Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 septembre 2017 3 06 /09 /septembre /2017 04:55

Deux couples d’amis parisiens se sont retrouvés depuis cinq ans : la blonde Marion et son mari Vincent, publicitaire ; la brune Fanny et son époux Édouard, agent immobilier. Ils passent souvent leurs week-ends ensemble aux Embruns, la propriété normande de Vincent. Ce dernier prépare avec Édouard la création de leur propre agence de communication. Marion et son amie, lassées par leurs conjoints, envisagent de les supprimer. C’est surtout une idée de Marion, dont le mari est un séducteur. Fanny n’a pas encore grand-chose à reprocher à Édouard. Mais un accident provoquant la mort du demi-frère adoré de Fanny, puis le suicide de la petite-amie de celui-ci, finit par décider la jeune femme.

Le père de Vincent vient de mourir. S’il existe un legs destiné à Constance, autrefois maîtresse du défunt, l’héritage sera malgré tout important. Marion suit le plan établi. Elle abat Édouard, simulant un suicide. Un dossier vite classé par le policier Alvarez, car Marion a bien préparé les indices. Le détective expérimenté chargé de retrouver Constance prend contact avec elle. Celle-ci vit à Cannes avec sa sœur Julia. Peu après l’annonce du legs, Constance décède, heureuse que son ancien amant ait pensé à elle. Joueuse habituée aux petites entourloupes, Julia tait la mort de sa sœur pour se substituer à la défunte.

Marion doit maintenant éliminer son mari. C’est dans la propriété des Embruns qu’il est censé s’être suicidé, par désespoir amoureux. Là encore, Marion a semé des indices – laissant penser qu’Édouard et Vincent étaient plus qu’intimes. Un des gendarmes locaux et le policier Alvarez sont amis, et confrontent leurs doutes. Si tout semble assez clair, un jeune collaborateur de Vincent apporte au policier un témoignage capital. Et Fanny commence à se dire que son amie a surtout pensé à elle-même, et à l’héritage du père de Vincent. Quant à Julia, elle imite plutôt bien sa sœur, mais Marion s‘interroge. Le jeu de massacre n’est probablement pas terminé…

Jean-Pierre Ferrière : La Seine est pleine de revolvers (French Pulp Éd., 2017)

Marion avait passé à la fois une très mauvaise et une excellente nuit. C’est-à-dire qu’elle avait peu dormi et beaucoup divagué pour aboutir à l’élaboration d’un plan qui, au matin, lui semblait extravagant et rigoureux. Ce qui, pensait-elle, n’était pas incompatible. Mais sa nuit avait été mauvaise parce qu’elle n’avait cessé de s’interroger sur l’état d’esprit de Fanny, qui avait pu évoluer à la faveur de la solitude et de l’obscurité. La veille elles avaient, avec la même fougue, la même haine, voué leurs époux aux pires châtiments, comploté, intrigué et, proclamant leur mépris de la justice, un peu comme deux gamines échauffées par leur premier verre de champagne et préméditant un mauvais tour pour ridiculiser une parente odieuse. Elles s’étaient séparées en se recommandant de ne rien changer à leurs habitudes, la réussite étant à ce prix.
À peine couchée, alors que Vincent traînait ou travaillait, Marion avait donc patiemment tissé les fils de sa machination et réfléchi à tous les dangers que comportait un double assassinat, et aux précautions à prendre afin de paraître ne pas y être mêlées. Sa volonté de supprimer Vincent était intacte, ainsi que sa certitude qu’il n’y avait pas de temps à perdre…

Né en 1933, Jean-Pierre Ferrière publie des romans policiers depuis 1957. Soixante ans de carrière, avec près de quatre-vingt titres à son actif, dont plusieurs ont été adaptés au cinéma ou à la télévision. “On ne peut nier à Jean-Pierre Ferrière un talent certain pour camper des personnages et mettre en scène des situations particulièrement bien ficelées…” écrivit la regrettée Michèle Witta, experte émérite en polars. On ne saurait exprimer meilleure définition le concernant. Ces dernières années, plusieurs projets d’adaptation n’ont pas abouti, on ne peut que le déplorer tant cet écrivain présente des intrigues finement ciselées. De même, “La Seine est pleine de revolvers” n’avait bénéficié à ce jour que diffusions limitées.

