Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 04:55

Le périple de Bob débute une grosse vingtaine d'années plus tôt. Mouillé dans une affaire ayant causé la mort d'un flic, ce petit truand Marseillais a intérêt à quitter la métropole. Pour “se mettre au vert”, la Guyane et sa végétation tropicale lui semblent idéales. De la Côte d'Azur, Bob traverse l'océan Atlantique jusqu'en Martinique, y faisant une pause quelques temps avant de repartir vers la destination prévue. À Saint-Laurent-du-Maroni, il fait bientôt la connaissance d'un Bordelais, un blond aux yeux bleus, Guy Descombe. Avec l'aide de celui-ci, l'installation de Bob dans la contrée est fortement simplifiée. D'autant que les autorités y sont moins strictes à l'époque, sauf envers les orpailleurs clandestins.

Avec un guide métis indien, Bob et Guy partent sur le fleuve, à la découverte des beautés de la forêt guyanaise. Le trio tombe justement sur un camp de chercheurs d'or venus du Brésil, qui est détruit par la gendarmerie. Un des Caboclos clandestins a eu le temps de cacher un sac avec leurs réserves d'or. Guy n'hésite pas à l'abattre pour voler le sac, avant de supprimer également leur guide. Le duo ne s'éternise pas côté français, passant vite en face, au Surinam. Guy et Bob obtiennent un bon tarif pour l'or qu'ils échangent, leur fortune est faite. Le trajet vers le Guyana n'est pas sans danger. Prendre un avion pour le nord du Brésil semble le plus sûr. C'est ainsi qu'ils débarquent à Belém.

Si l'aventureux Guy cherche à s'enrichir davantage, Bob sait avoir trouvé ici son paradis. Surtout depuis qu'il a rencontré la belle Eduarda, jeune amatrice de francophonie, issue d'une famille aisée et respectable de Belém. Puisque même les parents d'Eduarda l'ont adopté, Bob veut évoluer vers un autre mode de vie, et s'installer en couple avec sa bien-aimée. Toutefois, Guy reste trop présent dans la vie de Bob, se montrant plutôt violent. Le Marseillais ne se pose pas bien longtemps la question, quand il est piégé dans l'affaire du meurtre d'un bijoutier. S'il est condamné à vingt ans de prison, c'est à Guy qu'il le doit. Ce dernier vient même le narguer au parloir de la prison, car il a “récupéré” Eduarda.

Pendant de nombreuses années, s'étant rapidement imposé dans son univers carcéral, Bob ne vise pas l'évasion. Ce n'est que douze ans plus tard, à l'occasion d'une épidémie de choléra, qu'il va saisir la bonne opportunité. Que serait la liberté sans une planque et des contacts ? À tous points de vue, Bob ne manque pas de ressource. Quand il rentre en Europe, avec étape à Barcelone, c'est avec l'intention de se venger de Guy. Les Catalans l'ont bien renseigné : son ancien complice est devenu un homme d'affaire dans le milieu médical. Ce n'est pas à Paris que Bob compte s'attaquer à Guy, mais sur son terrain à lui, à Marseille. En s'entourant de deux amies, Louise et Rita, pour préparer son coup…

© CLN photo Del Pappas, avril 2009 - et son roman 2015

© CLN photo Del Pappas, avril 2009 - et son roman 2015

Selon le dictionnaire Larousse, une péripétie est un “événement imprévu, un incident qui intervient dans le déroulement d'une action, marquant un changement.” Nul doute que Gilles Del Pappas connaisse cette définition. Péripéties et rebondissements se succèdent à un rythme soutenu dans cette histoire, en effet. Une grande partie de l'action se passe en Amérique Latine, un décor exotique aux règles alors encore relatives. Saint-Laurent-du-Maroni, en Guyane ? “Une ville western avec saloon et tout ce qui va avec. Forêt primaire, mecs lourdement armés, girelles de tous bords peu farouches, rhum coulant à flot, trafics variés...” Et Belém serait, nous dit-on, une version américano-lusitanienne de Marseille.

C'est un excellent roman d'aventure, avec des scènes mouvementées et meurtrières, mais aussi des moments bien plus nuancés, que nous a concocté Del Pappas. Cet auteur a une trentaine de titres à son actif, ce qui explique sa maestria narrative. Notons qu'en prison, son héros est l'ami d'un détenu politique Italien qui, avant d'être incarcéré au Brésil, vivait tranquillement en France avec sa famille dans sa loge de concierge, obligé de fuir à cause d'un politicien arriviste. Comme toujours, l'auteur nous promène dans sa ville, dans les quartiers moins criminogènes et les plus pittoresques, en tout cas. Un suspense vif, dans la meilleure tradition, un polar comme on les aime.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Pierre FAVEROLLE 17/04/2015 21:25

Tiens, j'étais passé au travers de ce billet là. Je le lis la semaine prochaine. Je ne connais pas, alors je suis curieux ! Amitiés

Claude LE NOCHER 18/04/2015 06:09

Un Del Pappas idéal pour découvrir cet auteur, mon cher Pierre.
Amitiés.

