Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 octobre 2017 2 24 /10 /octobre /2017 04:50

-Le Reclus brun (de Davis Grubb, auteur de “La nuit du chasseur”)- Glory est une ville de Virginie Occidentale, dans la vallée de l’Ohio, qui peut rappeler Londres à la fin du 19e siècle. Du moins est-ce ainsi qu’Ellen Lathrop l’imagine, car c’est une admiratrice de Sherlock Holmes. Âgée de quarante-neuf ans, elle est unijambiste, vénérant son propre pied droit. Ici, vit aussi Charlie Gribble, un banquier qui fut brièvement l’amant d’Ellen. Celle-ci trouve qu’il ressemble à une araignée et, s’inspirant d’une espèce de ces bestioles, elle l’a surnommé le Reclus brun. Lui aussi est un admirateur de l’univers holmésien. Avec quelques notables, il a créé un club local, au sein duquel il fut bien obligé d’admettre finalement Ellen Lathrop.

Gribble et ses amis ont institué un concours annuel. Il s’agit d’élucider de vraies affaires, généralement des larcins mineurs, où les enquêteurs se sont trompés de coupable. Le trophée en jeu, c’est la pantoufle où Sherlock Holmes rangeait son tabac, une chaussure fort ressemblante trônant dans leur "musée". Ladite pantoufle conviendrait parfaitement au pied droit d’Ellen, elle la veut. Jusqu’à présent, Gribble est le seul gagnant. Par contre, si se présente un cas d’assassinat à Glory avec un suspect erroné, la personne qui établira la vérité sera le vainqueur définitif. Autrement dit, la pantoufle d’Holmes lui appartiendra pour toujours. Voilà un défi qui ne peut qu’exciter Ellen Lathrop…

-Meurtre en musique (d’Anthony Burgess, auteur de “L’Orange mécanique”)- Ce 7 juillet, Sherlock Holmes est de retour à Baker Street, après une mission au Maroc. Le docteur Watson l’y rejoint bientôt. Le détective est un admirateur du compositeur et violoniste espagnol Sarasate, qui donne ce jour-là un récital à St.James Hall. Holmes et Watson vont assister à cette prestation, même si le médecin n’est guère passionné de musique. Sur la scène, le virtuose Sarasate est accompagné d’un jeune pianiste catalan, Gonzáles, doué mais peut-être un peu tendu, pense Watson. Soudain, un coup de feu éclate, touchant mortellement le pianiste. Holmes ne tarde pas à réagir, tandis que la salle se vide.

On s’aperçoit que l’assassin a causé une autre victime, le vieux militaire qui faisait office de gardien à l’entrée des artistes. Pourquoi aucun autre membre du personnel n’était-il présent pour remarquer ou intercepter le tireur ? On a utilisé un subterfuge afin d’attirer tous ces gens à l’accueil principal. Holmes cherche quelques indices, sans trop croire qu’il s’agisse d’une vengeance de la part d’un tueur venu de Barcelone, pour quelque affaire privée. Néanmoins, Gonzáles était assurément la cible, et non Sarasate, et l’assassin est certainement un Ibérique. Faut-il s’inquiéter pour les officiels espagnols actuellement en Grande-Bretagne ? Peut-être bien que la clé de l’affaire est musicale…

Sherlock Holmes en toutes lettres (Rivages/Noir, 2017) – Inédit –

— Alors vous devez être M.Sherlock Holmes ! Oh, mon cher monsieur, veuillez excuser mes manières discourtoises ! Je suis un de vos grands admirateurs, messieurs. J’ai suivi toutes vos affaires. C’est en partie à cause de vous que j’ai choisi de loger près de Baker Street. Malheureusement, quand j’ai appelé chez vous hier, je suis tombé sur des ouvriers incapables de me dire où vous étiez. Pressé par le temps, j’ai été forcé d’agir de mon propre chef. Et je crains que ce ne soit vraiment pas une réussite. Je ne me doutais pas un instant que vous résidiez ici même.
— Notre logeuse est réputée pour sa discrétion, dit sèchement Holmes. Je doute que quiconque dans cette maison ait entendu prononcer notre nom, même son chat.
L’Américain était âgé de trente-cinq ans environ, il avait la peau brunie par le soleil, une tignasse de cheveux roux, une moustache rousse bien fournie et une mâchoire carrée. Si ce n’étaient ses yeux verts pétillant d’intelligence et ses mains délicates, j’aurais pu le prendre pour un boxeur irlandais. [L’aventure du locataire de Dorset Street, de Michael Moorcock]

