Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 février 2014 6 22 /02 /février /2014 20:25

Le concept d'un festival des littératures policières à Toulouse remonte à 2007 quand Ida et Claude Mesplède suggérèrent à la direction de la Librairie de la Renaissance d’unir leurs compétences pour y parvenir. A l’origine de son nom de baptême, Toulouse Polars du sud, les Mesplède proposèrent aussi la création du prix littéraire Violeta Negra, afin de mieux faire connaître les romanciers des langues du sud. Le couple Mesplède apporta sa connaissance approfondie  du milieu des polardeux, alerta ses réseaux et ouvrit son carnet d’adresses. De son côté, la direction de la Renaissance  apporta son savoir-faire en matière de diffusion du livre et mit ses locaux à la disposition du festival. Dès 2008, ce Festival était en chantier. La première édition fut une réussite, ce qui incita les collectivités à augmenter leurs subventions. Les animations se sont multipliées, depuis.

Claude Mesplède a démissionné de la présidence à l’issue d’une réunion en décembre au cours de laquelle ses propositions nouvelles furent rejetées avec remise en cause de la sélection des invités. Pour pourvoir cette présidence laissée vacante, le conseil s’est réuni le 19 février 2014. Deux candidatures étaient soumises au vote – imposé par on ne sait trop qui à bulletins secrets – dont celle d’Ida Mesplède, jusqu’alors vice-présidente et coordonnatrice du festival. A une écrasante majorité, son concurrent a été choisi. Ida Mesplède a décidé, elle aussi, de démissionner de TPS. Désormais, Ida et Claude Mesplède nous informent qu’ils n’ont plus aucun lien avec l’association Toulouse Polars du sud et que l’utilisation de leur nom par cette association relèverait de l’abus de confiance.

"Toulouse Polars du Sud" change de direction

On se gardera d'émettre une opinion sur ce qui pourrait ressembler à une entente fort peu démocratique, visant à évincer le couple Mesplède. Il est possible que, dans un légitime souci de rentabilité, les organisateurs n'envisagent plus d'inviter que des valeurs sûres, en terme de ventes. On peut craindre, sans rien affirmer déjà, un sévère changement de cap au détriment des auteurs et des plus modestes éditeurs. Ce qui fait la force de ces festivals, c'est pourtant la diversité des talents, ce qu'Ida et Claude Mesplède ont toujours défendu. On peut penser que l'état d'esprit de TPS va se radicaliser dans d'autres directions, sans tenir compte des lecteurs ni de leurs envies de découverte. L'avenir nous le dira...

Mise à jour samedi 1er mars : Claude Mesplède a souhaité apporter quelques précisions, que l'on pourra lire dans les commentaires. Action-Suspense ouvrira un "droit de réponse" dans les mêmes conditions à l'association TPS, si ses nouveaux dirigeants le désirent.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Your child traces letters of their name with glue.
Répondre
E
Bel article Claude.<br /> Et bel hommage rendu au couple Mesplède.<br /> Je ne m'étendrai sur le sujet. Ce n'est pas le lieu.<br /> Claude est le Polar. <br /> Le festival continuera de vivre dans sa ville sans lui. <br /> Tout est dit.<br /> J'embrasse Ida et Claude.<br /> Eric Tamagna - Vaison Polar.
Répondre
N
@ Eric<br /> Je ne comprends pas votre intervention à mon sujet. Je suis un grand lecteur de polars, visiteur du salon, car toulousain, et donc je me pose des questions. Je visite également régulièrement 2 blogs qui me tiennent informé sur le polar . Sur le fait du message disparu il est bon d'avoir la version du principal intéressé voila tout. Et personnellement imaginer 2 salons polars le même weekend dans la même ville me frustrerait au plus haut point. Pour éclaircir le tout je ne suis pas membre de l'association TPS.
