Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 04:55

Anne Capestan, trente-sept ans, est commissaire de police. Six mois après qu'une bavure l'ait mise sur la touche, la voici réintégrée grâce au bon vouloir de Buron, directeur de la PJ, son mentor. Pas de quoi se réjouir, toutefois : c'est d'une brigade de placardisés dont elle hérite, des recalés d'autres services. Quarante noms, mais ils seront finalement bien moins nombreux. Leur mission consistera à réétudier des affaires non résolues. Ils vont disposer d'un ancien appartement rue des Innocents, en guise de bureaux. Capestan y est rejointe par José Torrez, un flic qui porte la poisse ; Lebreton, homo veuf depuis peu, venu de l'IGS où il enquêta sur la bavure de la commissaire ; Eva Rosière, flic s'étant enrichie en écrivant des polars et des scénarios de téléfilms ; Merlot, vieux policier alcoolique ; et le caractériel Orsini, qui joue un trouble jeu avec les médias. Une fine équipe.

Deux vieilles affaires attirent l'attention du groupe. La première sera confiée à Rosière et Lebreton. Il y a près de vingt ans, le marin Yann Guénan fut retrouvé dans la Seine, après avoir été exécuté. Fait majeur dans sa vie, lors du naufrage d'un navire à passagers, il put sauver des gens. Plus tard, il considéra Jallateau, constructeur du bateau, comme le grand responsable, élaborant un lourd dossier contre lui. Depuis, ce Jallateau s'est installé aux Sables d'Olonne, où il s'occupe de bateaux de plaisance. Le duo d'enquêteurs se déplacera jusqu'à lui, ce qui est assez confortable dans la Lexus d'Eva Rosière. L'homme est hostile, certes, ce qui ne le rend que modérément suspect. S'il existe une sorte de carnet de bord tenu par Yann Guénan, il faudrait que sa veuve Maëlle le leur confie. Si elle n'est plus en état de le faire, l'équipe de Capestan devra se débrouiller pour s'en emparer.

Outre le cas bientôt résolu d'un jeune dealer fils de ministre, la deuxième grosse affaire concerne le meurtre d'une dame âgée sept ans plus tôt. La commissaire Capestan et le flic poissard Torrez s'en chargent. Ancienne institutrice habitant Issy-les-Moulineaux, Marie Sauzelle était encore fort active. Elle semble avoir été victime d'un cambrioleur, qui a fait aussi disparaître son chat. Quelques détails ne concordent pas, quand même. La maison n'a été ni vendue, ni entretenue depuis le décès. Tout juste est-elle surveillée par un des voisins, Serge Naulin, qui n'inspire guère confiance aux deux policiers. Un déplacement à Marsac, dans la Creuse, est nécessaire pour interroger le frère de Marie Sauzelle. Qui les accueille mal, avant d'être plus courtois. Par ailleurs, grâce aux contacts d'Orsini, le cas du dealer "fils de" connaît une certaine médiatisation afin de ne pas enterrer le sujet.

Le groupe s'est légèrement étoffé, notamment avec la blonde lieutenant Evrard, ainsi qu'un expert en informatique et un brigadier. Malgré les avancées, le bilan des affaires Sauzelle et Guénan est peu encourageant. Anne Capestan doit remotiver son équipe : “Dans les films de guerre, celui qui dit "On va tous crever", il n'aide personne […] On enquête sans pression, sans procédure, sans comptes à rendre. On appartient toujours à la Police Judiciaire, on forme juste une branche à part.” Rosière et Lebreton ont déniché un possible lien entre les deux dossiers. La piste du jeune cycliste à l'allure colorée mériterait d'être suivie. Face à la position ambiguë du directeur Buron, Capestan et les siens vont devoir concurrencer leur collègue Valincourt et ses cadors de la Crim' du 36. Peut-être que la brigade de Capestan est moins ringarde, plus efficace, qu'on ne l'a cru…

Sophie Hénaff : Poulets grillés (Albin Michel, 2015)

La comédie policière est un genre dont les rouages doivent être parfaitement huilés, afin que l'intrigue fonctionne correctement. D'abord, c'est sous le signe de l'humour que va se placer le récit : “Et toi, Eva, de la famille ? ─ Oui, un chien et un fils. Mais des deux, c'est encore le chien qui téléphone le plus souvent, confia Rosière avec un haussement d'épaules fataliste.” L'auteure nous présente un groupe de flics déclassés. Elle parvient à éviter habilement un écueil courant, le risque de ne pas distinguer les personnages. Ici, chacun(e) possède assez de singularité pour être remarquable. On voit qu'il ne s'agit pas de tocards, mais de flics s'étant marginalisés au sein de la police. Entre l'exubérante Eva Rosière avec son chien Pilote, Torrez redoutant de provoquer des catastrophes, Lebreton et ses états d'âmes, on sourit beaucoup tout en apprenant à les apprécier.

Beaucoup de remue-ménage en perspective, donc. Et l'aspect enquêtes criminelles, alors ? Que l'on se rassure, notre petit groupe est là pour résoudre des énigmes obscurcies par le temps, mais pas si impossibles à comprendre pour eux. Un brin de ténacité, une petite dose d'astuce, de menus détails oubliés, des vagues pistes négligées, et les voilà sur la bonne voie. À l'occasion de Quais du Polar 2015 à Lyon, le nouveau prix "Polar en séries" (dont le but est récompenser un livre, roman ou BD choisi pour son potentiel d’adaptation en série TV) a été attribué à “Poulets grillés” de Sophie Hénaff. Jolie récompense, méritée, pour ce premier roman de l'auteure. Du suspense, de l'humour, des péripéties agitées, un polar très divertissant : tous les atouts sont réunis pour plaire aux lecteurs.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Frédéric ayme 12/01/2017 19:46

A quand le téléfilm annoncé dans la préface de cet agréable polar

Claude LE NOCHER 13/01/2017 11:47

Je ne peux hélas pas vous renseigner à ce sujet.
Amitiés.