-Zolnay le trapéziste (de Rick Boyer, auteur de “Le rat géant de Sumatra”)- C’est un artiste de cirque qui, cette fois, vient solliciter les services de Sherlock Holmes. Gregor Zolnay est trapéziste au cirque Chipperfield. Durant une répétition de leur numéro, sa partenaire Anna a fait une chute dramatique. Hospitalisée, elle n’a probablement aucune chance de s’en sortir. Sir Frederick Treves, éminent médecin, n’y pourra rien. Zolnay veut comprendre quel incident est à l’origine de cette chute. Holmes et Watson se rendent sans délai au cirque. Panelli, qui s’occupe des éléphants et pouvait avoir joué un rôle dans tout cela, s’avère innocent et coopératif. Les autres artistes également, à l’exception de Vayenko.

C’est le troisième trapéziste du numéro de Zolnay et d’Anna. S’il est mécontent, c’est qu’à vouloir tester le matériel du trio, Sherlock Holmes risque de l’abîmer. Sous le chapiteau, le détective examine plusieurs détails de l’installation, non sans interroger diverses personnes. Faut-il attribuer ce drame au "Houdou", symbole de malédiction redouté dans le milieu du cirque ? L’affaire est plutôt médicale. “Tout d’abord, j’ai cru que c’était une pure coïncidence qu’Anna Tontriva soit hospitalisée dans l’établissement même où se trouve la solution à notre problème. Mais à la réflexion, c’est logique, puisque aucun autre n’est plus proche du cirque” déclare Holmes, commençant à discerner les circonstances…

Après “Les avatars de Sherlock Holmes”, proposant des textes parodiques ayant pour héros le détective imaginé par Conan Doyle, les Éditions Rivages nous présentent un autre recueil de nouvelles apocryphes. Par contre, dans “Sherlock Holmes en toutes lettres”, la tonalité ne donne pas la priorité à l’humour. Davis Grubb, Rick Boyer, Michael Moorcock et Anthony Burgess, les quatre auteurs, sont fidèles à l’esprit holmésien. Certes, Holmes n’est pas physiquement présent dans l’excellent texte de Davis Grubb, mais le récit n’en est pas moins savoureux. Les trois autres mettent en scène sans caricature le détective et l’indispensable docteur Watson. Comme il se doit, autant d’enquêtes énigmatiques “à la manière de”, et qui ne manquent pas d’érudition. Ces successeurs de Conan Doyle ne le trahissent pas, concoctant des nouvelles (inédites en français) très réussies.

Partager cet article

Repost0

commentaires

The Cannibal Lecteur 24/10/2017 22:46

Pas encore eu le temps de le lire, mon Claude ! Mais ça ne saurait tarder, tu connais mon vice ;-))

Claude LE NOCHER 25/10/2017 06:27

Salut ma Belette !
Il y a des vices vertueux, comme ces rendez-vous ponctuels avec Sherlock !
Amitiés.

Philippe 24/10/2017 14:12

Bonjour M. Le Nocher, Max,

Vous ne précisez pas que ce jeu de mot " cher...lock Holmes " n'est pas de vous, mais que vous reprenez le titre du téléfilm " Elémentaire, mon cher...Lock Holmes " ( 1988 ), avec Michael Caine ( Holmes ) et Ben Kingsley ( Watson ) !

Cordialement

Claude LE NOCHER 24/10/2017 16:35

En effet, cher Philippe. En précisant que j'ai franchement adoré cette version holmésienne, avec deux comédiens que j'aime beaucoup, de l'humour en permanence, et une belle ambiance.
Amitiés.

Max 24/10/2017 10:12

Bonjour Claude,
Pas eu le temps de lire les premiers, un 3è volume est annoncé pour janvier.

Claude LE NOCHER 24/10/2017 10:52

Bonjour Max
Même parodié (avec talent) c'est toujours avec un plaisir certain qu'on retrouve ce cher...lock Holmes (ah ah ah) !
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Action-Suspense Ce Sont Des Centaines De Chroniques. Cherchez Ici Par Nom D'auteur Ou Par Titre.

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

ACTION-SUSPENSE EXISTE DEPUIS 2008

Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/