E
@ Ned Stark : &quot;Attendons de voir ça alors !&quot;.<br /> <br /> Heureusement que je ne suis pas parano, car entre l'adoption d'un pseudo, l'inquiétude soudaine de la disparition momentanée du message de Claudius et la réponse sous forme d'exclamation, j'aurais pu éventuellement y déceler un parfum de troll.<br /> <br /> @ Claude : je te salue Claude et stoppe là mon intervention sur ce fil, même s'il s'agit du mien au départ, afin de ne pas le surcharger, tout en restant un fidèle lecteur de ton blog.<br /> <br /> Amitiés,<br /> <br /> Eric
C
-&gt; Eric &amp; Ned Stark, l'essentiel est de montrer encore et toujours la vivacité du polar, à travers les festivals. Amitiés.
N
Attendons de voir ça alors !
E
Bonjour Claude,<br /> <br /> Bah, t'en fais pas, la réponse à ma question est contenue dans son énoncé... <br /> Pour le coup, c'est moi qui suis taquin...<br /> <br /> Attention, je ne me permets pas de critiquer le talent des futurs participants, mais puisque tu parles de cuisine et de gratin supprimé au menu, disons que cela risque d'être plus frugal...<br /> <br /> Amitiés,<br /> <br /> Eric
C
Gardons le suspense, mais entre les &quot;valeurs sûres&quot; du roman noir et les &quot;jeunes talents&quot;, plus des auteurs incontestés mêlant thriller et noir, c'est le gratin. Je ne sais comment ça prendra tournure, mais Ida et Claude s'activent dès maintenant. Amitiés.
N
Si vous nous communiquez les noms des auteurs qui ont décliné l'invitation nous aurons la programmation du nouveau salon des Mesplède. Quelques pistes ?
C
Bonjour Eric<br /> Si j'étais taquin, je pourrais citer ceux qui ont décliné l'invitation de TPS 2014, et non des moindres. Tu l'as compris, il ne s'agit nullement d'envenimer les choses, juste d'une transparence légitime réclamée par le public polardeux. Nous parlons de notre passion, autant que le débat soit public.<br /> Amitiés.
E
Maintenant que Claudius et Ida ont pris la parole (avec élégance, n'ayons pas peur de le souligner, élégance à laquelle s'ajoute celle de Claude qui propose justement un droit de réponse), et que l'on se trouve par hasard sur le fil d'un message que j'avais posté hier, je me permets d'en écrire un en forme de questionnement :<br /> <br /> - Sachant que les plus belles plumes sont amies avec Claude et le respectent.<br /> <br /> - Sachant que ces mêmes plumes sont fidèles à certaines valeurs.<br /> <br /> Ben, il va y avoir qui à TPS en octobre prochain ? <br /> <br /> C'était ma question à la con.
C
Procédé totalement absurde, en effet, cher Alain, puisque notre microcosme polardeux sait que Claude et Ida ne doivent rien à personne dans leurs relations avec auteurs et éditeurs. Amitiés.
A
C'est quand même un peu gonflé qu'après les avoir balayés on demande à Ida et Claude Mesplède de communiquer leur fichier d'adresses personnel construit au fil des ans.<br /> <br /> Je ne comprends pas cette requête ni celle qui demande restitution (?) de fichiers et de photos qui ont été par ailleurs publiées largement sur le net.<br /> <br /> Cela me parait procéder d'un processus de harcèlement visant à décridibiliser et déstabiliser Claude et Ida Mesplede.<br /> <br /> Connaissant leur investissement qui est celui d'une vie, je m'insurge ! <br /> <br /> Le procédé est déguelasse. <br /> <br /> Amitiés, Alain
C
Merci à Claude Mesplède pour ces précisions. Au besoin, Action-Suspense ouvrira un &quot;droit de réponse&quot; dans les mêmes conditions à l'association TPS, si ses nouveaux dirigeants le désirent. Ce qui n'empêchera sans doute pas que je sois taxé de parti pris, je l'assume. Je suis loin d'être le seul dans ce cas, puisque quantité d'auteurs ont apporté leur soutien au couple Mesplède. Et que cette information a été très consultée en une semaine. Il n'est donc pas impossible que, outre le festival TPS qui continuera, les Toulousains bénéficient d'un second événement, initié par Ida et Claude Mesplède. Si les amateurs de polars déplorent ces regrettables bisbilles, peut-être le public aura-t-il finalement davantage de choix encore dans la diversité.
