Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 05:11

 

Le Grand prix de Littérature policière sera remis en mains propres à Donald Ray Pollock le mardi 23 octobre à 18h30 (à la BILIPO, 48-50 rue du Cardinal Lemoine, 75005 Paris). En effet, l’auteur de Le Diable, tout le temps (Albin Michel) sera en France du 22 au 26 octobre 2012. Ce roman est un vrai chef d’œuvre.

POLLOCK-2012Arvin Russell est né au printemps 1948 à Meade, Ohio. Deux ans et demi plus tôt, son père Willard était démobilisé, après avoir fait la guerre dans le Pacifique. Une meurtrière expérience pour un jeune Américain né en 1924. Il rentrait chez lui à Coal Creek, en Virginie Occidentale. Il allait y retrouver sa pieuse mère Emma et son vieil oncle. Déjà, sa mère projetait de le marier à Helen, brave fille laide. En chemin, Willard avait fait halte à Meade, pas l’endroit le plus agréable du monde. Néanmoins, il y revint afin d’épouser Charlotte, belle serveuse de bar. Le couple s’installa bientôt dans une maison isolée de la vallée boisée de Knockemstiff. Le propriétaire, arrogant avocat local cocufié par son épouse, ne fit jamais de cadeau à Willard. Le malheur s’abattit sur la famille alors que le petit Arvin était encore enfant. Charlotte agonisa chez elle pendant plusieurs mois. Bien qu’il ait aménagé un autel dans une clairière voisine, les prières incessantes de Willard ne suffirent pas à améliorer l’état de sa jeune épouse, sans rémission. Il utilisa des méthodes sacrificielles, qui n’y changèrent rien. Arvin assista à cet infernal processus.

Confié à sa grand-mère, Arvin partit vivre en Virginie Occidentale. Il serait élevé par Emma et l’oncle de son père Willard. La grand-mère avait déjà recueilli chez elle Lenora, la fille de son ex-protégée, la laide Helen. Celle-ci avait connu un sort terrible. Quand un duo de prédicateurs illuminés vint faire son show à l’église de Coal Creek, elle s’amouracha de l’un d’eux. Malgré son comportement délirant, la pauvre Helen finit par l’épouser. Elle eut une fille, avant d’être victime de la folie de son mari. Le duo de prêcheurs disparut ensuite de la circulation, participant à un spectacle forain à travers le pays. Un jour, son grand-oncle confia à Arvin le seul héritage de son père, un pistolet Luger. Cette arme n’est efficace qu’à courte portée, l’adolescent le comprit bientôt. Toutefois, Arvin n’avait besoin que de sa force pour se venger de ceux qui s’attaquaient parfois à la faible Lenora.

Au début des années 1960, Sandy et Carl formaient un couple de malfrats qui enlevait et tuait les autostoppeurs sur les routes américaines. La sexy Sandy était l’appât, son compagnon photographe Carl était le shooteur. Leurs victimes, ils les appelaient des modèles. Soldats en vadrouille ou semi-vagabonds, le couple n’en épargnait aucun, pour quelques dollars. Leurs méfaits accomplis, ils revenaient dans l’Ohio, à Meade. Serveuse se prostituant à l’occasion, Sandy était la sœur de Lee Bodecker, le shérif de la ville et de la région de Ross County. Sa réélection à ce poste n’était pas acquise d’avance, car Bodecker acceptait des arrangements qu’il valait mieux taire. Et si l’on apprenait que Sandy faisait la pute, ce serait plus difficile. Encore ignorait-il les massacres d’autostoppeurs par Carl et Sandy. Quand il aura dix-huit ans, Arvin voudra revenir à Meade, Ohio. Peut-être pour effacer les traces du Diable que son père y a laissées…

 

Un pur joyau du roman noir, une intrigue remarquable, une histoire magnifique racontée avec une parfaite maîtrise. Pourtant, ces superlatifs ne suffisent pas à traduire l’émotion ressentie à la lecture de ce livre. Émotion, oui, car l’ensemble des personnages sont crédibles, jusqu’à une vérité absolue. D’une piété excessive comme la grand-mère Emma ou monstrueusement cyniques tels Carl et Sandy, fou de douleur comme Willard au point d’accomplir d’incroyables sacrifices ou d’une supériorité illusoire tel l’avocat Dunlap, tous sont l’expression de la réalité. Beauté envoûtante et tragique de leur destin, aussi paumés que soient la plupart de ces protagonistes.

