Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 07:13
 

THOMAS-3bPetit hommage à l'auteur de très astucieux suspenses sous tension, Louis C.Thomas (1921-2003). Sans doute semble-t-il un peu vite oublié, il reste pourtant un excellent romancier. Ses intrigues criminelles sont habilement menées et passionnantes. Avant de découvrir trois de ses subtiles histoires, commençons par un titre quasiment introuvable. Certes, le policier est ici héritier de Maigret. Néanmoins, l’ambiance et l’énigme sont très réussies. Après avoir obtenu le "Prix du Quai des Orfèvres" en 1957 ("Poison d'avril"), le style de Louis C.Thomas s'affine, devenant plus psychologique.

THOMAS-1.JPG"Le mal est fait" (1955). Il fait très chaud cet été-là à Lyon. Le commissaire Paron enquête sur la mort d’Henriette Pellegrin, retrouvée noyée dans le Rhône. Dans l’immeuble où vivait la jeune femme, le policier rencontre Mlle Conchet (concierge et tireuse de cartes) et Mado, entraîneuse de boite de nuit. Paron convoque Étienne Joulian, l’employeur d’Henriette, papetier en demi-gros et détail. Ex-employeur, plutôt, car il venait de la licencier le samedi précédent. Une piste mène le policier à Saint-Menet, où la jeune femme avait des attaches. Mais Jules et Augusta, les patrons du Relais, ne l’aident guère. Chez Joulian, le commissaire fait la connaissance de son épouse Paulette, de sa belle-mère, Mme Hacquier, et de Jojo, l’employé de la papeterie. Plus tard, il rencontre Arthur Bresson, comptable de l’entreprise, frère de Mme Hacquier. C’est grâce à lui qu’Henriette a quitté son village pour s’installer à Lyon. Le jeune Robert Gallec, voisin de la défunte, n’est pas totalement naïf. Il sait qu’Henriette avait un amant, mais qu’il ne s’agit pas d’Arthur Bresson. Ce n’était donc pas la pure jeune fille qu’on imaginait. D’ailleurs, elle était enceinte au moment de sa mort. En outre, elle avait depuis longtemps économisé de belles sommes d’argent. Le commissaire Paron ne manque pas de suspects, s’il s’agit bien d’un meurtre…

THOMAS-2"La mort au cœur" (1961). Propriétaire d’une agence immobilière à Melun, Étienne Sanvic est un alcoolique violent. Marié à Hélène, il a déjà fait plusieurs crises et dépressions nerveuses. Son épouse ne le supporte plus, mais ne veut pas le quitter à cause de leur fils placé en nourrice. Étienne menace de le garder si elle part. Quant il la blesse légèrement lors d’une dispute, Hélène est à bout de patience. Principal employé de l’agence immobilière, Marc Legrand s’occupe de la faire tourner. Il est l’amant d’Hélène, son consolateur. Sanvic projette de vendre sa maison et son agence, de partir avec son épouse. Marc doit rapidement réagir. Il improvise un plan les mettant hors de cause Hélène et lui, tandis qu’il supprime Sanvic.

Grâce au témoignage de Fressard, médecin qui est son meilleur ami, Marc est vite disculpé. Hélène aussi, car elle est censée avoir fui avant la mort de son mari. Malgré quelques émotions fortes, le couple constate que la police admet un suicide. Le policier Alici est réticent, mais insiste peu. Antoine Sanvic, le frère du défunt, espérait glaner une bonne partie de l’héritage. Jeté dehors par Marc, Antoine répand des rumeurs en ville. Marc et Hélène reçoivent des lettres anonymes menaçantes. Plusieurs suspects sont possibles : Antoine Savic, mais aussi la petite Dizot, secrétaire de l’agence, ou Simone, la femme de Fressard. Peut-être même Mme de Saint-Servin, la logeuse de Marc. Ce dernier commence à s’alcooliser plus qu’il ne faudrait, à cause de la tension causée par la situation. On veut faire craquer le couple, mais qui ?

THOMAS-3"Manie de la persécution" (1962). Sur la Côte d’Azur. Georges a été victime d’un grave accident de voiture. Le docteur Mars l’a pris en charge dès qu’on l’a découvert. Selon le médecin, c’est un véritable miracle que Georges soit encore en vie. Son bras cassé et son bandeau sur les yeux, qu’on lui enlève bientôt, c’est un moindre mal. Ce qui est plus inquiétant, ce sont les troubles de la mémoire dont souffre Georges. Le choc de l’accident l’a rendu amnésique. La convalescence dans sa villa du Cap Bénat devrait lui remettre les idées en place. Il y sera entouré de sa femme, de son serviteur indochinois, et de son ami Frédéric.

