Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 août 2015 6 22 /08 /août /2015 04:55

Allarmont est une commune aux confins des Vosges et de la Meurthe-et-Moselle, non loin de Raon-l'Étape. La montagne avec ses forêts de sapins y domine la vallée. Paisible de nos jours, cet endroit fut le théâtre d'un épisode dramatique de la guerre, à l'automne 1944. Le jeune Alfred, quinze ans, faisait partie des ultimes recrues de l'armée allemande. Il pensait beaucoup à son amie de cœur, Hilda. Les lettres qu'il écrivait, pour les lui donner un jour, c'était le trésor d'Alfred. Tout comme le soldat Franz avait le sien, son accordéon hérité de ses aïeux. Après une halte dans la cave d'une ferme en ruine, la petite troupe repartit dans la nuit noire de la montagne vosgienne, laissant sur place tout l'excédent. Alfred cacha le paquet de lettres à Hilda, plus un message écrit dissimulé. Un commando français les intercepta peu après dans les sous-bois.

À notre époque, ces paysages sylvestres sont idéaux pour les colonies de vacances. En particulier, lorsque des parents souhaitent que leurs enfants oublient quelques temps leurs outils informatiques. Dans cette colo, on pratique des activités "à l'ancienne", des jeux de piste aux petits travaux ludiques, ce qui induit des journées bien occupées. À quatorze ans, c'est le second séjour de Christophe au sein de la colo, devenu chef de groupe. Il a des rapports difficiles avec Olivier, garçon renfermé avec lequel il aimerait sympathiser. Si ce dernier est maussade, c'est la séparation de ses parents qui le perturbe, mais il ne se confie à personne. Jeu avec indices dans la montagne, marche à la boussole, nettoyage de la tombe d'un soldat allemand inconnu, personne ne s'ennuie dans l'équipe dirigée par le moniteur Bernard. On a même retrouvé un message rédigé en allemand.

La traduction du petit texte reste obscure : “Mon amour, j'ai dû me séparer de mon trésor, je l'ai confié à la chouette”. Ce qui tracasse Christophe. Quand il descendent au village pour du ravitaillement, l'adolescent contacte une grand-mère locale. Elle lui raconte une légende de la contrée, qui ne correspond pas à ce que cherche Christophe. Par contre, il songe à cette maison en ruine, envahie de végétation, auprès de laquelle il sont souvent passés. Il voudrait bien qu'Olivier l'accompagne pour une expédition nocturne, mais l'autre garçon est de plus en plus mal dans sa tête et refuse. Christophe va ainsi devoir agir seul, affronter cette aventure sans aide. Parmi les broussailles, il repère bientôt une entrée de la cave où la lointaine présence des soldats allemands est encore visible. Son exploration ne sera pas sans conséquences, ni séquelles…

Jean-Marie Charron : Le mystère de la chouette (Éditions Le Verger des Hespérides, 2016)

Ayant pour héros, d'hier et d'aujourd'hui, des ados de quatorze-quinze ans, cette histoire est en priorité destinée à la jeunesse, bien sûr. Néanmoins, pourquoi ne s'adresserait-elle pas autant à des adultes ? Un contexte d'origine remontant à la 2e Guerre Mondiale, une colonie de vacances respectant la tradition des jeux de plein air, un décor lorrain qui ne manque pas de charme, un petit mystère qui plane, voilà de quoi satisfaire un public assez large. D'ailleurs, l'auteur évite une tonalité trop mièvre, ce qui vaut toujours mieux dans un récit de ce genre. S'il n'abuse pas des traditions régionales, notons ce passage qui évoque la vie villageoise : “Cette architecture qui transforme le village en place impose une vie sociale sur le devant des maisons, le long de la grand'rue, c'est "l'usoir". Un banc de pierre permet de prendre le frais le soir, mais surtout favorise le "couarail", discussions qui fusent d'un bord à l'autre de la rue.”

Important, à noter : ce livre est ©2016, donc pas disponible partout. Cependant, il existe en version papier : on peut l'acquérir dans les animations et festivals où est présent cet éditeur de Lorraine. En contactant le site internet des Éditions Le Verger des Hespérides, il doit être possible de l'acheter également. Illustré par Jean-Michel Damien, “Le mystère de la chouette” mérite bien d'être découvert par un maximum de lecteurs, de tous âges.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Philippe 28/08/2015 13:05

Rebonjour M. Le Nocher,

Je suis toujours étonné par les coïncidences et les associations d'idées !
Le livre chroniqué m'avait amené à parler entre autres de la Patrouille des Castors, pré-publiée autrefois chez Spirou.
Et votre indication du site du Verger des Hespérides à parler d'Elise Fischer, ce qui vous avait fait mentionner sa commune natale de Champigneulles.
Question de sonorité, il m'est ensuite venu à l'esprit que dans les aventures de Spirou - le personnage, pas le magazine - ce dernier est basé dans le village fictif de Champignac, ce qui a le même début que Champigneulles ou le champignon.
J'ai alors cherché Champignac sur Wikipédia, sans être vraiment sûr qu'un article existe sur cette commune fictive. Mais il y en a bien un :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Champignac-en-Cambrousse

Et je lis que pour le nom de Champignac-en-Cambrousse, " d'après des proches de Franquin, l'inspiration serait venue de la commune lorraine de Champigneulles " !

