Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 05:39

 

Publié chez Casterman en cette rentrée 2011, Le curé est un album signé Christian de Metter et Laurent Lacoste. D’abord, petit survol de l’histoire…

Le père Vincent est un jeune curé nouveau venu, d’une bourgade quelque part en France, autrefois. Bienveillant, il semble apprécié de ses paroissiens. Le vieux médecin du village, Pierre Jarowski, affiche ses positions anticléricales quand il le rencontre. Ce qui ne l’empêche pas d’inviter à dîner le prêtre. Misanthrope possédant une forte personnalité, il considère avec pessimisme que l’homme est foncièrement mauvais. S’il s’oppose à la religion, c’est que la bonté et les belles idées sont trop éloignées de la vérité humaine. Voir le monde du fond d’une église, ça ne donne pas une réalité très fidèle affirme Jarowski. Il préfère passer pour un cynique et un coureur de jupons, que d’adopter l’hypocrisie générale. Si les deux hommes ont des conceptions différentes, ils ne sont néanmoins pas adversaires. BD-LeCuréLe père Vincent reste habité par des doutes sur son choix de vie.

Une nuit, le jeune prêtre est appelé d’urgence au chevet du vieux médecin. Pierre Jarowski croit sa dernière heure arrivée. La peur de la mort entraîne une ultime confession. Il avoue son rôle dans une affaire qui a marqué le village, la disparition de la jolie et trop provocante Camille Tolziac. Le père Vincent ne peut rien pour le mourrant, qui ne demande d’ailleurs pas l’absolution. Claudius, ami de Jarowski, le transporte à la clinique du Dr Martin, ami du vieux médecin. S’il a des chances d’en réchapper, le décès de Mme de Bourg et l’arrivée de sa fille Clara vont relancer l’affaire Tolziac…

 

Plusieurs remarques s’imposent concernant cette prétendue nouveauté parue chez Casterman. En réalité, cet album fut publié en deux parties (La confession, Éd.Triskel 2001; Le jugement, Soleil Prod. 2003; l’intégrale chez Soleil Prod. 2004). Il n’est stipulé nulle part dans la présentation actuelle de cet album qu’il s’agit d’une réédition. Si des albums comme Shutter Island et Scarface ont imposé Christian de Metter, les lecteurs de BD ne connaissent pas forcément sa bibliographie complète. Initiative d’éditeur profitant d’une notoriété, sans doute, mais forcément avec l’aval de l’auteur. Même en bédé, toute réédition se doit d’être précisée, visible. On est en droit de s’interroger sur le curieux procédé, désagréable sensation d’arnaque.

Second point, Christian de Metter possède un réel talent de dessinateur, il serait absurde de le dénigrer. Son graphisme entretient une ambiance sombre, tendue, qui correspond à ce genre d’histoire. Toutefois, il n’est pas interdit de corser un peu une intrigue. Sans être faible, le scénario de Laurent Lacoste méritait plus de profondeur et de péripéties. Certes, dans la deuxième partie, le cas de conscience et l’affaire criminelle se développent. Pourtant, ça ne provoque pas d’enthousiasme particulier, la suite et l’issue étant assez prévisibles. Sentiment très mitigé envers cette réédition.

Partager cet article
Repost0

commentaires

jules 01/09/2011 17:16


Oui, et alors ? Crime et châtiment parle de meurtre et d'arrestation sans être un polar. Le curé n'est pas un polar selon moi, mais se rapproche d'un roman (ou nouvelle) noir. C'est à mon avis très
différent. Peu importe, il semble que vous ayez toujours raison.
Je me suis permis d'intervenir car vous aviez qualifié ce titre d'arnaque en incriminant les auteurs. Je trouvais ce propos déplacé dans une critique.


Claude LE NOCHER 01/09/2011 20:22



Cette illustration de Sophocle en Série Noire se voulait un clin d'oeil amusant.


Il suffit de lire mes chroniques pour comprendre que je n'y exprime pas l'opinion de "celui qui a toujours raison". Par contre, chez moi, je dis ce que j'ai envie de
dire, oui. Quant aux étiquettes des sous-genres du polar (roman noir, thriller, comédie policière, roman d'enquête...), chacun doit savoir que je m'en contrefous, puisque je plaide pour la
diversité du polar.


