Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 07:22
 

La collection Noir 7.5 des Éditions Parigramme publie le nouveau roman de Lalie Walker, “Aux malheurs des dames”. Décor parisien, puisque tel est le principe. Mais l’auteur cultive surtout une atmosphère fort particulière, peuplée de personnages aussi singuliers que crédibles. Avec une intrigue solidement maîtrisée.

Rebecca Levasseur est une jeune sociologue aimant tester la vie réelle. Elle se fait engager comme intérimaire au Marché Saint-Pierre. Entre Montmartre et Barbès, ce temple du tissu à bon prix est une institution. Rebecca remplace Violette, la caissière habituelle. La disparition soudaine de Violette n’est pas le seul élément suspect autour du Marché Saint-Pierre. Une odeur de brûlé règne ponctuellement dans le magasin, obligeant à alerter les pompiers. Des poupées vaudou clouées aux portes feraient soupçonner les commerçants africains du secteur. Antoine Michel et son frère Jérôme ont reçu des lettres de menace, indiquant qu’ils sont bel et bien visés. La police du 18e arrondissement ne se préoccupe guère du problème. À l’exemple du séduisant Ange Pérez, les commerçants du quartier s’inquiètent de ces troubles. Si la clientèle fuit le Marché Saint-Pierre, elle désertera les magasins des alentours.

Antoine Michel est plus réaliste que son frère sur leur situation financière. Joueur de poker, Jérôme Michel est moins attaché que lui à ce commerce créé par leurs parents. Ces derniers sont décédés dans un accident de voiture, qui ne fut peut-être pas dû au hasard. Amoureux de Violette, le paranoïaque Léon Witz a autant de mal à surmonter la perte de son psy que la disparition de son amie de cœur. Une deuxième employée, Marianne, disparaît sans explication. Rebecca devient l’amante d’Ange Pérez, sans encore lui révéler sa vraie profession. Le policier Thomas Klein admet intérieurement ne pas être fait pour ce métier. Quand ses collègues expérimentés Mike et Éric sont chargés d’une autre affaire, c’est Klein qui hérite de celle du Marché Saint-Pierre. Fatigué des alertes dérangeant les pompiers et obligeant à fermer boutique, Antoine Michel est interrogé par Klein. S’il est vrai qu’on fait pression sur son frère et lui, il n’y a aucun chantage.

Séquestrée, humiliée, affamée et maltraité par un ravisseur, Violette garde assez de force et d’espoir pour tenir. Sa compagne de captivité, Marianne, est plus fragile. Le kidnappeur fou poursuit son délirant projet inconnu, n’hésitant pas à supprimer d’autres filles qu’il a attiré et droguées. Une mise en scène sordide à la porte du Marché entraîne une nouvelle fermeture. Les commerçants voisins montrent leur solidarité envers Antoine Michel. De son côté, Jérôme continue à s’endetter au poker, sans réaliser que Lucas Diaz et son complice le mènent à la ruine. Rebecca cherche toujours d’où vient la menace. Le policier Klein s’aperçoit qu’on a dérobé les plans cadastraux qui pouvaient l’aider. Après une alerte au feu, son collègue Mike reprend les rênes de l’enquête. Pour le ravisseur, le jour J approche, celui de sa spectaculaire vengeance…

Un grand magasin qui rappelle ceux du temps de Zola, locomotive d’un quartier de boutiquiers, des employés attachés à ce lieu autant que leur patron, un bistrot où Rebecca prend vite ses habitudes, et une affaire énigmatique. Dans la galerie de portraits, nous croisons de copieux déjantés, à commencer par un cruel ravisseur aux obscures motivations. Perturbé mais brave, Léon Witz va chercher sa belle Violette jusque dans les galeries sous le Cimetière du Nord. Pas moins égaré, Thomas Klein s’interroge sur son rôle en ce monde. Les caractéristiques des personnage sont affinés, ce qui les rend tous vivants. On aura compris qu’il ne s’agit pas d’un roman d’enquête, même si l’identité du kidnappeur doit être déterminée, ainsi que les raisons de ses actes. L’ambiance sombre et mystérieuse de cet excellent suspense psychologique est diaboliquement captivante.

Ce roman a été sélectionné pour le Prix SNCF du polar 2010. Sans aucun doute, "Aux malheurs des dames" mérite de figurer parmi la sélection finale.

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
<br /> Aux Malheurs des Dames dans la sélection Printemps du Prix Polars SNCF, c'est une bien belle nouvelle !<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Bonjour,<br /> Pour tous ceux qui connaissent les romans de Lalie Walker, pour tous ceux qui ont le plaisir de la connaître un peu, c'est effectivement un bonheur. Nous espérons voir ce roman dans la sélection<br /> des meilleurs de l'année, et qui sait... mieux encore ?<br /> Amitiés.<br /> <br /> <br />
P
<br /> Je le commence ce soir, car il est sélectionné chez Polar SNCF. Apparemment, je vais me régaler contrairement au précédent que je viens de lire (trafic sordide)<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Salut Pierre.<br /> Concernant Lalie Walker, je suis d'autant plus intransigeant avec ses romans que nous nous connaissons depuis plusieurs années. J'avais un peu d'appréhension, peut-être parce que le roman<br /> participait à la création d'une nouvelle collection, Noir 7.5. Je dois dire que j'ai vraiment été séduit par cette histoire.<br /> Parmi mes prochaines lectures, figure "Les survivantes" nouveau titre de la même Lalie Walker, chez Actes Sud (Actes Noir). Je m'en délecte d'avance.<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> Je vais me plonger dans mon premier roman de Lalie Walker que j'ai pu rencontrer à Lamballe, je ne ais pas si c'est autorisé mais je fais un petit coup de pub à ALlie Walker qui sera présente pour<br /> un apéro-Polar à la Librairie Terminus Polar à Paris le jeudi 19 Novembre 2009 à 19h00 à l'occasion de la sortie de son roman "Aux Malheurs des Dames"...<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Chère Cyrille,<br /> Je vais dans la journée évoquer plusieurs rendez-vous polardeux, dont celui de Terminus Polar. Bonne occasion, effectivement, de recontrer notre copine Lalie, Caroline Sers et<br /> l'incontournable Romain Slocombe.<br /> Si tu as envie, après lecture, de donner un avis perso sur le roman de Lalie Walker, il sera le bienvenu sur cet espace de liberté.<br /> Je t'embrasse (si ton mec ne regarde pas).<br /> <br /> <br />
E
<br /> dans cette collection j'ai lu "des voisins qui vous veulent du bien" de Caroline Sers. Un roman social sympa, un polar pas mal mais rien de transcendant. Celui que tu as lu à l'air bien plus<br /> intéressant !<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Bonjour, Emeraude...<br /> Je chronique dès demain (vendredi) le roman de Caroline Sers. Ce qui m'a semblé très intéressant, c'est le microsme évoqué. Côté polar social, on note évidemment les différences culturelles entre<br /> l'héroïne et son nouvel univers.<br /> Il est vrai que le roman de Lale Walker peut apparaître plus intense, car elle a déjà proouvé par le passé qu'elle savait jouer de la psychologie des personnages, et des ambiances troubles.<br /> Franchement, un très bon suspense.<br /> Amitiés.<br /> <br /> <br />

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Action-Suspense Ce Sont Des Centaines De Chroniques. Cherchez Ici Par Nom D'auteur Ou Par Titre.

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

ACTION-SUSPENSE EXISTE DEPUIS 2008

Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/