Je trouve remarquable que, alors qu'au départ de la chronique, rien n'impliquait forcément de parler de Spirou ni d'Elise Fischer, on en vienne à voir un lien phonétique et peut-être d'inspiration entre le Champignac de Spirou et le Champigneulles d'Elise Fischer !

Cordialement

Claude LE NOCHER 28/08/2015 17:11

Cher Philippe, ces détails confirment la belle notoriété de Champigneulles (devenant Champignac) à l'époque où Franquin. A moins que Franquin, sous l'effet de quelque psilocybe, ait pensé à une ville évoquant les champignons.
Amitiés.

Philippe 27/08/2015 21:12

Bonjour M. le Nocher,

J'ai commandé, sur livre-rare-book.com et d'occasion puisque ce titre est épuisé en neuf, " Les Oubliés du Vercors.

Toujours dans le même genre d'histoire, j'avais lu autrefois " Le Trésor du château sans nom " paru en 1970 dans la Bibliothèque Verte. Par Pierre Gaspard-Huit, principalement réalisateur de télévision ( " Paul et Virginie " en 1974 avec Véronique Jannot ), qui avait écrit ce roman jeunesse d'après le feuilleton qu'il avait réalisé.
Le livre l'indique : il mentionne ce feuilleton qui a pour titre " Les Galapiats " .
je n'ai pas eu l'occasion de le voir à la télé, ce n'est que ces jours-ci que j'ai appris qu'il était sorti en DVD en 2003 puis 2009, coffret DVD qu'on peut encore trouver d'occasion.
Vous, M. Le Nocher, peut-être avez-vous pu voir ce feuilleton dans votre enfance ? Il a été diffusé pour la première fois en Belgique, puis à la télévision française en 1969 ou 1970.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Gaspard-Huit

https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Galapiats_%28mini-s%C3%A9rie%29

https://fr.wikipedia.org/wiki/Stavelot

https://fr.wikipedia.org/wiki/Laetare_de_Stavelot
Les Blancs-Moussis

http://www.priceminister.com/offer/buy/97861081/les-galapiats-de-robert-mayence-dvd-zone-2.html

Cordialement

Philippe 25/08/2015 16:44

Bonjour M. Le Nocher,

A propos des ultimes recrues de l'armée allemande, ces garçons de plus ou moins 15 ans qui vers la fin de la guerre étaient amenés à remplacer leurs aînés tués ou prisonniers ou occupés ailleurs, y compris en étant gardes auprès d'Hitler. Vous connaissez le cas d'Armin Lehmann, qui avait 17 ans en 1945 et qui fut garde dans le bunker d'Hitler qu'il quitta quelques jours après le suicide de ce dernier le 30 avril 1945 ? Armin Lehmann, mort en 2008 à 80 ans, consacra sa vie à oeuvrer comme pacifiste et pour le rapprochement et les échanges entre les peuples.
Il a écrit son témoignage traduit en français, " Enfant-soldat dans le bunker d'Hitler " , ou un titre approchant.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Armin_Lehmann

Je voudrais aussi vous parler d'un roman jeunesse paru en 2012, mais que je n'ai découvert qu'il y a quelques mois, auquel votre chronique m'a fait repenser.
L'histoire est excellente et bien écrite, et en plus ce roman a l'originalité d'avoir pour auteur un garçon né en 1999, donc âgé de 13 ans à la parution en 2012. Benjamin Courset, natif de Fontainebleau et ayant grandi au Mée sur Seine. Le livre lui a été inspiré par son année de 5ème et un voyage scolaire avec sa classe. Dans le livre, il apparaît sous son vrai nom, il indique quand quelqu'un l'appelle Benjamin ou M. Courset ( certains professeurs style vieille école continuent à s'adresser à leurs élèves même de 13 ans en disant " M. ou Mademoiselle... " )
Le Secret de Rommel
Benjamin Courset
Editions Plumes d'Ocris, fin 2012

Voyez ces quelques liens avec des commentaires de lecteurs :

http://www.editionsplumesdocris.fr/Pages-auteurs/benjamin-courset.html

http://www.babelio.com/livres/Courset-Le-secret-de-Rommel/436952

http://www.babelio.com/auteur/Benjamin-Courset/248019

http://toutelaculture.com/livres/le-secret-de-rommel-de-benjamin-courset/

http://www.leparisien.fr/espace-premium/seine-et-marne-77/rencontre-avec-benjamin-courset-jeune-romancier-de-13-ans-02-02-2013-2532517.php