A propos de "Oedipe Roi", ce n'est pas une vraie réédition car, si ma mémoire est bonne, il est précisé qu'il s'agit d'une traduction nouvelle.


Arnaque ? Dans les sites de vente (grand public), le mieux que j'aie trouvé c'est "Le Curé (L'intégrale)". Info précise ou approximative ? Pour le commun des
lecteurs, dont je fais partie en bédé, c'est très très très limite (pour un si vieil album).


Bon eh ben voilà, tout est définitivement dit, en ce qui me concerne.



jules 01/09/2011 13:27


"Crime et châtiment" est-il un polar ?
Je ne pense pas que la simple présence d'un crime et un univers sombre suffise à qualifier un livre de polar. Le polar, ce sont des codes assez précis. Ils n'y sont pas dans le curé, d'où votre
déception sans doute.


Claude LE NOCHER 01/09/2011 16:45



Bonjour,


Il faut croire que les gands classiques rejoignent parfois les codes du polar : voir ci-dessous.


Amitiés.





 



jules 30/08/2011 20:03


PS (et je ne vous embète plus) : bd du mois sur rtl parait il.


Claude LE NOCHER 31/08/2011 07:02



Vous ne n'ennuyez nullement, cher "Jules".


"BD du mois sur RTL" ? En voilà une référence, en effet ! Moi, je n'ai pas leurs impératifs commerciaux : j'achète une bédé, je la lis, je la chronique
librement.


Merci de vos visites.


Amitiés.



jules 30/08/2011 20:01


Mais encore une fois, les non passionnés n'ont certainement pas cette bd qui s'était vendue à très peu d'exemplaires lors de sa sortie. Ceux qui l'ont déjà verront que c'est une réédition. Je ne
comprend pas bien votre soucis.
Et puis pour revenir sur le scénar, je ne pense pas que ce soit un polar.


Claude LE NOCHER 31/08/2011 07:04



Une affaire criminelle dans une ambiance sombre, pas du polar ? Vous m'épatâtes, cher "Jules" !?!?



Kactusss 29/08/2011 09:32


Moi j'ai les versions Tryskell et je les aime bien. De Metter est un auteur que je suis depuis très longtemps. Cette ré-édition permet aux autres de découvrir une oeuvre plus ancienne. Mais c'est
clair qu'il faudrait que cela soit noté en quatrième de couv. comme pour les romans. La quatrième de couv. ne sert à rien en BD. Les éditeurs pourraient s'en servir pour y noter des éléments sur
les auteurs, les éditions etc....


Claude LE NOCHER 29/08/2011 10:05



Salut Philippe.


C'est exactement le sens de mon petit "coup de griffe". On a l'impression que les éditeurs BD semblent s'adresser aux seuls passionnés et pensent que leurs albums se
vendent tout seuls. Alors que plus d'infos en 4e, c'est "mieux vendre", en somme.


Amitiés.



jules 27/08/2011 10:46


Vous parlé tout de même d'arnaque...
J'ai été libraire, une réédition est tout sauf ça. Le curé était sorti à moins de 5000 ex chez tryskel puis soleil.Depuis il était quasi épuisé sauf en solderie (ne serait ce pas cela l'arnaque
d'ailleurs mais c'est un autre sujet). L'auteur récupère ses droits et je pense légitime qu'il ait envie de redonner vie à un bouquin qui se meurt. D'autant plus que tout un lectorat ne connait pas
ce livre. Tout ceux qui ont aimé shutter auront peut être nevie de découvrir les premiers bouquins de de metter. Et le curé est excellent selon moi mais ce n'est qu'un avis personnel.


Claude LE NOCHER 27/08/2011 16:26



Ce sont des arguments que j'accepte volontiers. Faire connaître des oeuvres "épuisées" n'est pas une arnaque, c'est même une
bonne chose. Je suis plus amateur de polars que de bédés, et j'aime voir réédités certains titres polars afin qu'ils soient connus de nouvelles générations. Tant pis si je me répète, je
n'aime pas ce "flou" qui ne distingue pas l'inédit de la réédition (il me semble que c'est généralement plus clair pour le polar).


