Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 septembre 2018 3 12 /09 /septembre /2018 04:55

Été 1992 à Heillange, en Lorraine, dans la vallée de la Henne. Anthony Casati a quatorze ans, âge où l’on aspire à une large liberté durant les vacances. Patrick et Hélène, ses parents – entamant une "crise de couple", essaient vainement de le garder à l’œil. Avec son cousin, Anthony fréquente des fêtes chez de vagues copains, où circulent des joints et autres substances. L’adolescent est fasciné par Stéphanie, une des plus belles filles de son bahut, qui ne semble qu’à peine le remarquer. Une nuit de fiesta, ayant emprunté la moto de son père sans autorisation, Anthony se la fait voler. C’est l’œuvre d’Hacine, dix-sept ans, fils d’un honnête ouvrier marocain, impliqué dans un trafic de drogues. Hacine, dont le problème actuel est la pénurie de shit dans la région.

Bien que leur ami adulte Manu lui procure une arme à feu, ce n’est pas ainsi que se réglera pour Anthony le vol de la moto. Alors que son couple se désagrège de plus en plus, Hélène va rencontrer le père d’Hacine. Ce dernier adopte une solution sévère envers son fils. Ce qui, finalement, n’empêchera nullement Hacine de récidiver dans les trafics dès qu’il en aura l’occasion. Quant aux amours espérées entre Steph et lui, Anthony devra patienter ou se résoudre à renoncer.

Été 1994. Anthony a décroché un job au club nautique local. Stéphanie étant toujours aussi fuyante, c’est avec l’étudiante Vanessa qu’il pratique ponctuellement le sexe, sans sentiment. Il vit entre sa mère et son père, désormais séparés. Patrick Casati connaît plus de bas que de hauts dans son existence, ces derniers temps. Hélène recherche un certain équilibre, mais reste plutôt névrosée. Si Anthony cultive son indépendance, la vie libre à laquelle il aspire n’est encore qu’un espoir.

Été 1996, c’est l’année du Bac pour Anthony, qui a dix-huit ans. Sans doute s’est-il rapproché de la belle Steph, mais de façon quasiment platonique. Le quotidien est toujours tourmenté autour de lui. Même un 14-juillet, jour de fête, les choses peuvent se compliquer bien vite… Vient l’été 1998, avec sa Coupe du Monde de football, où Anthony a des chances de s’éloigner de ce marigot dans lequel il se sent englué…

Nicolas Mathieu : Leurs enfants après eux (Actes Sud, 2018)

Il se tourna vers Steph. Tous deux ne représentaient rien dans cet espace qui n’était déjà pas grand-chose. Un affluent passait à travers une vallée où des hommes avaient construit six villes et des villages, des usines et des maisons, des familles et des habitudes. Dans cette vallée, des champs géométriques, de blé ou jaune colza, découpaient des patchworks méticuleux sur un relief d’ondes. Des reliquats de forêts couraient entre les parcelles, joignaient des hameaux, bordaient des routes grises où passaient dix mille poids-lourds par an. Parfois, sur le vert mordant d’un vallon, un chêne poussait tout seul, semblable à une tache d’encre soufflée.
Dans cette vallée, des hommes étaient devenus riches et avaient construit de hautes maisons qui dans chaque bled narguaient l’actualité. Des enfants avaient été dévorés, par des loups, des guerres, des fabriques ; à présent, Anthony et Steph étaient là, constatant les dégâts. Sous leur peau courait un frisson intact. De même que dans la ville éteinte se poursuivait une histoire souterraine qui finirait pas exiger des camps, des choix, des mouvements et des batailles.
— Tu voudrais pas sortir avec moi ?

Il suffisait de lire le multi-récompensé “Aux animaux la guerre” (Actes Noirs, 2014), premier roman de l’auteur, pour comprendre que Nicolas Mathieu était un écrivain de grand talent. Serait-ce, comme d’autres, l’homme d’un seul livre ? Non, impensable quand on s’inscrit dans la veine des "romans sociaux", ou plus exactement "humains". Car c’est bien de la véritable population, celle des régions touchées par les problèmes économiques, dont nous parle Nicolas Mathieu. Des laissés-pour-compte de la société, de ceux qui ne se résolvent pas à sombrer dans le marasme – y-a-t-il encore un avenir pour les plus jeunes ? – autant que de ceux qui coulent – tel le père d’Anthony. Présenter un contexte social à la façon des rapports officiels n’a qu’un intérêt limité. L’illustrer de manière vivante est bien plus crédible, ce qu’il fait avec intelligence, lucidité, fluidité.

