Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 07:16
 

Publié au printemps 2009, le nouveau roman d’Hubert Monteilhet est intituléChoc en retour(Éditions de Fallois). Intrigue solide et subtile, pour un roman très plaisant à lire.

À Vaison-la-Romaine peu avant la 2e Guerre Mondiale, “Le Mas des Sources” est devenu une référence gastronomique grâce à la passion du cuisinier Urbain Desgenettes. 09-MONTEILHET.JPGEn juin 1944, alors qu’il vient de se marier avec Irène, Urbain est dénoncé à la Gestapo. Déporté en Allemagne, puis prisonnier des Russes, il n’est de retour dans son restaurant que le 21 décembre 1948. C’est aujourd’hui son cousin Gustave qui est chef de cuisine au “Mas”, toujours dirigé par Irène. Tant qu’il s’occupait de son “Auberge du Ventoux”, Gustave n’était qu’un piètre cuisinier, mais il s’est amélioré. Sœur de celui-ci et ex-amante d’Urbain, Angélique est toujours employée au “Mas”. Urbain découvre qu’Irène aurait eu deux filles jumelles, dont le père serait Gustave. Étonnant pour lui qui connaît la froideur sexuelle de son épouse, et vu le manque de séduction de son cousin.

Le commissaire Amédée Fontanège s’interroge toujours sur la dénonciation qui envoya Urbain en déportation. Suspecter Irène n’aurait pas de sens, puisque la jeune mariée s’est retrouvée dans l’embarras. On pourrait soupçonner Gustave, visant la place de cuisinier au “Mas”, établissement plus prestigieux que le sien. Il ne répond guère au profil d’un coupable, choqué qu’il est des accusations suggérées contre lui. Concernant Irène, des faits probables expliquent son refus de sexualité. Enfant, elle fut victime de son père incestueux, le marquis de Manges. Si elle garde le secret au sujet des fillettes jumelles, un échange de courriers entre Irène et son amie Louise permet de mieux comprendre le mystère. Quant au rôle de Gustave, dont le compte bancaire n’est pas très net, il reste encore à déterminer.

Accompagné d’Angélique, dont il s’avoue peu épris, Urbain s’accorde des vacances pour un safari au Ruanda. Là-bas, il sympathise avec des colons wallons. Selon eux, Angélique a le “mauvais œil”, idée laissant Urbain sceptique. Sur place, il rencontre aussi Lamantin, ex-secrétaire du commissariat de police, qui vola l’original de la lettre de dénonciation. Au courrant des pressions qu’Irène exerce sur Gustave, celui-ci lui présente son opinion sur l’affaire. En rentrant au “Mas”, Urbain a une franche explication avec son épouse. Peu après, on vole le manuscrit du traité d’Urbain sur la cuisine provençale. Plus grave, leur plombier est empoisonné à la place d’Urbain. Celui-ci et Irène éloignent le cadavre pour préserver la réputation du “Mas”. Même si le policier Fontanège conclut à une mort naturelle du plombier, d’autres décès surviennent…

Le héros narrateur est un gourmet raffiné, dont on comprend l’état d’esprit à travers ce genre de propos: “J’avais mis toute mon expérience, toute mon âme, toute ma générosité native dans cet essai [de 732 pages, sur la cuisine provençale]. Tandis que des fous furieux s’acharnent à détruire la planète, il est bon que des êtres raisonnables œuvrent modestement à de véritables progrès. La recette de la blanquette a quand même plus de portée que la bombe atomique.” Il est à l’image de l’auteur, outre sa production littéraire, qui fut un temps chroniqueur gastronomique. Grand prix de Littérature policière 1960, Hubert Monteilhet n’a rien perdu du plaisir de nous concocter un bon suspense, de nous raconter cette histoire sur le ton enjoué qu’il affectionne.