Quant aux décors de l’Ohio, il faut dire que l’auteur est natif de Knockemstiff, localité à laquelle il consacra son premier recueil de nouvelles. Pollock, qui y fut longtemps ouvrier, sait sans nul doute ce que représente la détresse d’une population, dans un coin aussi perdu de l’Amérique. Quant à la construction du récit, elle est tout simplement exemplaire. Ce roman magistral méritait effectivement d’être récompensé par le Grand prix de Littérature policière 2012.

 

Extrait - Le shérif Bodecker, en visite chez sa sœur, situe le style de l’auteur :

GPLP-2012-2En haut des marches, il y avait un petit palier que Sandy appelait le patio. Un sac d’ordures renversé était posé dans un coin, des mouches vertes rampant sur des coquilles d’œuf, du marc de café et des emballages de hamburger roulés en boule. À côté de la rambarde en bois se trouvait une chaise de cuisine capitonnée et, en dessous, une boite en fer blanc à moitié pleine de mégots de cigares. Vu la façon dont-ils vivaient, pensa-t-il, Carl et Sandy étaient pire que les «colorés» de White Heaven et que les péquenauds de Knockemstiff. Mon Dieu, comme il détestait les ploucs. Chaque matin, à tour de rôle, les détenus de la prison du comté lavaient son véhicule ; les plis de son pantalon kaki étaient aussi tranchants que des lames. D’un coup de pied, il dégagea de son chemin une boite de conserve vide et frappa à la porte, mais personne ne répondit.

Partager cet article
Repost0

commentaires

lawrenta 12/04/2020 10:32

C’est si vrai. Je l’ai vécu moi-même et le Dr Ogala m’a aidé à résoudre de graves problèmes dans ma vie. Le Dr Ogala a corrigé ma relation en moins de 24 heures. il est génial et sait vraiment ce qu’il fait. Je l’ai recommandé à tout le monde. Ce lanceur de sorts est très, très bon. Professionnel, précis, sincère et très expérimenté. Merci pour votre travail! Je remercie mon ami de m’avoir informé de toi. Je dois te parler de mes problèmes. Je ne m’attendais pas à des résultats instantanés et j’étais prêt à attendre quelques mois. À ma grande surprise et à mon étonnement, j’ai commencé à voir des résultats après quelques jours de casting. Tu es vraiment géniale. Ceci fortement recommandé. C’est la vraie chose. Essayez-le et vous ne serez pas déçu! Besoin d’aide? contart lui WhatsApp Dr Ogala à '2347061120360 ou
Drogalaspells@gmail.com par courriel

:: IL PEUT AUSSI VOUS AIDER AVEC ::

1. Ramenez votre petit ami ou votre petite amie
2. Ramenez votre mari ou votre femme
3. Gagnez la loterie et la promotion dans les bureaux
4. Vous aider à tomber enceinte si vous avez besoin d’un enfant
5. Traitement complet de tout type de maladie le contacter maintenant via: Drogalaspells@gmail. Com... vous pouvez appeler ou WhatsApp avec ce numéro de téléphone mobile no 2347061120360.

alain emery 20/01/2013 19:54

Un grand, un très grand bouquin! Lu tardivement mais d'une traite! Il y a très longtemps que je n'avais pas ressenti un tel choc, un tel plaisir...

Claude LE NOCHER 20/01/2013 20:16



Salut Alain


Au printemps 2012, je n'ai pas tellement porté attention à ce roman. Heureusement, le jury du Grand prix de Littérature policière l'a repéré. Comme quoi, il ne faut
pas dire du mal de ces jurys, souvent attentifs. J'ai donc rattrapé mon retard, cet automne 2012. Oui, mille fois oui, ce roman est un chef d'oeuvre. Toi qui sait combien il est essentiel, pour
l'auteur, de traduire la complexité des sentiments et de la nature humaine, en voilà le plus parfait exemple. Que j'en lise cinq à dix de cette valeur chaque année, et je serai satisfait. Par
bonheur, l'année passée fut riche en titres supérieurs. Espérons que ça contnue... !


Amitiés.



Pierre FAVEROLLE 08/10/2012 21:43

Salut Claude, comme je l'ai acheté, je vais le lire, et peut être bien pendant les vacances de la toussaint. Amitiés

Claude LE NOCHER 09/10/2012 06:10



Salut Pierre... Je crois que ce roman est une priorité de lecture, en effet.


Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Action-Suspense Ce Sont Des Centaines De Chroniques. Cherchez Ici Par Nom D'auteur Ou Par Titre.

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

ACTION-SUSPENSE EXISTE DEPUIS 2008

Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/