Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juillet 2018 1 30 /07 /juillet /2018 04:55

Gilbert Vandœuvre, trente-quatre ans, est employé administratif chez France-Air-Pur, une association s’occupant de tourisme. Fiancé à Danielle, il est temps pour lui de rompre avec son amante Monique. Mais celle-ci lui annonce être enceinte de lui. Il faudrait beaucoup d’argent à Gilbert pour faire face aux frais du mariage d’un côté, à ceux occasionnés par la naissance du bébé de Monique de l’autre. Or, Gilbert ne dispose que d’un salaire modeste. Il tente de demander une augmentation. Sa requête est soumise à toute la hiérarchie de France-Air-Pur. Même s’il obtient un bonus salarial, ce sera loin de couvrir les dépenses à venir. Monique n’a pas l’intention d’avorter, et Danielle est déjà très excitée par la vie de couple qui les attend avec Gilbert.

S’il montait en grade dans l’administration de France-Air-Pur, un meilleur poste lui offrirait aussi un bon salaire. En évinçant son collègue Bertholy ? Cela ne l’avancerait guère. Par contre, en observant une partie de billard, Gilbert a sous les yeux un exemple de carambolage. Provoquer une "réaction en chaîne", voilà la solution. S’il élimine Maurice Lebignac, le directeur général, tous montent d’un cran dans la hiérarchie, Gilbert faisant partie des nouveaux promus. Il entreprend donc de surveiller Lebignac. Bien qu’il ait mijoté avec soin son plan, Gilbert admet qu’il n’est pas si facile de passer à l’acte. D’autant que le directeur général s’absente de Paris ce week-end-là. Gilbert n’a plus qu’à prendre en filature la sémillante épouse de Lebignac.

Gilbert s’aperçoit que cette dame est la maîtresse de Christian de Beaumanoir, adjoint de son mari. Adresser une lettre anonyme à Lebignac, lui révélant la vérité ? L’initiative de Gilbert reste sans effet. Alors, il en envoie d’autres, pas plus efficaces. Il comprend que l’élimination directe du directeur général est l’unique solution. Encore faut-il trouver le bon moyen, le moment idéal. Sur ce dernier point, Gilbert a son idée. Chaque année, France-Air-Pur organise une Kermesse d’Été (généralement sous une météo pluvieuse). C’est Gilbert qui en règle les détails. S’il parvient à ses fins, est-ce que l’inspecteur de police Sommet et son adjoint Laruche s’avéreront de fins limiers ? Ils se contenteront plus sûrement des apparences…

Fred Kassak : Carambolages (1959)

Au reste, il ne fallait pas exagérer l’importance des mots. Un homme qui a menti une fois ne se considère pas toute sa vie comme un menteur, celui qui n’a volé qu’une fois comme un voleur, celui qui n’a séduit qu’une femme comme un séducteur. Ce n’est pas parce qu’il commettrait une fois un homicide volontaire que Gilbert devrait se considérer toute a vie comme un assassin. Il y avait un assassinat à commettre, il le commettrait et voilà tout.

Petit hommage à Fred Kassak, décédé le 12 avril 2018 à l’âge de 90 ans. “Carambolages” fut publié en 1959 dans la collection "Crime Parfait ?" chez l’Arabesque, puis en 1962 dans la coll. Un Mystère des Presses de la Cité. Depuis de nombreuses années, ce roman figure au catalogue des éditions Le Masque. Cet auteur respecté fut récompensé par le Grand Prix de Littérature Policière 1958 et par le Prix Mystère de la Critique 1973. Respecté, il le fut moins par le cinéma : roman malin et drôle, “Carambolages” fut porté à l’écran en 1963, un film de Marcel Bluwal, adapté par Pierre Tchernia et Michel Audiard, avec Jean-Claude Brialy, Louis de Funès, Michel Serrault, Sophie Daumier. Une version que Fred Kassak désapprouvait, en témoigne cet extrait d’un entretien de 2017 :

Emmanuel Legeard: ...vous n’aimez pas l’adaptation de “Carambolages” avec Brialy?