N
Je ne peux pas prendre parti car je connais personne (sauf Ida et Claude Mesplède de nom)<br /> Cela me semble compliqué. En espérant que ce salon perdure pour nous : LE PUBLIC
C
voici copie de la lettre envoyée au nouveau président de TPS et aux 14 autres administrateurs,. En quelques semaines de 23 membres, il a fondu à 15, suite à diverses démissions<br /> Nous venons de recevoir ce matin 27 février 2014 une lettre recommandée avec accusé de réception nous enjoignant de restituer à l’association dont nous avons démissionné, les fichiers, courriers électroniques et papiers, photos, etc.<br /> <br /> Malgré l’adversité, votre sens de l’humour est resté intact et nous vous en félicitons. Par contre, votre mémoire est défaillante car nous vous rappelons, même si vous le savez fort bien, que c’est notre fichier d’adresses personnel, confectionné tout au long de notre activité de trente-deux ans au sein des polardeux, qui a servi durant ces cinq années. Je vous indique aussi que les adresses électroniques que les auteurs nous ont données, ont été données à Mesplède et non pas à TPS. Vu la tournure que vous semblez adopter à notre égard (cette insolite demande recommandée avec accusé de réception ainsi que des courriers mensongers et elliptiques aux auteurs qui ont décliné vos invitations) nous allons abandonner la réserve qui était la nôtre et notre refus d’intervenir sur Facebook ou ailleurs. Peut-être avez-vous interprété notre silence comme un regret de notre part de vous avoir quittés. C’est loin d’être le cas, nous ne regrettons rien et les témoignages de soutien qui chaque jour s’empilent dans notre case courrier confortent la décision de notre départ, prise « en notre âme et conscience ». Comment pensiez-vous que nous allions réagir après le camouflet subi par Ida ? Il aurait fallu continuer à travailler toute l’année à vos côtés alors que vous avez émis un vote de défiance à son égard, un vote à bulletins secrets, (le mode de scrutin a été décidé par qui ?) et, qui plus est, ne permet aucune explication et met devant le fait accompli.<br /> <br /> Vous n’avez pas compris dans cette affaire grotesque que ce qui touche un Mesplède touche aussi l’autre. Si vous l’aviez compris, vous n’auriez pas proposé que l’un soit fait membre d’honneur (il a refusé d’être proposé, en son temps, pour la médaille des arts et lettres) pour vouer l’autre aux gémonies cinq minutes plus tard. Il y a là une contradiction que nous soumettons à votre sagacité pour la résoudre. Nous tirons de cette expérience qu’une association ne doit pas intégrer dans son conseil d’administration une librairie quelle qu’elle soit. TPS est la seule association de polar, en France, qui a adopté cette disposition, qui plus est, les statuts indiquent que cette librairie détient l’exclusivité de la fourniture des ouvrages auprès de TPS. Si la chose était à refaire, nous serions opposés à ce qu’une librairie puisse siéger au CA car on ne doit pas être juge et partie. De plus, les polardeux qui vont dans les écoles dialoguer avec les élèves sont persuadés que c’est la librairie qui les invite alors que c’est TPS, une nuance de taille tout de même. Vous pourriez également vous interroger, vous les membres du CA, sur le fait que la venue de Bernard Minier, ce jour, est l’apanage de la librairie, mais de TPS… point, invisible, disparu. Déjà, on tire la couverture à soi, on vante l’efficacité de nos libraires. Connaissant bien les éditions XO qui publient Minier, nous avons appris que le romancier faisait une tournée nationale. Demain Bordeaux chez Mollat, puis Lille au Furet et ainsi de suite. Mais pourquoi donc dans toutes les villes, il va chez les plus gros libraires alors qu’à Toulouse, il va signer dans une librairie plus modeste. Ne serait-ce pas dû plutôt dû à la notoriété et au travail de TPS envers les auteurs ?<br /> <br /> En conclusion, notre fichier nous appartient. Pour le reste, photos et fichiers, vous en avez autant que nous.