Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2015 3 18 /02 /février /2015 05:55

En ce mois de mai 1983, c'est dans le Haut-Quercy que séjourne Séraphin Cantarel, conservateur en chef des Monuments français. Toujours accompagné de son assistant, le jeune et dynamique Théo Trélissac. Cité médiévale à flanc de falaise et citadelle de la Foi, où l'on vient prier la Vierge Noire protectrice des marins du monde, Rocamadour est un site que Cantarel apprécie tout particulièrement. Pour ses trésors, autant que pour ses jardins magnifiques, dus à Vincent Alvignac, un jeune homme très inspiré qui s'en charge à l'année. Certes, le confort est un peu rudimentaire dans cette Chambre de l’Évêque, rarement ouverte, où loge Séraphin Cantarel. Il s'en accommode, le temps de sa mission.

Il n'a pas commencé sous de bien gais auspices, le voyage dans le Lot de Cantarel et de Théo. Le cirque Di Cantelloni annonçait un spectacle de féerie et de frissons. En effet, le principal numéro présenté par un couple d'artistes s'avéra plein de fascinant suspense, dans une tension palpable. On pouvait croire le partenaire en danger, jusqu'à la fin. Alors que le numéro semblait fini, un drame étrange se produisit. Séraphin Cantarel ne peut pas totalement gommer ces cruelles images. Ce matin-là, c'est un des joyaux du musée local qui vient de disparaître. “La Pomme d'or” contient huit-cent-cinquante grammes d'or pur, ce qui représente un beau pactole. L'objet par lui-même n'est pas monnayable, mais le métal précieux trouve toujours acquéreur.

Il ne semble pas y avoir d'effraction. La châsse contenant l'objet précieux n'a pas été fracturée. Rien d'autre n'aurait été volé. Avant même l'arrivée des gendarmes, plusieurs notables locaux se mêlent de l'affaire. À commencer par le père Pechmalbec, responsable religieux, et le prétentieux colonel Delmont de Gay-Lussac, président des Amis du musée d'Art sacré. Cantarel laisse les enquêteurs opérer non sans éprouver, comme à chaque fois qu'il est face à un mystère, une certaine excitation. En partie due à l'orage aussi, qui sait ? Conservateur du musée, l'historien Christian Lasourre ne serait pas fâché que l’État soit le futur propriétaire des lieux. Mais une anonyme lettre de menace vient de lui parvenir, qui doit être l'œuvre de quelqu'un de connaissance. Il devrait probablement prendre la chose au sérieux. Déjà, la presse s'empare de l'affaire. Cantarel et son entourage n'en sont qu'au début de leurs tribulations...

Jean-Pierre Alaux : La Pomme d'or de Rocamadour (Éd.10-18, 2015)

Voici la cinquième aventure mettant à l'honneur Cantarel et Trélissac, hommes de culture et détectives amateurs. C'est durant les décennies 1970-80 que se situent les intrigues présentées. Un très bon choix de l'auteur permettant de restituer des ambiances moins technologiques, quant aux enquêtes. Certes, les lieux choisis connaissaient déjà un tourisme de masse, bien exploité. Pourtant, on échappait encore à un désolant “calibrage” parfois observé depuis dans les lieux touristiques populeux. Ces années-là, Rocamadour se visitait agréablement, je peux en témoigner. Un site effectivement singulier.

Coauteur par ailleurs avec Noël Balen de la série Le Sang de la Vigne, Jean-Pierre Alaux n'a nul besoin d'éloges pour souligner sa maîtrise des histoires. Le récit est émaillé de multiples références – précises et bienvenues – sur les facettes diverses des lieux, du passé, de faits plus ou moins récents. Bonne occasion de s'instruire, bien sûr. Dans le même temps, l'énigme est fortement présente, peut-être teintée d'étrangeté, avec ses protagonistes à surveiller. Notons encore que le jeune Théo trimballe toujours ses petits secrets personnels, au fil des épisodes. Et que l'ironique Mme Cantarel apparaîtra, elle aussi. Encore un très bon suspense dans cette série, qu'on prend grand plaisir à lire.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Philippe 19/02/2015 14:22

