Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 07:16

Baroudeur” (Éditions ActuSF, 2009) présente une sélection des cinq nouvelles choisies de Jack Vance. Cette réédition montre l’étendue du talent de l'auteur. Le premier texte joue autant sur le réalisme que sur le féerique. Vance évoque ensuite la question de l’intégration d’un peuple. Sur le thème de la colonisation, le suivant offre un dénouement fort subtil. La solitude est au cœur du quatrième texte. Le dernier pose la question de l’importance réelle des dieux. Narrateur hors pair conservant une tonalité légère et parfois enjouée, Jack Vance entraîne ses lecteurs. Il ne s’adresse pas aux seuls amateurs de Science-Fiction, mais à tous ceux qui aime les bonnes intrigues à suspense. Cette occasion de redécouvrir ses textes est un vrai plaisir.

La princesse enchantée (1954). Experts en effets spéciaux pour le cinéma, James Aiken est en visite à la clinique pour enfants du Dr Krebius. Il y croise un ancien producteur, Victor Martinon. Ce dernier crée aujourd’hui des films à épisodes, diffusés ici pour les enfants dans un cadre thérapeutique. Aiken rencontre aussi la jeune Carol, devenue aveugle après un choc psychologique. S’interrogeant sur les Studios Merlin, de Martinon, Aiken assiste à une projection d’un de ses films. C’est un conte féerique ayant pour héroïne une princesse Vasillissa, qui ressemble trait pour trait à Carol. Aiken s’avoue amoureux de la jeune fille. Le Dr Krebius lui explique les circonstances de la cécité de sa protégée. Quand Aiken converse avec Carol, celle-ci prétend n’avoir jamais fait de cinéma. L’expérience de sa mère, actrice ayant sombré dans l’alcoolisme, l’en découragerait. Bientôt, tout deux comprennent comment Martinon a fabriqué ce film. Le Dr Krebius tente une nouvelle expérience sur Carol. Utilisant à la fois son appareil spécial (l’Opticon) et du sérum de vérité, il espère découvrir la cause du choc psychologique de la jeune fille…

Personnes déplacées (1953). Dans un village d’Autriche, sortent de terre des êtres étranges. On pense bientôt qu’il s’agit d’une tribu troglodyte, que les autorités militaires s’efforcent de parquer dans un camp. On étudie ce peuple, différent mais de type humain. C’est maintenant par milliers et par millions qu’ils sortent. Il faut créer de nouveaux camps, trouver les moyens de les prendre en charge. L’affaire concerne rapidement le monde entier, l’ONU se doit d’apporter des solutions. Difficile d’aider ces Trogs, d’autant que les rejets nationalistes sont virulents. Faut-il laisser les Russes en faire des esclaves dans leurs mines ? Une partie de ces gens sont envoyés au Congo belge. Là-bas aussi, les réactions sont violentes. Quelle terre offrir à ce peuple trop nombreux ? Pourtant, ils finiront par ne plus poser de problème…

Le papillon de lune (1961). Edwer Thissel est depuis trois mois attaché consulaire sur la planète Sirène, où ne vivent qu’une poignée de Terriens. C’est une société complexe que celles des Siréniens. Tous portent des masques ayant un sens précis; tous s’expriment avec courtoisie dans un langage chanté. Bien que sommairement initié, Thissel reste assez étranger à cet exotisme. On lui confie la mission d’arrêter Haxo Angmark, un criminel qui vient de débarquer ici. Ce dernier a l’avantage de déjà connaître les lieux et les coutumes. Rolver, le contact local de Thissel, ne l’aide guère, pas plus que les autres Terriens. Pas facile de reconnaître le criminel quand tout le monde porte un masque. Le cadavre méconnaissable qu’on vient de découvrir n’est sans doute pas celui d’Angmark. Thissel essaie de ruser pour retrouver son suspect. Enquête où il risque sa vie, car la population déteste l’arrogant attaché consulaire…

Le Bruit (1952). Howard Evans a fait naufrage sur une planète qui lui est inconnue. Installé aux abords d’un lac, il lance des S.O.S. tant que sa batterie fonctionne. Sa survie ne pose pas de problème immédiat. Ici, les couleurs de chaque journée varient: le jour rouge succède au jour bleu, avant le jour vert. Evans croit entendre des sons et voir des mirages, telle cette ville de l’autre côté du lac, ou ces silhouettes dansantes. Il s’habitue à ces indigènes fantomatiques, ne menaçant nullement sa solitude. Si un équipage spatial vient le rechercher, quelle sera finalement sa réaction ?

Le temple de Han (1951). À Pézinge, sur la planète du dieu Han, Kelly vole un joyau dans le temple des prêtres de Han. C’est plutôt par jeu que pour le profit, puisqu’il enterre le joyau près de sa cabane. Quand il rentre à Pézinge, les prêtres ont commencé leurs représailles contre les enfants des Terriens colonisant leur planète. Kelly se dénonce, récupère le joyau, et retourne au temple afin de rendre le joyau. Son acte ayant eu des conséquences, il risque un châtiment. Il se trouve bientôt dans un décor incertain, face à des sortes de conseillers spirituels. Il doit accepter un duel en trois épreuves, l’opposant au dieu Han. L’intelligence humaine contre l’esprit d’un dieu, la victoire n’est pas acquise d’avance. Peut-être les joyaux qu’il porte l’aideront-ils ? 
Cliquez sur le site des Editions ActuSF

Partager cet article
Repost0

commentaires

valcogne 05/10/2012 07:02

Lire Jack Vance c'est l'assurance de partir loin, demain de préférence, dans les étoiles, rencontrer d'autres êtres et surtout voyager, voyager, non sans un humour léger effleurant constamment
chacune de ses aventures. Un maître de la SF. Bel hommage que de le voir cité dans un blog fou de littérature mais dédié aux suspense et au policier! Il aurait sûrement apprécié.

Claude LE NOCHER 05/10/2012 20:12



Bonsoir... Jack Vance, c'est une vieille tendresse pour moi. Ses romans SF, mais aussi le remarquable "Méchant garçon" qui est un des plus beaux suspenses de la
littérature.


Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Action-Suspense Ce Sont Des Centaines De Chroniques. Cherchez Ici Par Nom D'auteur Ou Par Titre.

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

ACTION-SUSPENSE EXISTE DEPUIS 2008

Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/