<br /> <br /> Cette demande est grotesque car nous avons créé l’association. Nous avons démarré le premier festival puis les suivants avec notre propre carnet d’adresses et il faudrait vous l’offrir sur un plateau sous couvert d’appartenance à TPS ce qui est totalement faux et vous le savez très bien.<br /> Faites comme nous, travaillez comme nous l’avons fait depuis 32 ans. Comme vous l’indiquez dans les lettres aux auteurs, « Nous allons maintenant mettre toute notre énergie à poursuivre ce festival, dans le même esprit, convivial, ouvert au public, aux élèves, aux bibliothécaires, aux comités d'entreprise&quot;.<br /> <br /> C’est une belle ambition mais débrouillez-vous donc tous seuls !<br /> <br /> Ida et Claude Mesplède
C
heures <br /> Je me suis tu jusqu'alors pour ne pas envenimer les choses et aussi parce que j'avais de l'estime pour certains membres de TPS. Au fait, depuis les élections où Ida a été blackboulée avec 3 voix (+ la sienne) sur 20, trois autres personnes ont démissionné du CA et quelques autres de TPS. Sachez que nous n'avons pas l'intention de rester inertes et si le nouveau TPS tient ses promesses eh bien les Toulousains bénéficieront des animations des uns et des autres, sauf si par un hasard fâcheux elles se déroulaient aux mêmes dates.<br /> Pour revenir une dernière fois sur cette grotesque affaire, j’ai quitté TPS pour trois raisons très personnelles. La première est que je ne supporte plus les réflexions péjoratives lancées à l'emporte-pièce sur des auteurs par quelques personnes qui se reconnaitront. La seconde est que je n'apprécie pas davantage ce type de remarques à mon égard; Là encore, à moins de mémoire défaillante, chacun s'y retrouvera. La troisième est le manque d'écoute à ma proposition d’augmenter le nombre de femmes invitées ce qui me fut refusé de façon très désagréable et gamine, refus assorti (sous prétexte de démocratie) d'une nouvelle procédure sur le choix des invités. Jusqu’alors Ida et moi faisions des propositions tenant compte des sorties de livres, des nouveaux à découvrir, enfin un choix ciblé comme le font mes confrères présidents (Joly à Vienne, Le Flohic à Lamballe, Tixier à Pau, Helias à Penmarch, Hélène à Lyon etc) quitte à ajouter plusieurs noms suggérés par le CA (conseil d’administration). Cette fois, la procédure donnait la parole à tous les membres qui fournissaient chacun une liste de noms tenant compte de leurs propres goûts plutôt que de l’actualité (d’autant que si chacun dressait la liste des polars lus dans l’année, la liste serait très courte voire inexistante pour certains). Une fois cette liste hétéroclite dressée, chacun avait le devoir de cocher les noms de ceux qu’il voulait inviter et ceux ayant le plus de croix étaient retenus ; j’ai refusé de cautionner ce système stupide. Voilà les raisons de ma démission qui n’a rien à voir avec la fatigue ou la maladie, mais je ne supporte plus que les auteurs ne soient pas respectés, qu’ils doivent rester du matin au soir le cul rivé sur leur chaise pour vendre un maximum de livres et que des réflexions oiseuses voire désobligeantes soient proférées à leur égard. C’est à l’opposé du climat de convivialité que nous nous efforçons de créer. Ma décision se trouve confortée par l’issue du vote où Ida a recueilli quatre voix (en comptant la sienne) sur vingt. Cette révélation de la défiance d’une quinzaine de personnes avec lesquelles elle a travaillé cinq ans d’affilée, s’apparente aussi à une sorte d’hypocrisie, voire de trahison, car jamais personne ne lui a fait, durant tout ce temps, la moindre remarque critique.
N
Merci pour l'info. En attendant avoir l'explication de M Mesplède !
C
Bonjour Ned Stark, <br /> A la demande de Claude Mesplède, qui trouvait son message un peu brouillon, je l'ai enlevé. Il en postera un autre, plus clair dans son pros, dès cet après-midi. Rassurez-vous, aucune censure. Amitiés.
N
Bonjour,<br /> Il me semble qu'un commentaire a disparu depuis ce matin. Où est passé le commentaire du principal intéressé?