M. Le Nocher,

Ne vous forcez pas à regarder tout de suite ce que je vous montre ici. Mais donc pour quand vous aurez retrouvé de l'appétit de lecture et de plaisir de voir, voici sur le blog Jeunesse Lille 3 un compte-rendu avec photos du 20ème Salon du livre jeunesse de Douai qui a eu lieu samedi dernier 14 février ( Saint-Valentin ).

http://jeunesse.lille3.free.fr/article.php3?id_article=2128

Je crois savoir quel est le livre que j'ai évoqué que vous allez chroniquer, mais je me tais à ce sujet jusqu'au jour dit, voir si c'est bien celui-là ou pas.

J'ai aussi découvert, là encore attendez la forme avant de le savourer, le site suivant.

http://www.breizh-zelande.fr/

Un jeune couple d'environ 25 ans originaire de Bretagne, d'où une partie du nom du site, s'est installé en Nouvelle-Zélande.
Ils se présentent :
http://www.breizh-zelande.fr/presentation/

Quand j'ai trouvé ce site, c'était en tombant sur cette page :

http://www.breizh-zelande.fr/nouvelle-zelande-habitudes/

10 choses sur la Nouvelle-Zélande qui nous étonnent encore.

Cordialement

Philippe 18/02/2015 12:07

Bonjour M. Le Nocher,

Encore un titre de cette belle série de Jean-Pierre Alaux !
J'ai acheté il y a quelques semaines les volumes 1 et 2 en DVD de la série " Le Sang de la vigne " avec Pierre Arditi. Pour mémoire car on en a déjà parlé, le héros oenologue qu'il joue s'appelle Benjamin Lebel au lieu du Benjamin Cooker des romans d'Alaux et Balen. J'espère, comme chaque coffret ne contient que 4 épisodes, que les autres épisodes seront édités dans d'autres volumes.

Mais, bien sûr, votre chronique d'aujourd'hui est rassurante dans la mesure où elle indiquerait que vous allez mieux. Je crois avoir compris que vous disiez être bien malade les jours précédents, " cerveau déconnecté du corps " .
C'est pourquoi, comme les autres visiteurs d'AS à ce que j'ai vu, j'ai souhaité me garder de vous contacter, car en écrivant un commentaire demandant comment vous vous portiez tel jour, vous auriez été trop fatigué pour répondre, ou vous auriez voulu vous forcer à le faire tout en étant malade.
On peut être bien intentionné en prenant des nouvelles de quelqu'un ou en souhaitant telle fête dans l'année, mais en omettant que d'autres personnes risquent de le faire aussi. Ce qui ferait que le même jour plusieurs personnes en contacteraient une pour le même sujet, et que la personne destinataire aurait à répondre autant de fois pour dire la même chose.

Pour ma part, hier je suis retourné à l'hôpital pour un suivi post-opératoire - mon exérèse du lipome sur l'épaule gauche a eu lieu voici deux semaines - . La chirurgienne a coupé les bouts de fil à recoudre qui dépassaient. J'ai à appliquer de la vaseline stérilisée pendant 10 jours.

Cordialement

Claude LE NOCHER 19/02/2015 06:42

Bonjour Philippe
Je ne suis pas à l'agonie, quasi-mourant dans d'affreux tourments, mes obsèques peuvent être reportés sine die, rassurez-vous. Mais perdre brutalement toute force et tout appétit (de lecture, aussi) quand on tombe malade, c'est terriblement contrariant et handicapant. L'idée qu'il faudra obligatoirement un temps pour s'en remettre est également rageante. Je ne gémis pas sur mon cas, il y a tant de gens bien plus touchés que moi par des maladies beaucoup plus graves. C'est juste un détestable moment.
Ma prochaine chronique sera consacrée à l'un des livres que vous évoquiez les jours derniers. Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Action-Suspense Ce Sont Des Centaines De Chroniques. Cherchez Ici Par Nom D'auteur Ou Par Titre.

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

ACTION-SUSPENSE EXISTE DEPUIS 2008

Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/