Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 06:31

 

SIMENON 1Georges Simenon était né le vendredi 13 février 1903 à Liège. Voici l’occasion, 109 ans plus tard, d’évoquer brièvement cet écrivain que je n’ai jamais abordé chez Action-Suspense. Pourquoi en aurais-je parlé, d’ailleurs ? Des milliers d’articles de presse, d’études biographiques, de conférences ou d’expositions lui ont été consacrés depuis bien longtemps. Quantité de lecteurs continuent à se procurer les sempiternelles rééditions de son œuvre. Préférant sans doute les éditions originales, de nombreux érudits lui vouent une vraie vénération.

 

Le commissaire Maigret restera un des héros majeurs de la littérature policière. Héros bien grand mot, puisque Simenon le définissait comme un fonctionnaire de police faisant tout simplement son métier. Jules Maigret ne rentre-t-il pas auprès de son épouse Louise, dans leur appartement du boulevard Richard-Lenoir, où ils mènent une vie de couple ordinaire ? SIMENON 2Une vie normale, y compris dans le cours de ses enquêtes. Maigret ne traque pas les criminels, se sert peu d’indices fournis par les analyses d’experts. Il observe et écoute, il jauge les situations, il essaie de comprendre les faits, il s’intéresse à la victime. Certes, il a parfois assez tôt un suspect, dont il va cerner sans précipitation le caractère et les motivations. Un flic ordinaire de son époque, face à des gens sans histoire mêlés à une affaire criminelle. Quelquefois, il va croiser d’anciens délinquants, des prostituées reconverties, mais il s’agit généralement de menu fretin, pas de malfaiteurs endurcis. Si ces romans sont peuplés d’une population peu suspecte, les intrigues ménagent une bonne part de tranquille suspense.

 

Recommander un Maigret plutôt qu’un autre serait bien hasardeux. Mon préféré reste L’écluse n°1, parce qu’il y est question de péniches et que le commissaire fait face à un adversaire de poids. C’est aussi le cas dans La tête d’un homme. Je garde un très bon souvenir de La nuit du carrefour, de Liberty-bar, de L'affaire Saint-Fiacre, de Maigret se trompe, mais bien d’autres sont intéressants. SIMENON 3

 

Georges Simenon, ce sont aussi des romans noirs. Certains lecteurs, détestant le personnage trop bourgeois de Maigret, admettent que ces titres-là sont souvent plus subtils. Il s’agit la plupart du temps de très bons suspenses psychologiques. J’éprouve une tendresse particulière pour Les fantômes du chapelier, le premier Simenon que j’ai lu, hors Maigret. Je me souviens aussi de ce roman (Les témoins, je crois) où un impitoyable président de Cour d’Assises est souffrant lors d’un procès, ce qui remet en cause sa vision des faits et de la vie. En effet, on est loin de l’univers de Maigret dans ces œuvres nettement plus sombres. Il faudrait aussi citer Lettres à mon juge, dont le principe a été repris par bien d’autres romanciers après Simenon. La liste serait longue des titres à retrouver, chacun ayant évidemment ses préférences.

SIMENON 4On a dit le plus grand bien des romans publiés sous pseudos (Georges Sim, Christian Brulls, etc.) Ceux que j’ai lus (deux ou trois) m’ont semblé terriblement anodins, copiés de cette piètre littérature mystérieuse ou exotique du début 20e siècle. La manière d’écrire, sans afféterie mais sachant dessiner une ambiance, s’améliore chez Simenon après ces ouvrages mineurs. Quitte a redécouvrir cet écrivain, autant lire ou relire des romans et nouvelles plus construits. Les rééditions, sous format Omnibus ou en titre unitaire, n’ont jamais cessé. On trouvera aisément des livres publiés à toutes époques, à tous les prix, neufs ou d’occasion.

Un blog : Les amis de Georges Simenon.

 

Quels sont les romans de Georges Simenon que vous avez appréciés ? Utilisez les commentaires ci-dessous pour m’indiquer les titres qui vous ont marqués.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Yv 14/02/2012 15:39

Bonjour Claude, c'est effectivement assez difficile de choisir un Simenon. Il y a quelques années, sa production est sortie en plusieurs volumes et l'on m'avait offert les deux premiers tomes que
j'avais beaucoup aimés, mais je ne me souviens plus des titres. par contre, j'ai relu récemment En cas de malheur et j'ai repris goût à son écriture.
a bientôt

Claude LE NOCHER 14/02/2012 16:07



Bonjour Yv


"En cas de malheur", l'avocat mûr marié et sa jeune maîtresse qu'il a défendue pour un meurtre, une histoire qu'on n'oublie pas. Ce roman doit dater du milieu
des années 1950, époque où Georges Simenon maîtrise mieux que jamais ses intrigues.


Amitiés.