Philippe 14/04/2015 17:42

Par ailleurs, vous ne vous en souvenez pas forcément vu le temps, j'avais rapporté
( dans un commentaire sous http://www.action-suspense.com/2014/08/jean-louis-nogaro-niglo-coetquen-editions-2014.html )
avoir acheté " 1001 chambres closes : Guide de lecture du crime impossible " , par Roland Lacourbe, Vincent Bourgeois, Philippe Fooz et Michel Soupart. Editions Semper Aenigma, 2013.
Le volume 2 restait alors à paraître. En fait, il est paru vers juillet 2014, mais je ne l'ai découvert qu'hier.

Annexes
Mêmes auteurs
Semper Aenigma, 2014

On ne peut l'acquérir ( impression à la demande, donc pour chaque commande ) que sur le site www.lulu.com
Voir les critiques enthousiastes sur ces pages.
( Il ne m'échappe pas que certaines personnes, y compris vous-même ou des visiteurs du blog, peuvent avoir des réserves quant à lulu.com ou autres sites de ce genre ou les services d'impression à la demande. Moi-même je n'y recours guère. Mais comme c'est le cas ici c'est parfois le seul site sur lequel on puisse obtenir tel livre. )

http://www.lulu.com/shop/roland-lacourbe-and-philippe-fooz-and-michel-soupart-and-vincent-bourgeois/1001-chambres-closes/paperback/product-21642212.html

http://www.lulu.com/shop/roland-lacourbe-and-philippe-fooz-and-michel-soupart-and-vincent-bourgeois/1001-chambres-closes-annexes/paperback/product-21642204.html

( Avec reproduction d'intégrales de telles séries de Noël Vindry, Joseph Cummings, Edward Koch. )

Cordialement

Cordialement

Claude LE NOCHER 14/04/2015 21:22

Il est certain qu'un ouvrage, aussi qualitatif soit-il, sur les crimes en chambres closes intéressera peu d'éditeurs de nos jours. On peut le déplorer, de même que rares sont les rééditions qui excitent lesdits éditeurs. Ce mode de diffusion restreinte suffit peut-être à la demande, je ne sais. Ce que j'ai pu désapprouver, c'est de donner l'espoir à des auteurs débutants d'avoir une véritable diffusion. Idem pour la "publication" en numérique. Mais chacun parmi les auteurs est libre de ses choix.
Amitiés.

Philippe 14/04/2015 17:23

Bonjour M. Le Nocher, Yv,

Lajouanie, est-ce un petit éditeur régional ? Je vois ce nom pour la première fois.

Je vais faire comme si ne m'effleurait pas l'idée que le détenu politique italien dans cette prison au Brésil soit inspiré de Cesare Battisti.
M. Le Nocher,je me fais des idées quand je crois me souvenir que vous avez relaté avoir rencontré Cesare Battisti quand il était en France ?

Belem, le nom me fait rêver, mais m'évoque davantage que la ville le navire construit au 18ème ou 19ème siècle qui a été récupéré pour faire voyager des adolescents dans le cadre de je ne sais plus quelle association.

Remarquons que dans cette histoire, Bob cherche au départ à échapper à la justice en quittant Marseille pour, via la Martinique, Saint-Laurent-du-Maroni en Guyane française. C'est piquant, si l'on pense qu'autrefois, pour les mêmes faits, c'est la justice qui aurait cherché à l'envoyer à Saint-Laurent-du-Maroni, siège du terrible bagne de sinistre mémoire.

M. Le Nocher, dans la réalité, quand et où ont eu lieu les dernières épidémies de choléra dans cette partie du monde ? Ou même dans le monde ?
Encore aujourd'hui l'épidémie de choléra à Paris en 1832 sous Charles X est restée célèbre, on ne pensait pas à l'époque que Paris puisse être atteint par cette épidémie venue d'Europe de l'Est.
Le choléra a sévi en Indochine française pendant la Seconde Guerre mondiale.


Cordialement

Claude LE NOCHER 14/04/2015 21:15

Cher Philippe
En effet, Lajouanie est un éditeur régional de Marly-le-Roi (78).
J'ai trop brièvement croisé Cesare Battisti dans un festival. C'est surtout son cas qui ne peut laisser indifférend, cela dit sans parti pris.
Le navire Belem est, surtout, classé monument historique depuis trente ans, ce qui en fait un navire précieux quant au témoignage sur la marine d'antan.
Je crois que Del Pappas a raison d'évoquer Saint-Laurent-du-Maroni, dans le sens où la réputation (vraie ou fausse) de cette ville dans les années 1970-80, c'était la débauche, le jeu, le sexe, et les trafics. Quant au bagne, ma foi, il était déjà "entré dans l'Histoire".
Les grandes épidémies ont été freinées avec une meilleure hygiène générale. Ce qui n'empêcha pas la propagation de virus, telle la Grippe Espagnole (Américaine, en réalité), ni divers foyers infectieux à travers le monde. Parfois causés par la malnutrition ou dénutrition, d'ailleurs.
Amitiés.

Yv 14/04/2015 10:28

Bonjour Claude, je viens d'apprendre l'existence de cet auteur et l'envie de découvrir ses livres...
Amicalement,

Claude LE NOCHER 14/04/2015 21:02

Salut Yves
Gilles Del Pappas est un romancier déjà chevronné qui mérite qu'on s'y intéresse, pas de doute.
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Action-Suspense Ce Sont Des Centaines De Chroniques. Cherchez Ici Par Nom D'auteur Ou Par Titre.

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

ACTION-SUSPENSE EXISTE DEPUIS 2008

Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/