Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mai 2010 6 29 /05 /mai /2010 06:23

 

Frédérique Molay a obtenu le Prix du Quai des Orfèvres 2007 pour "La 7e femme", un roman sans réelle originalité. Le commissaire Nico Sirsky est chef de la P.J. parisienne. Divorcé d’une épouse dépressive, Nico est amoureux d’une jeune femme médecin, Caroline. Nico et ses policiers sont sur une affaire difficile. Un tueur en série s’attaque à des brunes d’environ 35 ans, enceintes depuis peu. Le sadique les flagelle de trente coups de fouet, avant de les poignarder et de leur découper les seins. Il en tue une par jour selon la même méthode. On peut disculper l’entourage de chaque victime. MOLAY-2L’assassin écrit des messages à connotation biblique destinés à provoquer Nico, mais laisse peu d’autres indices. Il utilise des gants chirurgicaux, et attache ses victimes avec un cordage de marine. Amie de Nico, la directrice de l’Institut Médico-Légal cherche le moindre signe lors des autopsies. Médecin, le beau-frère de Nico pourrait être soupçonné. MOLAY-1Nouvel élément : un extrait de presse qui relate un faits-divers datant de trente ans, où un enfant de 7 ans tua sa mère. Bien qu’il ait changé d’identité, on ne tarde pas à identifier le jeune matricide. La cinquième victime est une jeune policière sous les ordres de Nico. L’assassin le nargue, visant l’affrontement

Ce roman abuse de tous les clichés, sur une intrigue usée. Par contre Frédérique Molay se montra nettement plus convaincante en 2008, avec "Bienvenue à Murderland" (Albin Michel).

Professeur à Harvard, Nathan habite une belle propriété de Boston. Il y vit seul depuis sa séparation, accueillant une semaine sur deux sa fille adorée. Sur le site internet Island.com, heureux monde virtuel où chacun évolue à sa guise, Nathan a choisi le pseudo de Nat. Un soir, il y est impliqué dans un mortel accident de voiture. Nétant pas responsable, laffaire est vite classée par lagent Tommy et son chef, le commissaire Orson. Pourtant, Nat reçoit un message laccusant du meurtre dune nommée Bonnie — alors que la victime se prénommait Terry. Dans la réalité de Boston, on vient effectivement de retrouver le cadavre dune certaine Bonnie, qui fut séquestrée et maltraitée.

Nathan consulte son ami Christopher, professeur à Harvard, qui lui conseille dêtre prudent avec internet. Policier confirmé, le lieutenant Rhys confie lenquête sur Bonnie à son jeune collègue Marini. Peu après, cest le cadavre dEliot qui est découvert dans le Fleuve. Cet étudiant avait aussi été enlevé. Dans le monde virtuel dIsland, Nat est à nouveau accusé par message anonyme du meurtre dun avatar appelé LÉtudiant. Nathan contacte lagent de police Tommy, qui partage ses soupçons. En réalité, Tommy est une jeune femme artiste peintre, Kelley. Ayant aussi compris le rapport entre Island et la vraie vie, Marini se fait aider par un ami, expert en internet.

Le jeune policier ne tarde pas à faire figurer Nat parmi ses suspects. Dans le même temps, Nathan et Kelley ont décidé de faire part de leurs doutes au lieutenant Rhys. Dautant quun inconnu nommé John a rendu à Nat une visite menaçante. Et quun nouveau crime est commis sur Island, correspondant à un vrai meurtre à Boston. Interrogé par la police, Nathan dit être visé par une machination. Quand John le contacte encore, il est sûr que Kelley est la prochaine victime désignée. Celle-ci est placée sous protection. Marini poursuit lenquête à Boston, et sur Island, avec son avatar Paul…

Frédérique Molay exploite ici une excellente idée. Island sinspire du monde virtuel Second Life. Un univers où de tels dérapages sont improbables, mais risquant de créer une évidente dépendance. Et, peut-être, troubler lesprit de certains. Lauteur parvient à rendre très crédible cette histoire criminelle. Si lécriture reste classique, le chassé-croisé entre les scènes est plutôt astucieux. Lenquête se joue sur deux terrains, en quelque sorte. Frédérique Molay entretient ainsi une ambiance de mystère, pas absolument noire, mais où le suspense est bien présent. Cette fois, on se laisse volontiers convaincre par ce jeu de miroirs à lintrigue maîtrisée.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Paco 18/06/2011 18:56


excellent roman! Et belle chronique aussi! Je te propose de découvrir sur mon blog mon interview de la romancière Frédérique Molay. Un auteur a suivre pour ma part! Amicalement. Paco de
passion-romans


Claude LE NOCHER 19/06/2011 09:21



Bonjour Paco... "Bienvenue à Murderland" m'a plus convaincu que "La 7e femme", comme je l'ai indiqué. J'ai lu l'interview qu'elle t'accorde. Je lirai sûrement son
nouveau roman.


Je vois dans tes prochaines lectures Joseph Incardona et Andrea Camilleri, deux auteurs qui ne devraient pas te décevoir.


Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Action-Suspense Ce Sont Des Centaines De Chroniques. Cherchez Ici Par Nom D'auteur Ou Par Titre.

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

ACTION-SUSPENSE EXISTE DEPUIS 2008

Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/