Fred Kassak: Exactement. Où j’ai fait de l’humour, ils ont fait du guignol: on voit des acteurs qui s’agitent comme des pantins pour faire leur numéro… c’est le registre de la clownerie! Alors que l’humour, ça n’a rien à voir; c’est une tonalité de l’ironie. Donc, ils ont retenu l’idée principale, c’est entendu, celle de décapiter la hiérarchie pour débloquer l’ascension des échelons. Malheureusement, l’ensemble s’éparpille en gags plus ou moins laborieux, et on bascule dans le burlesque. J’ai beau adorer le burlesque et vénérer Laurel et Hardy, il n’avait rien à faire là. Alors, on pourra dire que j’entonne la complainte de l’auteur trahi, mais évidemment qu’il l’est, trahi, l’auteur, quand il trouve le ton pince-sans-rire qu’il a employé transformé en guignolade. Quant à la fin, non seulement elle n’est plus celle du roman, mais elle s’inspire tout droit d’About Eve, chef-d’œuvre auquel on ne devrait pas toucher… même si ce genre d’emprunt est aujourd’hui qualifié d’"hommage". Quoi qu’il en soit, la vérité m’oblige à dire que bien des gens que je connais et qui n’avaient pas lu le roman ont aimé le film, y ont beaucoup ri, et n’ont pas semblé comprendre mes réticences.

(http://archive.wikiwix.com/cache/?url=https%3A%2F%2Famisdelegeard.wordpress.com%2F2017%2F09%2F02%2Ffred_kassak%2F )

Partager cet article

Repost0

commentaires

nadia 22/12/2019 09:03

Bonjour je me prénomme nadia mère de 3 enfants. Je vivais à briouze avec mon mari, quand en 2018 il décida d'aller en voyage d'affaire à Bresil , où il tomba sur le charme d'une jeune vénézuélienne et ne semblait même plus rentrer. Ces appels devenaient rares et il décrochait quelquefois seulement et après du tout plus quand je l'appelais. En février 2019, il décrocha une fois et m'interdit même de le déranger. Toutes les tentatives pour l'amener à la raison sont soldée par l'insuccès. Nos deux parents les proches amis ont essayés en vain. Par un calme après midi du 17 février 2019, alors que je parcourais les annonce d'un site d'ésotérisme, je tombais sur l'annonce d'un grand marabout du nom ZOKLI que j'essayai toute désespérée et avec peu de foi car j'avais eu a contacter 3 marabouts ici en France sans résultât. Le grand maître ZOKLI promettait un retour au ménage en au plus 7 jours . Au premier il me demande d’espérer un appel avant 72 heures de mon homme, ce qui se réalisait 48 heures après. Je l'informais du résultat et il poursuivait ses rituels.Grande fut ma surprise quand mon mari m’appela de nouveau 4 jours après pour m'annoncer son retour dans 03 jours. Je ne croyais vraiment pas, mais étonnée j'étais de le voire à l'aéroport à l'heure et au jour dits. Depuis son arrivée tout était revenu dans l'ordre. c'est après l'arrivé de mon homme que je décidai de le récompenser pour le service rendu car a vrai dire j'ai pas du tout confiance en ces retour mais cet homme m'a montré le contraire.il intervient dans les domaines suivants Retour de l'être aimé Retour d'affection en 7jours réussir vos affaires , agrandir votre entreprises et trouver de bon marché et partenaires Devenir star Gagner aux jeux de hasard Avoir la promotion au travail Envoûtements Affaire, crise conjugale Dés-envoûtement Protection contre les esprits maléfices Protection contre les mauvais sorts Chance au boulot évolution de poste au boulot Chance en amour La puissance sexuelle. agrandir son pénis Abandon de la cigarette et de l'alcool voici son adresse mail : maitrezokli@hotmail.com vous pouvez l'appeler directement ou l 'Ecrire sur whatsapp au 00229 61 79 46 97

Esterel 25/09/2018 19:38

Excellente interview de Kassak par Legeard. Comme quoi il faut toujours un génie pour en faire parler un autre. Mais comme les gens ne comprennent rien aux génies, bref.

