vient avec son mari Michel et leur fille Élodie. Plus loin, on trouve Jean-Philippe, quadra infidèle à son épouse Martine, randonneuse. Et puis Léon, sans emploi proche de la retraite, et sa femme Édith, collègue de Martine, avec leur chien Popeye. À côté, Adrien est un octogénaire argentin très argenté, qui a acheté une maison de vacances. Il y séjourne avec son épouse Hortense, née Ginette Bouville, d’une cinquantaine d’années, son ancienne infirmière. Si Adrien vient à décéder, nul doute qu’Hortense le remplacera, mais vainement. Enfin, il y a Pierre et Ben, un couple homo, avec leur chat persan. Pierre a hérité de la villa de sa Tatie Charlotte, à laquelle il rend visite au cimetière. Ben, lui, ferait bien d’oublier son ex, Philou.

L’été 2000 se passe pour le mieux, même pour le jeune Alex qui finit par bien s’amuser. Sa cousine Élodie est sur le chemin de l’anorexie, ce que personne ne détecte encore. Jean-Philippe guette les proies féminines, et Léon songe que l’inactivité a de bons côtés. Le riche Adrien est le papy heureux de ce groupe d’amis, la tendresse d’Hortense lui convenant pour sa fin de vie. Couple bien accepté, Pierre et Ben s’entendent fort bien avec l’agent immobilier. Dès l’été 2001, quelques tracas perturbent chacune des familles. Autour des étés suivants, toutes sortes de séparations, dramatiques dans certains cas, sont à prévoir…

 

Si l’espiègle Nelly Bridenne a choisi des noms à ces familles, qui font référence à des auteurs de polars, c’est pour le sourire. Toutefois, ne nous y trompons pas, ce court roman n’est pas un recueil humoristique. Il s’agit de la chronique toute en finesse d’un échantillon de personnages. On ne traverse pas les années sans être confrontés aux aléas de la vie. Petits soucis ou graves problèmes, que chacun surmonte à sa manière. Voilà ce que, par petites touches, nous raconte l’auteure. La psychologie n’est donc pas oubliée, révélant le caractère profond de certains héros de l’histoire. Quelques maux actuels sont aussi évoqués. L’individualisme rend d’ailleurs ce type de villégiature de plus en plus rare, ce qui est souligné au final. Hier, les vacances étaient fête et insouciance; aujourd’hui, ce sont des dates propices à l’égoïsme. Profitons encore un peu de ces vacances décrites par Nelly Bridenne, non pas idéales, mais d’une vraie humanité.

On commande ce livre chez l'auteure, en cliquant ici.

Ses autres titres disponibles :

"Le monde est plein de polissons"

"Sur un petit air de requiem"

"Kit de survie dans le milieu (confus) de l'édition"

Partager cet article

Repost0

commentaires

Philippe 17/05/2012 13:12

Bonjour M. Le Nocher, Oncle Paul,

A propos des noms des familles de ce roman faisant référence à des noms du monde du polar. Même le nom de la rue dont l'agent immobilier Maigret gère les maisons, la rue des Mouettes, fait penser
que dans les aventures du Club des Cinq, d'Enid Blyton, Claude et ses parents vivent dans une maison qui s'appelle la villa Les Mouettes, en Bretagne !
Enfin dans la version française de la Bibliothèque rose. Dans la version originale, c'est Kirrin Cottage, au Pays de Galles je crois.

Cordialement

Claude LE NOCHER 17/05/2012 18:00



Cher Philippe, ce genre de nom de rues fait beaucoup sourire les authentiques bretons. Ils n'hésitent pas à les appeler ironiquement "des rues à touristes". Car
elles sont rarement peuplées d'habitants natifs de la région, et souvent vides une bonne partie de l'année.


Quant à Enid Blyton, c'est un agréable souvenir de nos premières lectures, évidemment.


Amitiés.



Oncle Paul 17/05/2012 09:59

Eh oui mon cher Claude
Les vacances ne sont plus ce qu'elles étaient, dit-il radotant comme un vieux grognon.
Amitiés

Claude LE NOCHER 17/05/2012 11:06



Point de radotage pour les vieux croutons que nous somme, mon cher Paul.


Moi qui habite dans un secteur touristique, j'observe que les vacanciers sont moins "familiaux" ou "collectifs" que par le passé. Plus individualistes : madame ici,
monsieur là, chaque enfant ailleurs. Encore que, crise oblige, certains ont redécouvert le pique-nique. Telle est l'évolution de notre société. Avec, je crois, des plaisirs moins spontanés
aussi. Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Action-Suspense Ce Sont Des Centaines De Chroniques. Cherchez Ici Par Nom D'auteur Ou Par Titre.

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

ACTION-SUSPENSE EXISTE DEPUIS 2008

Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/