Cette réédition est une très bonne manière de goûter à son incontestable talent. Et même à sa virtuosité, car il s’agit là d’un chassé-croisé criminel parfaitement orchestré. Grâce à une tonalité enjouée et à son habituelle narration fluide, l’auteur nous captive du début à la fin de l’histoire. Rien d’absolument sombre, pas d’émotions tragiques, mais un suspense dynamique où s’entrecroisent les parcours des héroïnes de cette histoire. Car Jean-Pierre Ferrière a toujours dessiné à merveille les femmes dans ses livres. Délicieuse lecture !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Antoine 29/01/2018 11:48

Bonjour Claude,
sauriez-vous si ce livre a été publié précédemment sous un autre titre? Dans la collection Spécial-Police, par exemple...
Je deviens malheureusement méfiant avant d'acheter des polars de JP Ferrière! J'ai récemment acheté Pitié pour les stars... avant de découvrir que je le possédais déjà sous le titre Cinémaniaque"!
J'aime beaucoup Ferrière, qui a du style et qui sait concocter des intrigues originales, mais c'est frustrant que certains de ses romans aient deux titres car on finit par s'y perdre...
Ainsi "Faites chanter l'ogresse" est reparu sous le titre " Bronzage intégral", "L'ami de coeur " est devenu "Mourir en beauté", etc... C'est à croire que les éditeurs veulent embrouiller le lecteur! Je sais qu'il s'agit souvent de versions légèrement remaniées, mais tout de même...
Enfin, tout ça n'enlève rien au grand talent de Jean-Pierre qui est pour moi un classique du polar français...
Merci de me renseigner si possible et dans l'hypothèse où vous connaîtriez une bibliographie de Ferrière au fait de toutes les rééditions avec changement de titres, je suis preneur!!
Bien cordialement,
Antoine.

Claude LE NOCHER 29/01/2018 16:34

Bonjour Antoine
"La Seine est pleine de revolvers" fut publié sous ce titre en 2003 par les éditions Page après Page. Puis en 2008 par les éditions Noir Délire. Et enfin en 2017, chez Pulp Editions. On peut espérer cette fois une véritable diffusion, ce qui ne fut pas le cas des deux autres parutions. A ma connaissance, c'est une intrigue originale, c'est d'ailleurs pourquoi J.P.Ferrière cherchait "relancer" ce titre.
J'ajouterai à votre liste que "Le passage du gay" est une 2e version de "Un diable sur mesure", comme l'avais spécifié :
http://www.action-suspense.com/article-jean-pierre-ferriere-le-passage-du-gay-un-diable-sur-mesure-115087400.html
Il existe une 2e version de "Les veuves" légèrement modifiée, mais dans une édition très limitée (Editions Parking, 2002) quasi-introuvable. Pas d'autre remix, je pense.
Amitiés.

PIERRE FAVEROLLE 06/09/2017 07:04

Salut Claude, nul doute que je vais l'acheter et le lire, celui là ! J'ai découvert récemment cette maison d'édition avec le roman de Jérémy Bouquin et depuis, je lis au moins un French Pulp par mois. Merci de l'info. Amitiés

Claude LE NOCHER 06/09/2017 07:38

Bonjour Pierre
Oui, French Pulp réédite des "valeurs sûres" du polar, dont Francis Ryck. Le présent titre de J.P.Ferrière avait eu une diffusion "aléatoire", voilà un excellent moyen de redécouvrir ce très bon suspense.
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Action-Suspense Ce Sont Des Centaines De Chroniques. Cherchez Ici Par Nom D'auteur Ou Par Titre.

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

ACTION-SUSPENSE EXISTE DEPUIS 2008

Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/