Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 05:55

Dominique Constantin est âgé de cinquante-trois ans. Depuis plusieurs décennies, sa vie n'est qu'une succession d'échecs. À cause de sa timidité ou de son incapacité à prendre en main son existence, Dominique s'est placé en retrait de la société, sans amis ni emploi. Il a cru que vivre dans l'anonymat parisien vaudrait mieux, ça l'a détruit davantage. S'il a souvent fait des mauvais choix, celui qu'on lui propose est peut-être sa dernière chance. Il a été repéré par Ivan Korolyov, baroudeur originaire d'Ukraine. À l'opposé de Dominique, après un parcours personnel "à la dure", Ivan a fait partie d'une certaine élite. “Il avait ensuite intégré l'armée de l'air, mais malgré sa rapide promotion au grade de capitaine, il s'était vite senti oppressé par sa hiérarchie. Il avait besoin de liberté. Si bien qu'il avait fini par troquer ses galons contre un aller simple vers la vie civile. La meilleure décision de son existence.” Aujourd'hui, dans l'ombre, il est le factotum du ministre Z.

Âgé de dix-sept ans, Nicolas est le fils dudit ministre. Il évolue dans un cocon doré, bien conscient que son père est là pour rattraper ses éventuels écarts. Ce soir-là, il se trouve avec un duo de copains dans une soirée à Saint-Mandé. Si Sandra Sparagi, qu'il connut en classe lorsqu'ils étaient enfants, fut quelques années plus tôt un laideron, elle est devenue une ravissante jeune fille. Nicolas est convaincu d'avoir toutes ses chances s'il tente de la séduire. La suite va très rapidement le refroidir. Bien qu'il s'agisse d'une mort accidentelle, Nicolas doit pas être inquiété. Il alerte son père, qui envoie d'urgence son homme de main Ivan afin de nettoyer le lieu du crime et de faire disparaître le cadavre de Sandra. Nicolas se ménage un alibi pour le reste de la soirée. Par la suite, après le dur coup de semonce paternel, son mode de vie va radicalement changer. Études sérieuses et emploi fictif au ministère, synonymes de solitude ennuyeuse pour le jeune homme.

Le contrat qu'Ivan propose à Dominique, c'est d'endosser le crime accidentel commis par Nicolas, contre une forte somme. Il finit par accepter mais, avant d'aller en prison, il veut passer quelques semaines à la campagne. L'incarcération de Dominique s'annonçant très longue, Ivan est d'accord. Ils vont donc séjourner dans le gîte tenu par Martine Michoux. Dans sa ferme, elle produit du fromage. Le tarif de location supérieur au prix inclut qu'elle ne doit pas se montrer trop curieuse envers Ivan et Dominique, rebaptisé Raphaël. Pour ce dernier, c'est le paradis, et il ne tarde pas à éprouver des sentiments tendres quant à leur logeuse. Irascible, Ivan va bientôt se concentrer sur une tentative de roman, basé sur sa propre vie. Fatalement, Dominique a de moins en moins envie de respecter le contrat. Mais Ivan veille, gardant le contact avec le ministre, suivant l'enquête de police.

Quand la disparition de Sandra est signalée par sa mère, le commissaire Osmond réalise sans tarder qu'il va se trouver en terrain glissant. Le fils d'un ministre a côtoyé la jeune fille ce soir-là. Il interroge Nicolas, qui prétend ne rien savoir de plus. La policière Eva Têtu progresse assez peu dans un premier temps. Pourtant, à Saint-Mandé, le témoignage d'une voisine âgée de soixante-et-onze ans ferait avancer les choses. Même s'il relance Nicolas, Osmond s'avoue impuissant, faute d'éléments probants. Si un quinquagénaire un peu paumé venait se dénoncer, ça lui simplifierait la tâche…

Élodie Geffray : Et le silence sera ta peine (Éd.Belfond, 2016)

Il s'agit d'un suspense psychologique. Afin d'offrir une bonne crédibilité aux personnages, il est nécessaire de dissocier leurs portraits : Dominique, Ivan, Martine, Nicolas, tous ont un vécu particulier. Que ce soit passé familial de l'un, qui a accentué sa faiblesse, dans le cas de Dominique. Ou la détermination d'Ivan, qui tient à conserver son libre arbitre. Ou le rôle de Martine, probablement prête à entamer un nouvel épisode de sa vie. Et puis, il y a le jeune Nicolas, jouissant d'une impunité quasi-parfaite. À son âge, est-il réellement possible d'assumer un crime, d'outrepasser la culpabilité ? Car au fond, la culpabilité est le thème de cette histoire, l'idée même de prendre ses responsabilités.

Le postulat est plausible. Ce contrat fait penser à ces familles riches qui pouvaient jadis engager un remplaçant pour effectuer le service militaire à la place de leur rejeton, s'il était conscrit désigné. L'auteure ne crée pas de pression inutile, le sujet ne l'exigeant pas. Par courts chapitres, l'intrigue nous présente alternativement les protagonistes, y compris les enquêteurs dont la fonction est évidemment relative ici. Structure ordinaire, toujours efficace. Initialement publié sous le titre “Les somnambules se réveillent tard”, réécrit pour cette version finale, ce polar sympathique se lit très agréablement.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pierre FAVEROLLE 19/02/2016 06:35

Salut Claude, la curiosité va me pousser à y jeter un coup d'oeil. Surtout que c'est un premier roman. Faut voir. Amitiés

Claude LE NOCHER 19/02/2016 06:56

Salut Pierre
Peut-être pas "le livre de l'année", mais la démarche psychologique fait que ça se lit bien.
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Action-Suspense Ce Sont Des Centaines De Chroniques. Cherchez Ici Par Nom D'auteur Ou Par Titre.

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

ACTION-SUSPENSE EXISTE DEPUIS 2008

Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/