Georges ne parvient pas à admettre qu’il se nomme Romery. Malgré de confus souvenirs qui lui reviennent et des évidences qu’il ne peut contester, il refuse cette identité. Un nom le hante, Georges Campo. On lui parle de son passé en Indochine, alors que des images du Brésil flottent dans sa mémoire. Ce sont bien ses lunettes, son étui à cigarettes. Mais ces photos dans des plantations d’hévéas n’évoquent rien. Georges se souvient du visage de Fred, mais l’associe à Marseille, pas à Saigon. Christiane serait la femme de Georges, alors qu’il n’a pas le sentiment d’avoir jamais été marié. Il ne reconnaît pas Kiem, le serviteur fidèle. Le chien Mikado ne lui semble pas familier non plus. Georges se sent en danger, comme prisonnier dans cette propriété isolée et cadenassée. Quand il essaie de fuir, il est entraîné sur un sentier où il risque sa vie. Georges a la conviction que le docteur Mars veut l’enfermer en hôpital psychiatrique. En effet, cette manie de la persécution peut le faire tomber dans la folie…

THOMAS-4"Les trente deniers" (1968). À Grenoble, Jacques Melleray est marié depuis bientôt dix ans à Hélène Charolles. Cet ancien moniteur de ski l’a épousée pour sa fortune. La ganterie qu’elle dirige est une grosse entreprise. Jacques se sent de plus en plus prisonnier de son épouse et de la ganterie. C’est pourquoi il a une maîtresse. Jeannine Toussy est une ravissante jeune femme, qu’il entretient depuis plusieurs mois en détournant discrètement de l’argent. Elle se dit manucure, se prétend amoureuse de Jacques. Il est possible que celui-ci lui accorde trop de confiance.

Alors qu’il se rend secrètement chez Jeannine, Jacques s’aperçoit qu’un homme l’a pris en filature. L’homme a des manières de détective privé, ce qu’il confirme en prenant contact avec Jacques. Il se fait appeler Roger, affirme ne pas vouloir nuire au bonheur des amants. Que Jacques lui verse une somme de trente mille francs, et il se charge de rédiger des rapports rassurants pour sa cliente, Hélène Melleray-Charolles. Sortir de petites sommes, pas de problème, mais où Jacques trouverait-il trente mille francs ? D’autant que, dans le même temps, Hélène a prévu d’investir dans une mégisserie. Organiser un vol, dérober l’argent servant à payer certaines ouvrières, ça lui semble beaucoup trop dangereux. Roger peut se charger d’une alternative plus radicale, visant Hélène. Cherchant la meilleure solution, Jacques ignore que Jeannine et Roger sont complices, qu’ils se sont organisés pour lui soutirer le plus d’argent possible…

(Soulignons deux allusions souriantes. Un personnage annexe s’appelle Michel Cade, ce qui était le vrai nom de Michel Lebrun. L’officier de police s’appelle Humblot, qui était le patronyme du romancier Fred Kassak.)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Patrick 30/10/2013 18:35

Bonsoir

Le film tiré du roman " La manie de la persécution " s'appelle " Diaboliquement votre" ...J'ai quand même été assez déçu , j'ai trouvé le film très vieillot , mais c'est surtout le moyen de montrer la plastique de la belle Senta Berger , pour le reste j'ai préféré le roman ...
Voilà juste mon avis..
Amitiés.

Claude LE NOCHER 30/10/2013 20:08

Salut Patrick,
Il faudrait que je le revoie pour me rendre compte si ce film est "daté" ou non. En réalité, tout le charme - et l'impact - des romans de Louis C.Thomas, c'est la suggestion du mystère. Amnésie ou pas ? Complot ou pas ? Affabulation ou pas ? Et puis, ce fut quand même l'ultime film (de commande) de Julien Duvivier, peut-être pas le plus subtil ?
Amitiés.

Patrick 18/07/2013 06:56

Bonjour Claude
Je viens de terminer " La manie de la persécution " et au début je me suis dit c'est du classique , en fait l'auteur s'en tire bien et nous délivre un bon roman passionnant...
Je dois avoir un autre roman de l 'auteur.
Je chercherai le film , bonne idée...
Bon jeudi.
Amitiés.

Claude LE NOCHER 18/07/2013 07:35

Salut Patrick
Cette histoire fait partie de ce que j'appelle les "romans malins" : on se doute que, derrière le scénario ordinaire, se cachent d'autres vérités, mais il faut attendre avant de les visualiser réellement. Louis C.Thomas fut très habile en la matière. Le film est excellent, aussi.
Amitiés.