En outre, le roman " Le Mystère de la chouette " , bien que mettant en scène les enfants d'une colonie de vacances, me fait néanmoins repenser à ces histoires où les héros sont les membres d'un groupe de scouts qui au cours de vacances et de camping dans telles régions tombent sur des mystères parfois quoique pas toujours d'ordre historique.
M. Le Nocher, je sais que vous n'avez pas été scout, moi non plus, mais j'adore depuis très longtemps la série de BD créée par Jean-Micher Charlier ( scénariste par ailleurs de Buck Danny, Tanguy et Laverdure les chevaliers du ciel, Barbe-Rouge ou Blueberry ) et Mitacq ( Michel Tacq ), eux-mêmes scouts dans leur jeunesse : la Patrouille des Castors ( Dupuis ), qui paraissait en pré-publication dans le magazine Spirou.

https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Patrouille_des_Castors

J'ai vu, pour conclure, que le site des éditions le Verger des Hespérides propose un roman d'Elise Fischer, auteur lorraine.

http://www.editionslevergerdeshesperides.com/HESPERIDES_WEB/FR/Fiche_Collection_Aventures.awp?P1=39

Il se trouve que par coïncidence j'ai découvert Elise Fischer il y a quelques semaines - en même temps que le jour où je vous parlais des divers livres consacrés à la femme sauvage du Vicdessos - et acheté son roman historique " La tante de Russie " qui raconte l'histoire d'une orpheline originaire de la Meuse qui à la fin du 19ème et au début du 20ème siècle se retrouvera à la cour de Russie à veiller sur les aînées des enfants impériaux Romanov du couple Nicolas II et Alexandra.
J'ai vu qu'Elise Fischer allait sortir un nouveau roman, depuis paru le 20 août : " L'Etrange destin de Marie " - je vous laisse le soin de chercher un synopsis - et qui pourrait m'intéresser.

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lise_Fischer

Claude LE NOCHER 25/08/2015 18:01

Bonjour Philippe
Merci pour toutes ces informations.
Si elle a un lectorat national en étant publiée chez d'excellents éditeurs, Elise Fischer est effectivement très connue en Lorraine. J'ai pu m'en rendre compte en conversant avec la charmante jeune vendeuse (de cette région) à laquelle j'ai acheté "Le mystère de la chouette". C'était l'occasion d'évoquer la ville natale de cette romancière, Champigneulles. J'ai surpris mon interlocutrice en rappelant que "la bière de Champigneulles", longtemps la plus vendue en France, parraina durant une quinzaine d'années le Tour de France :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Brasserie_de_Champigneulles
C'est une histoire industrielle qui mérite qu'on s'y intéresse, car cette société produisit des bières de qualité supérieure. Les rachats successifs ne semblent pas avoir été tellement bénéfiques.
Dans le même genre d'histoire que "Le mystère de la chouette", je vous recommande "Les oubliés du Vercors" de Sylvain Pettinotti (Ed.L'Ecir) : "Juillet 2004, à Saint-François-en-Vercors. Léo, 14 ans, est en vacances avec sa jeune sœur et leur père instituteur. Lors d’une sortie VTT, Léo et ses copains (Michael et Antoine) trouvent dans une cache la sacoche d’un soldat allemand de la seconde guerre mondiale. L’objet rejoint l’exposition sur la Résistance organisée par son père dans l’école. Cette nuit-là, l’église est cambriolée, l’expo vandalisée, et la sacoche volée. Léo pense que le site historique d’une ruine autrefois incendiée a été aussi visité. Il mène sa petite enquête avec ses amis. Ingrid, jeune et belle Alsacienne logeant à l’hôtel, sympathise avec eux.
Plusieurs personnes ont des comportements suspects : le vieux gitan Tonio et son fils ; Gilbert, ancien Résistant qui ne veut plus parler du maquis de la Plénouze ; Gaston, ex-FFI pas plus bavard ; un couple d’Américains habitant l’hôtel ; des jumeaux s’introduisant de nuit dans la ruine ; et même la grand-mère d’Ingrid. Il est étrange que Gilbert et Tonio possèdent une même photo du maquis. La ruine reçoit beaucoup de visites nocturnes, comme si ses murs recelaient des secrets. L’affaire devient dangereuse quand le logement de la famille de Léo est cambriolé. Il raconte aux gendarmes ce qu’il a observé.Les inquiétants jumeaux sont arrêtés. Ils font partie d’un gang. Mais il reste bien d'autres vérités à découvrir pour Léo et ses amis..."
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Action-Suspense Ce Sont Des Centaines De Chroniques. Cherchez Ici Par Nom D'auteur Ou Par Titre.

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

ACTION-SUSPENSE EXISTE DEPUIS 2008

Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/