Ben Tyrion 20/04/2016 08:00

J'ai fort apprécié Poulets grillés également: une amusante comédie policière! Une enquête "classique", certes, mais comme je l'ai écrit par ailleurs, Sophie Hénaff a réussi à mon sens le pari audacieux de mettre "une nouvelle fois" (càd qu'elle n'est pas la première à le faire) à l’avant-plan une brigade de flics pour le moins originaux, avec humour, tout en maitrisant à merveille l’art de la narration. Une lecture très rafraichissante, très agréable, et «vraiment» policière. On peut fort bien s'inscrire dans la lignée de certains "classiques" en offrant un récit convaincant.

Claude LE NOCHER 20/04/2016 08:50

Bonjour
En effet, il existe une tradition de la comédie policière (souvenons-nous d'Exbrayat) et d'enquêtes menées par des flics insolites (certains épisodes du 87e d'Ed McBain visèrent l'humour, aussi). Souplesse narrative, chez Sophie Hénaff, qui ne gâte rien, bien entendu. Je pense que son succès est mérité.
Amitiés.

Serge 31 01/04/2015 02:06

Salut Claude.
Avant hier, des Japonais, ce jour, des poulets: sans conteste, tu grilles et brilles pour nous!
Apéro: maison (bretonne) Hénaff...?
Amitiées décalées et facétieuses du 1er Avril

Claude LE NOCHER 01/04/2015 06:52

Salut Serge
Je ne crois pas que Sophie Hénaff soit de la même famille que celle de la célèbre petite boite bleue. Par contre, ce roman est publié sous l'égide de quelqu'un que nous connaissons, Stéfanie Delestré. Et, si l'on en croit les "remerciements", un certain Patrick Raynal n'était pas loin non plus.
"Japonais grillés", "Poulets grillés", ça me rappelle un bon vieux roman de Dominique Arly "La grillade du chef" (1978) chez Spécial-Police, eh eh ! Amitiés.

Philippe 31/03/2015 15:35

Bonjour M. Le Nocher, Le Papou,

Le nom Capestan fait penser au Capitan, François de Capestang, le héros du roman de cape et d'épée de Michel Zévaco, dont on connaît surtout l'adaptation ( 1959 ) d'André Hunnebelle avec Jean Marais et Bourvil.
Buron, c'est comme Nicole de Buron, l'auteur des " Saintes chéries " ( Ah ! Daniel Gélin, Micheline Presle ! )
Une unité composée de rejettés d'autres services. C'est comme l'escadrille des " Têtes brûlées " avec Robert Conrad dans le rôle de Greg " Papy " Boyington.
Qui enquête sur des affaires non résolues. Comme dans " Cold Case " .

A propos du grand résistant Georges Guingouin

http://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Guingouin

vous avez entendu parler du livre de Jean-Pierre Le Dantec ?

Un héros ; vie et mort de Georges Guingouin
Jean-Pierre Le Dantec
Gallimard, février 2015

http://www.parislibrairies.fr/detaillivre.php?gencod=9782070148158

Vous aviez peut-être vu le téléfilm sur France 3 début 2013 ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Grand_Georges

http://blogs.mediapart.fr/blog/edwy-plenel/070113/georges-guingouin-en-souvenir-des-resistances-venir

http://blogs.mediapart.fr/blog/jean-philippe-veytizoux/100413/propos-du-telefilm-sur-georges-guingouin

Cordialement

Claude LE NOCHER 31/03/2015 16:28

Bonjour Philippe
Oui, l'histoire de Georges Guingouin, rebelle dans l'âme, radical dans ses actes, m'est assez familière. Il est bon que des "figures" comme ça soient encore mises à l'honneur, y compris avec leurs aspects moins clairs.
Il y a belle lurette que je ne cherche plus trop si les auteurs ont voulu des clins d'œil selon les noms utilisés. Capestan peut s'associer aussi au terme d'accastillage "cabestan". Et je crois qu'un "buron" est une sorte de mas dans certaines régions. C'est le nom que l'ami Jean-Jacques Reboux inventa à propos de l'incident Sarkozy au Salon de l'Agriculture ("Casse-toi, pov'con") dont la victime eût été Fernand Buron.
Oui, c'est bien un groupe façon "Cold Case", plutôt que "Têtes brûlées", qu'a créé ici Sophie Hénaff.
Amitiés.

Le Papou 31/03/2015 14:08

Bonjour Claude,
Je prends. En ce moment j'ai envie de lectures amusantes.
Amicalement
Le Papou

Claude LE NOCHER 31/03/2015 16:10

Bonjour Le Papou
C'est une très bonne comédie policière... et ça fait drôlement du bien de sourire, par moments. Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Action-Suspense Ce Sont Des Centaines De Chroniques. Cherchez Ici Par Nom D'auteur Ou Par Titre.

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

ACTION-SUSPENSE EXISTE DEPUIS 2008

Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/