Voilà l’occasion de revenir sur un autre très bon roman d’Hubert Monteilhet publié en 1993 aux Éditions de Fallois, “Œdipe en Médoc”. Monteilhet-93C’est une des aventures de son héros Peter Rössli, qui enquête aussi dans “La part des anges” (1990), “Étoiles filantes” (1994) et “Le taureau par les cornes” (1996).

Dans le Médoc, deux amis quadragénaires possèdent chacun un domaine vinicole. Appartenant à l’aristocratique race des jouisseurs, Claude gère au mieux son château et ses crus de Pauillac. Philippe produit un faible Saint-Estèphe, et dirige mal ses affaires. Son épouse Christine est récemment décédée. Leur fille Claudine est âgée de dix-sept ans. Philippe a appris que Christine le trompait depuis des années avec Claude. Il a songé à divorcer. Dans une lettre écrite peu avant sa mort, sa femme lui avoue que Claudine est, en réalité, la fille de Claude. Endetté à l’extrême, Philippe laisse se développer (et encourage) une relation amoureuse entre Claude et la jeune fille.

Quand Claudine se trouve enceinte, Claude est ravi de l’épouser. Philippe ne cache guère qu’il va tirer financièrement parti de cette union. Ce n’est qu’après le mariage qu’il révèle à son gendre l’incestueuse vérité, preuve à l’appui. Son domaine étant en travaux aux frais de Claude, Philippe envisage de s’installer chez ce dernier.

Enquêteur à l’Union Suisse d’Assurances, Peter Rössli s’occupe d’une affaire douteuse pouvant impliquer Philippe. Celui-ci l’invite à un dîner prévu chez Claude. Ses hôtes passent une soirée très arrosée, avec Peter pour témoin. Le matin suivant, les deux hommes sont trouvés morts dans leurs chambres fermées à clé. Peter mène une enquête parallèle à celle du capitaine de gendarmerie. Ce qui est en jeu, c’est le versement d’une grosse prime d’assurances. Restant le seul à connaître la vérité sur le vrai père de Claudine, il s’efforce de protéger la jeune fille. Pour reconstituer les évènements de la nuit du crime, Peter a besoin de l’aide de son épouse...

Partager cet article

Repost0

commentaires

lawrenta 12/04/2020 09:33

C’est si vrai. Je l’ai vécu moi-même et le Dr Ogala m’a aidé à résoudre de graves problèmes dans ma vie. Le Dr Ogala a corrigé ma relation en moins de 24 heures. il est génial et sait vraiment ce qu’il fait. Je l’ai recommandé à tout le monde. Ce lanceur de sorts est très, très bon. Professionnel, précis, sincère et très expérimenté. Merci pour votre travail! Je remercie mon ami de m’avoir informé de toi. Je dois te parler de mes problèmes. Je ne m’attendais pas à des résultats instantanés et j’étais prêt à attendre quelques mois. À ma grande surprise et à mon étonnement, j’ai commencé à voir des résultats après quelques jours de casting. Tu es vraiment géniale. Ceci fortement recommandé. C’est la vraie chose. Essayez-le et vous ne serez pas déçu! Besoin d’aide? contart lui WhatsApp Dr Ogala à '2347061120360 ou
Drogalaspells@gmail.com par courriel

:: IL PEUT AUSSI VOUS AIDER AVEC ::

1. Ramenez votre petit ami ou votre petite amie
2. Ramenez votre mari ou votre femme
3. Gagnez la loterie et la promotion dans les bureaux
4. Vous aider à tomber enceinte si vous avez besoin d’un enfant
5. Traitement complet de tout type de maladie le contacter maintenant via: Drogalaspells@gmail. Com... vous pouvez appeler ou WhatsApp avec ce numéro de téléphone mobile no 2347061120360.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Action-Suspense Ce Sont Des Centaines De Chroniques. Cherchez Ici Par Nom D'auteur Ou Par Titre.

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

ACTION-SUSPENSE EXISTE DEPUIS 2008

Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/