L’adolescence d’Anthony s’inspire de celle de l’auteur, qui chercha lui aussi à fuir son monde trop étroit. Il retrace les émois sentimentaux, les bêtises et la part d’égoïsme de cet âge, témoigne de la fin des cellules parentales, montre la dérive délinquante de jeunes issus de l’immigration : on est dans le vrai. Toutefois, pas de misérabilisme dans les portraits, dans la situation de ces protagonistes. S’ils ont parfois besoin d’aide, ils ne doivent pas être regardés comme des "perdants" absolus sur lesquels on s’apitoie. Ces gens ne sont pas responsables de la fin de la Lorraine industrielle, ils en sont les victimes.

Faut-il le répéter ? Au-delà de la fiction, de la vie vécue par des ados ou des adultes, c’est de "l’humain" dont il s’agit dans cette histoire qui fait mouche. Nicolas Mathieu, confirmation dans l'excellence. 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Sarah 16/01/2020 21:26

Ogala española desesperadamente traer de vuelta a mi ex amante. Me dejó por otra mujer. Sucedió tan rápido y no tenía nada que decir en la situación. Me dejó después de 3 años sin explicación. Me comunico con el Dr. Ogala a través de su sitio web y me dijo que tengo que hacer antes de que pueda que lo hagamos, después de que yo proporcionalo lo que quería, lanzó un hechizo de amor para ayudarnos a volver a estar juntos. Pocos después de que hagalo su hechizo, mi novio nadie a enviarme mensajes de texto de nuevo y se sintió horrible por lo que me acaba de pasar hacer. Dijo que yo era la persona más en importante vida y lo sabe ahora. Nos mudamos juntos y él estaba abierto a mí que antes y luego luego a pasar más tiempo conmigo que antes. WhatsApp él a través de +2347061120360, Desde que el Dr. Ogala me ayudó, mi compañero es muy estable, recomiendo recomiendoel Dr. Ogala a persona persona necesita ayuda. Correo electrónico: Drogalaspells@gmail com, me hace creer en la confianza, ¿Estás tratando de embarazada,) O quieres ser rico,) ¿Quieres casarte,) Tienes enfermedad o en tu cuerpo y quiere s quitarlo) encontacto con él hoy grandes para obras. ¡Mereces ser feliz porque Dios que lo seas!

Philippe 13/09/2018 14:29

Bonjour M. Le Nocher et tout le monde,

Voyez ces livres dont j'ai eu connaissance hier dans deux magazines ( " Photo " et " Paris " ).
Le premier est en rapport avec le monde du polar, les deux autres moins ( quoique l'aviation et le métro peuvent croiser le polar ) mais présentent un intérêt certain.

https://www.parislibrairies.fr/livre/9783836560764-dark-city-the-real-los-angeles-noir-jim-heimann/

Dark City ; The Real Los Angeles noir (édition trilingue français/anglais/allemand)
Jim Heimann
Taschen, 25 août 2017

Dans les années qui ont suivi la Première Guerre mondiale, la ville de Los Angeles s'est transformée: de cité arriérée, elle est devenue une brillante métropole pleine d'avenir. Mais en chemin, sa façade toujours plus glamour s'est fissurée, révélant sa noirceur. Car, avec les milliers de gens qui affluaient vers la ville pour y réaliser leurs rêves et satisfaire leurs désirs, ont déferlé les combines faciles pour s'enrichir rapidement, les fausses religions, le crime organisé et la corruption rampante. Histoire visuelle sans égal, Sins of the City réunit des images puisées dans les archives, les musées, les services de documentation des journaux, les collections privées et l'immense bibliothèque personnelle de l'auteur pour révéler les histoires vraies, glauques et horribles du Los Angeles des années 1920 à 1950. Au fil des ruelles, des bars glauques, des relais routiers, des casinos flottants, des studios de tatouage, des maisons de jeux, des boîtes de nuit et des scènes de crime les plus sanglantes, nous est dévoilée une ville gangrenée par le meurtre, au bord du chaos. De Sunset Boulevard à la Central Avenue saturée de jazz, les unes de la presse à scandale racontent les vedettes les plus célèbres et les crimes les plus sordides d'une ville trépidante qui a inspiré journalistes, écrivains de romans populaires et scénaristes des studios dans leur création du genre « noir ». À travers des reproductions de magazines d'époque rares, issues des rubriques criminelles, voici une histoire visuelle inédite et évocatrice à travers laquelle meurtres, bandits, détraqués et rues malfamées de la Cité des Anges passent du mythe à la réalité.

https://www.parislibrairies.fr/livre/9782732484778-paris-orly-100-ans-frederic-beniada/

