Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 07:24
 

Pour une fois, cecoup de cœurne concerne pas un premier roman ou un auteur peu médiatisé. C’est d’un best-seller annoncé dont il est question :Seul contre tous(First Thrilller, 2009) de Jeffrey Archer. L’auteur utilise ici un des grands thèmes de la Littérature populaire, la vengeance. Il revendique l’influence d’Alexandre Dumas, et la parenté avecLe Comte de Monte-Cristo. On trouve ici le même esprit, la même force, que dans les meilleurs romans de Dumas. Le héros accusé n’est pas de ceux qui se résignent. Il va trouver la capacité de se transformer pour gagner contre ses adversaires. Non sans traverser de nombreuses difficultés, qui sont autant de captivantes péripéties. Le style narratif est souple, entraînant. On adhère tout de suite à cette histoire, qui se lit en continu et avec un immense plaisir. Ce passionnant suspense serait impossible à résumer en quelques phrases. Tentons simplement un survol du scénario.

Accusé d’avoir poignardé son ami Bernie, Danny Cartwright est jugé pour meurtre à Londres. Le jeune homme venant des quartiers modestes de l’East End est innocent. Ce soir-là dans un pub, Danny, Bernie et Beth (sœur de Bernie et fiancée de Danny) furent pris à partie par quatre gentlemen ivres. À la sortie du pub, dans une ruelle, une rixe opposa les provocateurs aux deux amis, causant la mort de Bernie. Au procès, le témoin principal n’est autre que l’assassin, Spencer Craig. Lui-même brillant avocat, Craig est soutenu par ses trois complices. Acteur d’une série télé, Lawrence Davenport, s’avère aussi convaincant que Gerald Payne, jeune associé d’un groupe immobilier important. Aristocrate oisif dépendant de la drogue, Toby Mortimer est trop mal en point pour témoigner. Le procureur est habile, l’alibi de Spencer Craig mal vérifiable. Le jeune avocat de la défense Alex Redmayne est aussi efficace que possible. Mais le témoignage favorable de Beth, capable de belles réparties face à l’accusation, ne suffit pas. Danny est condamné à passer 22 ans en prison.

Danny va partager la cellule de Nick Moncrieff et de Big Al. Si le second parait manquer de finesse, Nick est un ancien officier issu d’une famille d’aristocrates écossais. Devinant l’intelligence de ce garçon illettré, Nick lui apporte l’éducation dont Danny n’a jamais bénéficié. Au fil des mois, le jeune homme se métamorphose. Malgré la bienveillance du gardien Pascoe, la prison n’est pas sans danger. De leur côté, Lawrence Davenport est bientôt exclu de la série télé et vivote au théâtre, tandis que Toby Mortimer est inculpé pour usage de drogue. Spencer Craig fait en sorte de maîtriser la situation pour ses amis. Grâce à Big Al et Nick, Danny possède un atout capital pour son procès en appel. Hélas, sa condamnation est confirmée. Malgré tout, Danny parvient à s’échapper de la prison de Belmarsh. Avant d’assouvir sa vengeance, il doit affronter Hugo Moncrieff. L’oncle de Nick a spolié son neveu de l’héritage familial. Danny va y mettre bon ordre, aidé en cela par l’homme de loi écossais des Moncrieff. Ensuite, il peut commencer à s’en prendre aux amis de Spencer Craig. Son plan est en marche, mais il va encore rencontrer bien des obstacles avant de se venger, et d’établir son innocence…

Partager cet article

Repost0

commentaires

mArie 27/05/2011 16:32


J'aime immensément ce livre, je viens de le terminer et je suis sous le choc. J'ai détesté le récit du premier procès, trop long, trop lent, insupportable quand on a lu le récit de ce qu'il s'est
réellement passé... Et on se retrouve ainsi propulsé dans la peau du personnage et on souffre avec lui, on espère ,on patiente. Vers la fin du livre, tout s’accélère et on a là la récompense tant
attendue et l’apothéose ma fait rire et pleurer a la fois. Ce livre m'a réellement émue et touché.


Claude LE NOCHER 27/05/2011 17:18



Bonjour Marie... Pour moi aussi, ce fut un très bon moment de lecture, je l'avoue. Certes, le procès est pénible, et les faux témoignages du groupe d'amis sont
révoltants. Dès que le héros "évolue" en prison, on comprend qu'il y a un espoir, que l'injustice n'est pas définitive. Inspiré par Alexandre Dumas et "Le comte de Monte Cristo", ce que
revendique J.Archer, et vraiment palpitant. Emouvant par bien des aspects, aussi.


Comme quoi on peut aimer la bonne cuisine et les suspenses, chère Marie. Il va falloir que je note la recette du tiramisu breton.


Amitiés. 



Mic 28/12/2009 18:01


Vous n'y êtes bien sûr pour rien, cher monsieur Le Nocher ... A bientôt, Amitiés MIC.


Claude LE NOCHER 28/12/2009 20:16



Ouf, pas coupable ! Me voilà rassuré...
Amitiés.



Mic 28/12/2009 14:55


Des longueurs inutiles, des chapitres mal agencés et une ressemblance "clonesque", entre les deux principaux personnages qui frise le ridicule. N'est pas Alexandre Dumas qui veut! une vraie
déception, je ne suis pas prêt de lire un autre bouquin de cet auteur, surtout quand ce dernier se moque à ce point de son lectorat. A bientôt, MIC.


Claude LE NOCHER 28/12/2009 17:15


Le jury de lecteurs du Prix Polar Cognac n'a pas eu la même opinion, lui attribuant son prix International.
Pour ma part, je me suis volontiers pris au jeu de "l'analogie revendiquée" avec Monte-Cristo, et ça reste un bon souvenir de lecture. Sur le tempo narratif, je serais assez d'accord pour regretter
çà et là des longueurs (en prison, c'est un peu logique ; quand la vengeance est lancée, ça ne l'est plus). Quant au mimétisme des deux compagnons de cellule, bien sûr qu'il y a une "facilité",
mais n'oubliez pas que le gardien-chef savait et s'est tu. En outre, c'est quelque chose qu'on observe parfois dans des groupes de personnes, où quelqu'un peut s'efforcer de ressembler y compris
physiquement au plus "brillant" de ce groupe (et c'est comme ça que j'ai interprété cette substitution).
Désolé de vous avoir suggéré un roman qui ne vous a pas plu, en espérant que je serai de melleur conseil pour d'autres titres.


Hannibal le lecteur 26/02/2009 11:56

Lu également.
Pas un mauvais polar du tout, mais je n'ai pas été conquis. Un peu longuet entre les rebondissements et pas trop de surprises au final.
http://hanniballelecteur.over-blog.com/article-28385529.html

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Action-Suspense Ce Sont Des Centaines De Chroniques. Cherchez Ici Par Nom D'auteur Ou Par Titre.

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

ACTION-SUSPENSE EXISTE DEPUIS 2008

Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/