Robert PONDANT (Belgique) 14/02/2012 14:53

Mon cher Claude,

Ah !!!!!! Simenon !!!! notre grand romancier Belge …..et c’est tout ! (j’ai envie d’être chauvin le concernant …allusion au commentaire de « Oncle Paul ».)
Personnellement je possède 20 volumes sur 25 de la collection « Tout Simenon » publiée par les éditions Omnibus , plus les 2 volumes de la sélection des romans publiés par « La Pléade » petits
bijoux de ma bibliothèque parmi les 2550 titres qui la constitue.
Ma découverte date de 1965 par la lecture de « Crimes impunis » histoire de 2 étudiants « cottant » à Liège dont l’un croit avoir tué l’autre par jalousie et qui se retrouvent adulte, face à face,
aux Etats-Unis .
C’est vrai que c’est difficile de faire un choix mais je retiendrai parmi mes lectures (et je suis loin d’avoir tout lu le concernant )
La Maison du Canal, - Le Président – La Veuve Couderc – Les Fantôme du Chapelier et bien sûr --- L’Ainé des Ferchaux.
Volontairement, je n’ai pas mis en évidence les « Maigret » que pourtant je lis avec grand plaisir, mais un vrai SIMENON ne se découvre vraiment qu’à travers ses romans .
L’atmosphère, la profondeur des personnages qu’il décrit jusqu’aux « tripes » .
Simenon est devenu une des référence pour qualifier ce type de roman . On retrouve ce style notamment chez Philippe HUET (Quai de l’oubli etc…..)

Encore merci pour ton SUPER blog

Amitiés

Robert

Claude LE NOCHER 14/02/2012 16:19



Merci Robert.


Eh bien, commençons par un petit scoop : le prochain roman de Philippe Huet "Nuit d'encre" sort le 2 avril chez Albin Michel. J'ai hâte de le lire et de le
chroniquer. Les ambiances de certains de ses romans noirs font effectivement penser à la manière de Simenon.


Les Belges ont bien raison d'être fiers de leur "romancier national". Et il est vrai que, même si Maigret n'est pas tant à dénigrer, il est bon de lire avant tout
ceux que Simenon qualifiait de "romans durs", ses suspenses pyschologiques. Ah, "La veuve Couderc", bon souvenir de lecture aussi ! Souven cité, "L'aîné des Ferchaux" m'a moins marqué
personnellement. Je pense également à un titre dont la narration est assez lente mais surtout dense, "Le coup de lune". Tellement de bons titres ! Belle collection en tout cas, mon
cher Robert !


Amitiés. 



Serge 31 14/02/2012 00:29

Salut Claude.
Souvenirs marquants qui me viennent vite fait: "Le Haut Mal", "Un nouveau dans la ville", "La mort de Belle". Côté Maigret: "L'ombre chinoise" (magistral!), "Maigret et le clochard"... Je n'ai lu
qu'un seul de ses anciens romans sous pseudo (G. Sim), "Le château des Sables Rouges", et j'ai été conquis: l'atmosphère et le style étaient là. Il est vrai que ce roman date de 1933, qu'à cette
époque Georges Simenon était né. Ceci explique peut-être cela...
Amitiés.

Claude LE NOCHER 14/02/2012 06:56



Salut Serge


Une ambiance très dense pour "Un nouveau dans la ville", dont je me souviens aussi. "L'ombre chinoise", très fort aussi. Un peu dans la veine de "Maigret et le
clochard", il y avait également "Maigret et l'homme du banc" ainsi que "Maigret et le client du samedi".


Je ne saurais plus citer les Georges Sim que j'ai lus, l'un était d'un exotisme de pacotille, un ou deux autres n'étaient que des histoires rocambolesques. Mais il
est vrai que ces romans devaient dater d'avant 1930. Epoque où une partie des lecteurs réclamaient ce genre de romans d'aventures assez improbables, d'ailleurs.


Dans le genre, mais ce n'était pas de Simenon, je me souviens d'une aventure de Napoléon déjà empereur, retournant en Corse pour mettre fin à une nébuleuse
vendetta. Une histoire plutôt risible, mais racontée avec le plus grand sérieux.


Amitiés.



Max 13/02/2012 11:12

Bonjour Claude,
De laz série Maigret, pas relue depuis très longtemps, aucun titre ne me vient à l'esprit. Des autres romans, que je lis ou relis petit à petit ces dernières années, j'ai aimé "Pedigré", "Les
anneaux de Bicêtre" (tous 2 autobiographiques), "Le haut-mal", "Le fils Cardinaud", "le chat" et tant d'autres. Rien à jeter dans les romans, même si j'aime moins sa production américaine, quand
même excellente. Simenon a pour moi l'art de fasciner le lecteur avec ses personnages souvent banals, la vision froide et clinique qu'il a d'eux et des évênements. Simenon, un très grand !!!

Claude LE NOCHER 13/02/2012 11:23



Bonjour Max


Un écrivain que nous mettons parfois un peu vite de côté dans nos lectures, nous qui dévorons de la littérature policière, alors que sa production de romans noirs
est excellente, c'est juste. Je n'ai pas lu "Pedigree" et "Les anneaux de Bicêtre", les autres oui. 


Amitiés.



Oncle Paul 13/02/2012 10:23

Bonjour Claude
Que voilà un oubli réparé, envers notre plus grand auteur belgo-franco-suisse. Tu as eu raison de ne pas oublié cet anniversaire.
Amitiés
Paul

Claude LE NOCHER 13/02/2012 11:18



Salut Paul


Un oubli, pas exactement. Il s'est publié tant et tant de pages sur Simenon (et Maigret) qu'il ne m'a pas semblé urgen d'en rajouter. Mais puisque la date nous y
invite... Quant à toi, quels sont donc tes romans préférés dans la vaste production simenonienne ?


Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Action-Suspense Ce Sont Des Centaines De Chroniques. Cherchez Ici Par Nom D'auteur Ou Par Titre.

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

ACTION-SUSPENSE EXISTE DEPUIS 2008

Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/