Claude LE NOCHER 26/09/2018 15:54

Bonjour
J'essaie de faire en sorte qu'on n'oublie pas certains auteurs de cette valeur. Et j'ai plaisir à constater que Fred Kassak compte encore bon nombre d'admirateurs.
Amitiés.

Esterel 26/09/2018 15:42

Salut, Claude, merci pour ta réponse. Je crois que j'ai à peu près tout lu de Kassak, y compris les nouvelles. Mon premier Kassak, ça doit remonter à la fin des années 60, alors tu vois... Vieux de la vieille! Je pensais qu'il était mort depuis longtemps. Ca m'a surpris d'apprendre que non. Legeard, j'ai lu deux de ses romans US sous pseudo sans faire le rapprochement avec lui. C'est une fille de la famille Butor qui est venue passer quelques jours dans mon hôtel qui m'a affranchi. Le fait est que je croyais connaître Kassak, et que grâce à ton blog et au lien vers l'entretien, je me suis rendu compte qu'en définitive, je ne savais rien de lui. Personnage passionnant. Merci pour ton travail

Claude LE NOCHER 26/09/2018 09:59

Je confirme qu'E.Legeard a donné intelligemment la parole au regretté Fred Kassak... dont il ne faut pas manquer de lire et relire les romans et nouvelles.

Philippe 31/07/2018 01:34

Bonjour M. Le Nocher,

Rappelons que dans le tout premier épisode de la série télévisée " Les Cinq dernières minutes ", tourné en 1958, sur un scénario justement de Fred Kassak, le policier enquêteur s'appelle l'inspecteur Sommet.
C'est ensuite dans tous les épisodes suivants - avec Raymond Souplex - qu'il s'appellera l'inspecteur puis le commissaire Antoine Bourrel.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Cinq_Derni%C3%A8res_Minutes

Moments-clés

Premier épisode : La Clé de l'énigme diffusé le 1er janvier 1958 à 20 h 15. Annoncé au préalable sous le titre Qui a tué Mona ?. Raymond Souplex y est nommé pour la seule et unique fois l'« inspecteur Sommet », du nom de l'anti-héros des romans de Fred Kassak à qui Claude Loursais avait confié le scénario de l'épisode-pilote, et qui collabora à la série jusqu'à la fin de la saison 17. Dès la seconde émission, Claude Loursais le baptisa « Bourrel » en l’assortissant de son fameux « Bon Dieu, mais c’est bien sûr! »

Notons aussi la coïncidence qui fait que Claude Loursais, le créateur des " Cinq dernières minutes " , est mort le 25 juillet 1988 soit il vient d'y avoir trente ans depuis quelques jours.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Loursais

Cordialement

Claude LE NOCHER 31/07/2018 07:18

Bonjour Philippe
Une toute autre époque, une toute autre télévision !
Amitiés.

hellrick 30/07/2018 10:21

J'ai quelques Kassak à lire...

Perso je suis dans ce cas "des gens qui n’avaient pas lu le roman ont aimé le film, y ont beaucoup ri", un fufu aujourd'hui méconnu mais qui gagne à être revu pour changer des gendarmes (comme faites sauter la banque, l'homme orchestre ou pouic pouic qui ne repassent plus à la tv)

Claude LE NOCHER 30/07/2018 11:02

Bonjour
Dans beaucoup de films (en particulier les comédies) des années 60, les acteurs étaient choisis pour "faire leur numéro". Il était fréquent qu'on s'éloigne du roman d'origine...
Amitiés.

Max 30/07/2018 10:01

Bonjour Claude,
Excellent Fred Kassak ! Une œuvre originale, le seul que je n'ai pas lu est son recueil de nouvelles "Qui a peur d'Ed Garpo" qu'on ne trouve que très cher sur internet.
Amicalement,
Max

Claude LE NOCHER 30/07/2018 10:59

Bonjour Max
Un auteur auquel on se doit de rendre hommage.
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Action-Suspense Ce Sont Des Centaines De Chroniques. Cherchez Ici Par Nom D'auteur Ou Par Titre.

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

ACTION-SUSPENSE EXISTE DEPUIS 2008

Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/