Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 décembre 2018 5 14 /12 /décembre /2018 05:55

Simon Vrinks est un pro du banditisme, actuellement en prison. Son ex-compagne Hélèna Campillo vient lui annoncer une terrible nouvelle : leur fille Manon, âgée d’une vingtaine d’années, a été retrouvée salement assassinée. Vrinks ne prétend certainement pas avoir été un bon père, n’ayant plus vu sa fille depuis plusieurs années. Néanmoins, il culpabilise, ressentant comme un appel posthume de Manon lui demandant de la venger. Il prépare aussitôt son évasion. Il lui faudra quelques complicités, y compris celle d’un gardien de la prison. Un transport médical inopiné de nuit et des amis qui interceptent l’ambulance l’amenant à l’hôpital lui permettent de disparaître, bénéficiant d’une moto.

Dès le début de sa cavale, Vrinks tombe sur une jeune femme ayant à peu près l’âge de sa défunte fille. Cette Amia est également en fuite. Il s’agit d’une prostituée maltraitée et exploitée par un réseau mafieux. Dimitri ou Sergueï l’ont dressée afin qu’elle accepte toutes les exigences des clients, même dans la douleur. Son "amie" Léonie a été son unique soutien moral, bien relatif. Amia vient de s’apercevoir qu’elle est enceinte. Ce qui a motivé cette nécessité de sortir de l’enfer. Cette nuit-là, son chemin croise celui de Simon Vrinks, pas hermétique à l’allure perdue de la jeune femme. Il est prudent qu’il se cache, car la police n’a pas tardé à se lancer à ses trousses.

Vrinks et Amia font une première étape chez un vieux fermier. Ce dernier, qui a appris l’évasion par son journal, est armé et espère bien profiter de la situation. Tenir prisonnier Vrinks jusqu’à l’arrivée des flics, tout en séquestrant Amia pour en abuser sexuellement, tel est son programme. Mais la jeune prostituée ne l’entend pas ainsi. Elle supprime sans pité leur "ravisseur", et libère Vrinks – auquel elle suggère de continuer la cavale ensemble. Mis au courant de la grossesse d’Amia, conscient de la violence du milieu duquel elle s’est échappée, et parce qu’elle symbolise sa fille Manon, Vrinks est d’accord pour la protéger. Il leur trouve une planque provisoire chez des amis Yougos.

Toutefois, c’est plutôt chez son copain Angelo, patron d’un club de nuit, qu’ils peuvent espérer être à l’abri. Du moins, Amia s’y reposera quelques temps, tandis que Vrinks recontacte Hélèna afin d’en savoir plus sur les récentes fréquentations de leur fille Manon. Un certain Daniel Causse était le dernier amant en date de la jeune femme. Vrinks n’a pas à le bousculer bien longtemps pour qu’il parle. Par un concours de circonstances, Manon s’était acoquinée avec des producteurs de films X…

Côté police, c’est Alice Krieg qui est chargé de mener l’enquête. Bien que tourmentée par un état de santé précaire, c’est une flic de choc. Le profil de Vrinks en prison explique mal, selon elle, cette évasion. Lorsqu’elle interroge Hélèna, Alice comprend mieux la réaction du truand. Vrinks étant aguerri, elle sait déjà qu’il dispose de multiples possibilités pour qu’on ne le rattrape jamais ou difficilement. Malgré tout, Alice n’est pas prête à renoncer. Pour Vrinks, l’heure de la vengeance à sonné, de même que pour Amia…

Cédric Cham : Le fruit de mes entrailles (Éd.Jigal, 2018)

Vrinks danse d’un pied sur l’autre. D’ordinaire, il n’aurait pas hésité à l’envoyer chier. À la planter là. Avec une claque dans la gueule si besoin. Mais cette gamine lui retourne le cœur et l’esprit. Comme s’il n’était pas déjà suffisamment dans le brouillard comme ça. L’image d’Amia traversant la grange, à moitié nue et couverte de sang, lui revient sans cesse en pleine poire. Et le visage de Manon se superpose à ce souvenir. Jusqu’à s’y mélanger. Le corps d’Amia. Le visage de sa fille. Et une immense douleur. Au plus profond de son bide. Il n’avait pas été là pour elle. Elle avait dû se débrouiller toute seule.

Cédric Cham a concocté avec cette intrigue un très bon exemple du roman d’action, vif et énergique, percutant à souhaits, férocement endiablé et sous haute tension, furieux et fiévreux à la fois. As du banditisme, Simon Vrinks s’est imposé une mission, peut-être dans une quête de rémission. Car si sa carapace est celle d’un dur, il n’est pas insensible au sort des victimes comme la jeune Amia. Une sorte d’humanité (de circonstance ?) l’anime et le guide. La psychologie d’un truand ne répond pas aux critères ordinaires, on le voit ici. Quant à sa protégée, elle a réalisé que c’était le moment opportun de changer de vie, qu’elle ne pourrait donner naissance à un bébé dans le contexte où elle est enfermée.

Deux personnages forts, qui n’ont rien à perdre, que bien des choses rapprochent, qui choisissent leur destin en fonction des faits. La tonalité narrative avec son sentiment d’urgence, sa nervosité palpable permanente et les chapitres courts, conviennent parfaitement à cette noire aventure. Excellent !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Action-Suspense Ce Sont Des Centaines De Chroniques. Cherchez Ici Par Nom D'auteur Ou Par Titre.

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

ACTION-SUSPENSE EXISTE DEPUIS 2008

Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/