Patrick 15/08/2012 20:57

J 'en ai trouvé quelques uns dans la collection " Le masque"..
Encore une découverte grâce ou à cause de Claude ?...:)

Claude LE NOCHER 16/08/2012 06:41



Ce ne sont que des suggestions, cher Patrick, mais lire Louis C.Thomas (effectivement bien réédté chez Le Masque) est la garantie d'un très agréable moment de
lecture.


Amitiés.



TontonPierre 20/03/2011 10:11


Bonjour.
Avec un peu de retard, je démarre la bilbiographie (récits policiers, nouvelles, romans, contes) de LCT. Les prochains messages approfondiront cette partie (résumés, anecdotes, illustrations).
Bonne lecture.


Claude LE NOCHER 20/03/2011 11:54



On va suivre ça de près, Tonton Pierre...


Et encore bravo !


Amitiés.



TontonPierre 11/12/2010 10:31


Bonjour à tous.
Pressé donc par l'ami Hubert et l'ami Claude (impatient semble-t-il...), j'ai donc mis en ligne ce matin sous la forme d'un blog la première partie de l'étude sur Thomas Cervoni - alias Louis C.
Thomas
voir à l'adresse http://tontonpierre-thomascervoni.blogspot.com/
La suite... comme on dit... au prochain numéro
Bonne lecture à tous les fans de cet auteur


Claude LE NOCHER 11/12/2010 20:17



Remarquable, Pierre !


Ce n'est pas de la flatterie (pas mon genre) : Voilà un magnifique hommage, détaillé à souhaits, pour un grand auteur populaire trop facilement oublié (pas de
tous, soyons clairs). Bravo, mille fois bravo ! Grâce à cette riche documentation, Louis C.Thomas reste présent !


Amitiés (et enthousiasme).



TontonPierre 08/12/2010 22:13


Patience les gars... j'ai presque fini de travailler sur cet auteur. J'ai retrouvé sa famille, et je pense découvrir des choses inédites gardées au fond de sa malle...
A bientôt
TontonPierre


Claude LE NOCHER 09/12/2010 07:22



Bonjour Pierre,


Note le lien de la page Wikipedia esquissée par Hubert, si tu as le temps d'y ajouter des éléments.


Quoi qu'il en soit, j'attends avec grande curiosité le résultat de tes recherches (en profondeur) sur ce grand romancier...


Amitiés.



Hubert Schwarz 08/12/2010 19:44


Bonjour,

M'occupant sur Wikipedia d'un article détaillé sur les différents épisodes de la série "Les 5 dernières minutes", j'ai été amené à créer l'article lié sur Louis C. Thomas, qui n'existait pas.
Partant de 0, je me suis un peu inspiré de ce qui s'est dit ici, et sur d'autres rarissimes endroits du net, en m'efforçant de rester factuel et d'éviter tout plagiat (pas évident !)
Que les connaisseurs (dont je ne suis pas) qui ont écrit ici n'hésitent pas à compléter ou modifier ma modeste ébauche...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_C._Thomas


Claude LE NOCHER 08/12/2010 20:29



Bonjour Hubert,


Il y a un bonne présentation de Louis C.Thomas dans le "Dictionnaire des Littératures Policières" (Tome 2) de Claude Mesplède - contactez-le via le site
"Calibre 47"  ( http://claudemesplede.com/ ). Dans les commentaires précédents, cliquez sur le lien d'Alexandre Clément ou bien là (
http://alexandre.clement.over-blog.com/ ), qui connaît mieux que moi encore l'oeuvre de Louis C.Thomas. Vous pouvez aussi contacter par
son site mon ami Paul Maugendre ( http://mysterejazz.over-blog.com ). Si vous souhaitez faire la synthèse de mes synthèses (!), l'important est que
ça vous soit utile. Son éditeur Denoël possède-t-il des archives, je ne sais  ? Outre "Les 5 dernières minutes" (télé), cherchez par les titres les adaptations cinéma (il y en a
plusieurs).


L'oeuvre de cet auteur est importante (en qualité et en quantité). Elle mérité d'être largement développée, en effet...