Paris-Orly ; 100 ans
Frédéric Beniada
La Martinière, 15 février 2018

Créé en 1918, l'aéroport Paris-Orly - deuxième aéroport francilien - fête ses 100 ans. L'occasion de célébrer une entreprise monumentale, riche de 100 ans d'expérience d'innovation et de développement à travers un beau livre inédit. Cet ouvrage retrace l'histoire de l'aéroport Paris-Orly, depuis la fin de la première guerre mondiale jusqu'à aujourd'hui et délivre le parcours unique d'un aéroport international français. Construit dans l'entre-deux guerre, l'aéroport d'Orly est déjà un enjeu dans la seconde guerre mondiale. Après cette première étape, son importance ne décroit pas, et l'aéroport poursuit son expansions, profitant de l'essor de l'aviation commerciale. Ancrée dans une histoire, cette structure singulière évolue aussi avec elle et enchaine les mutations, le regard toujours tourné vers l'avenir. Paris-Orly aujourd'hui, c'est l'aéroport dans la ville, un microcosme respectueux de son environnement, soucieux de son statut propre et de la qualité de vie qu'il confère, attentif aux femmes et aux hommes qui participent à cette grande entreprise, mais aussi à ses usagers. Passerelle vers l'international, l'aéroport Paris-Orly lie enjeux locaux et mondiaux à travers une dynamique de renouvellement constant. Tourné vers l'avenir, inscrit dans le Grand Paris Express, l'aéroport continue de se déployer vers un nouvel envol. Largement illustré, ce livre révèle le passé de l'aéroport à travers d'étonnantes images d'archives et laisse voir tout le dynamisme de l'aéroport d'aujourd'hui par des reportages authentiques.

https://www.parislibrairies.fr/livre/9791091561914-la-construction-du-metro-de-paris-1850-1940-philippe-enrico-attal/

La Construction du métro de Paris 1850-1940
Philippe-Enrico Attal
Soteca, collection Napoléon 1er, 6 septembre 2017

Après cinquante ans de tergiversations, de projets utopiques et d'occasions ratées, Paris se lance dans la construction du métro. Tout doit être impérativement terminé pour l'Exposition Universelle de 1900 qui attend cinquante millions de visiteurs. La première ligne qui relie la porte Maillot à la porte de Vincennes sera construite en moins de deux ans. Le métro connaît ensuite une formidable dynamique tandis que les chantiers se multiplient aux quatre coins de la capitale. Aucun point ne doit rester à plus de 400 m d'une station. En plus d'être simple, rapide et bon marché, il est également très beau, servi par des architectes audacieux comme le jeune Hector Guimard qui dessine les accès aux stations. On creuse, on défonce, on rebouche aux or- dres d'une armée d'ingénieurs sous la direction de Fulgence Bienvenüe considéré comme le père du métro. Tous ces travaux intriguent les Parisiens qui tentent de les apercevoir à travers les palissades de chantier. Place de l'Opéra, c'est un viaduc souterrain à trois niveaux qui doit per- mettre le croisement des différentes lignes. A Saint-Michel, on congèle la Seine pour la pre- mière traversée sous fluviale dans de gigantesques caissons métalliques. En 1910, le métro se réinvente avec l'arrivée d'un concurrent, le Nord-Sud, qui apporte une indéniable touche de modernité au réseau. A la veille de la Seconde Guerre mondiale, alors que le réseau est encore en chantier, le métro et ses lignes ont définitivement conquis le coeur des Parisiens.

Cordialement

Claude LE NOCHER 13/09/2018 15:47

Bonjour Philippe
Des ouvrages qui intéresseront les lecteurs, assurément.
Amitiés.

Max 12/09/2018 10:08

Bonjour Claude,
L'adaptation TV de "Aux animaux la guerre" en 6 épisodes de 52 mn sera diffusée en novembre sur FR3.
Amicalement,
Max

Claude Le Nocher 12/09/2018 11:06

Bonjour Max...
Une adaptation à ne surtout pas manquer !
Amitiés.

PIERRE FAVEROLLE 12/09/2018 06:58

Salut Claude, j'ai bien noté le Stéphane keller pour une lecture très proche, ainsi que celui ci qui pourrait bien être une lecture pour toute la famille, madame comprise. Un conseil au passage : ne rate pas La guerre est une ruse de Frédéric Paulin. Et excuse moi encore de ne pas te laisser plus de messages alors que je lis toutes tes chronique. Amitiés

Claude Le Nocher 12/09/2018 11:05

Salut Pierre...
Je te sais fidèle, pas de soucis. Oui, Nicolas Mathieu s'adresse à un lectorat bien plus large que les amateurs de polars et de romans noirs.
Amitiés.

Lili 12/09/2018 06:33

J'ai adoré ce roman ! Une bouffée de nostalgie couleur sépia.

Claude Le Nocher 12/09/2018 11:03

Un des charmes de ce roman, oui.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Action-Suspense Ce Sont Des Centaines De Chroniques. Cherchez Ici Par Nom D'auteur Ou Par Titre.

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

ACTION-SUSPENSE EXISTE DEPUIS 2008

Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/