On ne va certes pas comparer "Le curé" et "Shutter Island" version de Metter, question intrigues. Un scénario plus élaboré n'aurait pas nui pour "Le curé".
Mais c'est sans doute parce que je lis beaucoup de polars, que j'attends des histoires plus trépidantes.


Amitiés.



jules 26/08/2011 21:01


Voivi la présentation que l'on trouve sur la majorité de sites de bandes dessinées :
Ouvert et intelligent, un jeune curé vient d'arriver au village, en remplacement de son prédécesseur. Il se trouve presque aussitôt confronté au vieux médecin de la commune, Pierre Jarowski, très
forte personnalité qui méprise ouvertement la religion et professe que l'être humain est irrémédiablement mauvais. Deux conceptions opposées de la vie, donc, et pourtant les deux hommes, après
s'être jaugés, parviennent à cohabiter dans un respect mutuel. Jusqu'à ce qu'une nuit, le médecin qui se sent mourir fasse appeler le curé en urgence et, contre toute attente, se laisse aller à une
effarante confession. Brusquement, tous les repères familiers de l'homme d'église vacillent et s'estompent. Rassemblés pour la première fois en un volume unique, voici la nouvelle édition des deux
tomes du Curé, la bande dessinée qui a révélé Christian De Metter il y a une dizaine d'années. Un album au format Rivages/Casterman/Noir

Le fait que ce soit une réédition semble clair.
Même si c'est un peu faux puisque c'est emma et dusk les premières parutions de c. de metter.


Claude LE NOCHER 27/08/2011 07:15



Bonjour,


Je n'ai pas consulté les sites destinés aux passionnés de bédé avant d'acheter l'album. En effet, ce n'est pas exactement cet album qui a révélé De Metter. Et il
semble qu'un volume unique soit déjà paru chez Soleil, ce n'est pas une "première fois" comme indiqué. Cela dit, la mention "réédition" en 4e de couv' aurait suffit comme info (quand même
importante), c'est tout ce qui m'a dérangé.


Amitiés.



jules 26/08/2011 17:24


Par définition, ceux qui ne connaissent pas cette bande dessinée la découvriront, ceux qui connaissent déjà la reconnaîtront et puisque l'histoire était bouclée en deux tomes il sauront que ce
n'est pas une suite.
Puisque vous aimé ce qui est bien stipulé, vous cerrez que le scénario n'est pas de laurent lacoste mais des deux auteurs. C'est écrit sur la page de garde.
D'ailleurs, je constate que sur le rabat, il est écrit que "le curé" est sorti aux éditions Tryskel. Votre oeil avisé aura également remarqué que les cadrages ont été refait ainsi que les lumières
sur certaines scènes.


Claude LE NOCHER 26/08/2011 18:11



Bonjour,


Quand vous achetez une bédé sous blister, ce qui a été mon cas, vous ne disposez pas de ces précisions. Sans doute Christian de Metter est-il associé au scénario, ce
qui ne change rien au fait que l'intrigue (niveau correct, sans plus) pouvait être mieux développée.


Non, je n'ai pas un oeil avisé quant au graphisme des bédés , mais j'aime assez celui de
Christian de Metter.


Dans la présentation de 4e, il n'était pas difficile d'ajouter "réédition". Je persiste à dire que c'est (au minimum) une exploitation du nom d'un
dessinateur réputé. Peut-être même (plus grave) une tromperie délibérée, une forme déloyale de vente. Je vais désormais me méfier des produits Casterman, d'autant que quelques autres éditeurs BD
m'ont aussi semblés "approximatifs".


Amitiés.



gridou 25/08/2011 09:48


bon bah comme ça c'est clair...en voilà un qui ne s'ajoutera pas à la liste !


Claude LE NOCHER 25/08/2011 11:21



Salut Gridou


Pour moi décevant, pas indispensable, en effet... On en trouve de plus intéressants dans mes précédentes chroniques bédé http://abcpolar.over-blog.com/categorie-11585148.html et même là http://0z.fr/RBNYY Mais
Christian de Metter reste un dessinateur à suivre.


Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Action-Suspense Ce Sont Des Centaines De Chroniques. Cherchez Ici Par Nom D'auteur Ou Par Titre.

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

ACTION-SUSPENSE EXISTE DEPUIS 2008

Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/