Amitiés.



tontonpierre 02/07/2010 11:18


Bonjour et merci pour la suggestion de proposer l'étude à la revue 813. Je peaufine donc l'étude, qui comportera 3 parties : 1- Eléments de biographie ponctuée par ses productions de romans et de
scénarii radiophoniques et télévisuels ; 2 - Bibliographie (pseudonymes, éditeurs, éditions originales et rééditions, adaptations radio et cinéma,...) ; 3 - "Covergraphie" de ses romans.
Comme à mon habitude, je testerai l'étude sur les site "A propos des littératures populaires", et je pense remplir le topic concernant Louis C. Thomas sur Wikipédia.
A plus.
PS pour les "Claude" (Le Nocher et Mesplède): Le "12 mai" est la date de la déclaration de sa mort à la mairie de Hyères, mais il est bien décédé le 10 mai 2003, discrètement, sans famille et un
peu oublié de tous, à la maison de retraite "La Louisiane" à Hyères


Claude LE NOCHER 02/07/2010 11:54



Merci de cette précision, cher Tontonpierre. Et surtout, merci pour la mémoire de Louis C.Thomas !


Amitiés.



alexandre clement 02/07/2010 08:04


Comme vous l'avez noté, j'aime beaucoup Louis C. Thomas, et je trouve qu'il est sousestimé. Hélas, je ne connais que ses souvrages et presque rien de sa vie. Votre étude sera la bienvenue.
N'aurait-elle pas sa place dans "813" ? C'est un auteur qui a inspiré pas mal d'autres, ici ou là, y compris Frédéric Dard.


Claude LE NOCHER 02/07/2010 10:05



J'ai soumis cette suggestion dans la réponse précédente à "Tontonpierre". Je pense moi aussi que ces grands romanciers populaires des années 1950 à 1980 ne doivent
pas sombrer dans l'oubli.


Amitiés.



tontonpierre 01/07/2010 22:48


je prépare la mise en ligne d'une mini-étude (bibliographie et éléments de biographie) sur Thomas Cervoni sur le site A propos de littérature populaire. Je note dans votre article que -
contrairement à d'autres sites... et la BNF..., vous connaissez l'année du décès de Cervoni (décédé à Hyères le 10 mai 2003). En savez-vous plus sur la carrière de l'intéressé?... sa "famille"? (je
sais qu'il n'a pas eu d'enfant)... cela pourrait m'aider...


Claude LE NOCHER 16/07/2014 17:15

Bonjour
J'ai essayé de rendre hommage ici à un auteur plein de qualités, en espérant qu'un nouveau public le découvre. Amitiés.

christelle 16/07/2014 16:06

je l'ai bien connu c'était un ami très proche de la famille

Claude LE NOCHER 02/07/2010 10:01



Bonjour,


Hormis mes lectures des romans de Louis C.Thomas, auteur que j'ai beaucoup apprécié et qui mérite d'être "redécouvert", je possède pas d'élément biographique
personnel sur lui. Comme toujours dans ces cas-là, je me base sur le "Dictionnaire des Littératures Policières" de mon ami Claude Mesplède (Ed.Joseph K). Au passage, la date du décès indique
le 12 mai 2003. Par ailleurs, peut-être mon camarade Paul Maugendre possède-t-il d'autres éléments, car il dispose de beaucoup de documentation sur les auteurs. Contactez-le via http://mysterejazz.over-blog.com


Comme l'indique Alexandre Clément dans le message suivant, voilà une étude qui pourrait intéresser la revue 813 ( www.813.fr )


Amitiés.



alexandre clement 21/02/2010 08:19


Tout le monde redécouvre Louis Thomas en ce moment. C'est mérité.


Claude LE NOCHER 21/02/2010 09:53


Bonjour.
Peut-être que la faiblesse de quelques intrigues actuelles, emberlificotées au-delà du nécessaire, abusant des serial-killers ou de cruels tueurs, sans véritable analyse de la psychologie d'un
criminel, incitent des lecteurs à redécouvrir des romans solides comme ceux de Louis C.Thomas. Cela dit, il y a aussi d'excellents suspenses aujourd'hui, j'essaie de le démontrer chaque jour
ici.
Amitiés.


alexandre clement 10/01/2010 08:48


Oui, je suis bien d'accord, Louis C. Thomas est un excellent auteur, trop méconnu. "Manie de la persécution" est très fort. Vous auriez dû ajouter que cet ouvrage a fait l'objet d'une bonne
adaptation de Duvivier avec Alain Delon.


Claude LE NOCHER 10/01/2010 09:54


C'est exact, l'adaptation cinéma était très réussie, aussi dense que le roman. Louis C.Thomas avait une écriture très scénaristique (il devint scénariste télé) dans le
meilleur sens du mot, avec de l'intensité et des faux-semblants... Il méritait bien ce modeste hommage.
Amitiés.


Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Action-Suspense Ce Sont Des Centaines De Chroniques. Cherchez Ici Par Nom D'auteur Ou Par Titre.

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

ACTION-SUSPENSE EXISTE DEPUIS 2008

Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/