E
Je me suis mal exprimé peut-être : il est à mon sens une ineptie que Claude et Ida n'en fassent plus partie. <br /> <br /> Je trouve cela assez incongru, c'était le sens de mes propos.<br /> <br /> C'est dommage.<br /> <br /> Pour Claude, Ida et le Polar. <br /> <br /> <br /> Amitiés,<br /> <br /> Eric.
C
Bonsoir Eric<br /> En effet, nous souhaitons tous que TPS se poursuive... dans l'esprit de diversité initié par Claude et aussi bien organisé qu'il l'a été par Ida... S'interroger n'est pas accabler. L'avenir n'est pas forcément négatif. On suivra ça.<br /> Amitiés.
J
mais qui sont ces &quot;On&quot; et ces &quot;ils&quot; ?
Répondre
C
Bonjour Jean-Edouard,<br /> J'évoque ce qui me semble un &quot;coup fourré&quot; dans mes réponses, pas dans l'info proprement dite. C'est une nuance, certes. J'ai longuement réfléchi avant de diffuser cet article, soyez-en sûr, alors que je disposais de cette information dès le lendemain. Je pensais que TPS allait &quot;communiquer&quot; sur ces changements. Ce qui n'a pas été le cas, comme s'il s'agissait de &quot;faire profil bas&quot;. C'est ce qui, outre mon amitié pour Claude et Ida Mesplède, m'a décidé à en parler. Moi aussi, je serais heureux de connaître les arguments et le programme des nouveaux chefs de TPS. Un fait : s'ils ont poussé Claude Mesplède vers la sortie, c'était pour des divergences au sujet des invités, car on sait qu'il privilégiait souvent les moins connus. De là à émettre l'hypothèse que TPS préfère maintenant les &quot;best-sellers&quot;, ça ne parait pas stupide. Toutefois, ça ne garantit pas que ces auteurs viendront, car beaucoup ont aussi de la sympathie pour Claude Mesplède. Je ne vais pas extrapoler davantage, chacun restant libre de ses choix et comportements. <br /> Amitiés.
J
Cher Claude,<br /> je parle en tant que simple visiteur lors des 3 dernières éditions. Je ne comprends pas très bien votre réponse lorsque vous dites : &quot;Nous n'avons pas fonction d'accuser, juste d'informer ceux qui connaissent TPS.&quot;. De fait, vous &quot;accusez&quot; déjà, puisque vous employez l'expression de &quot;coup fourré&quot;. Un terme moins polémique eût été &quot;divergences de vues&quot; ou équivalent... D'où ma question, plutôt légitime, car connaître les arguments de chacun et les parties prenantes me semblent constitutifs d'un débat serein et donc constructif.<br /> <br /> Bien cordialement<br /> <br /> JE.
C
Cher Alain, toute association se doit de publier un compte-rendu d'AG. Il suffira de lire la liste des membres présents, moins les trois voix en faveur d'Ida. Amitiés.
C
Cher Jean-Edouard<br /> Nous n'avons pas fonction d'accuser, juste d'informer ceux qui connaissent TPS. Le fonctionnement de tout groupe, de toute association, est rarement &quot;un long fleuve tranquille&quot;. Dommage que le respect de ceux qui ont œuvré soit si souvent oublié.<br /> Amitiés.
A
Bonne question !
A
Allons bon ! <br /> Du rififfi chez TPS, &quot;Polar du sud&quot; pour les initiés, <br /> Un festival dont la notoriété ne cessait de s'accroitre avec des auteurs invités de tous les pays et continents, des conférences au top, des animations intelligentes.<br /> C'est à Tououse, une capitale cultiurelle que se devait de faire la nique à &quot;Quai du polar&quot; à Lyon et à beaucoup d'autres festivals.<br /> Il ne faudrait pas oublier que Claude Mesplède avec son immense connaissance du polar, son épouse Ida avec son investissement héroique dans le festival y compris pour les tâches les plus ingrates et nécessaires, que tous deux ont été à l'origine de ce festival.<br /> Je ne connais pas les détails, juste les aboutissements et je suis heurté par cette manière et cette ingratitude oublieuse.<br /> Bien tristement,<br /> Alain JUBERT
Répondre
C
Je deplore ce choix, et suis tres triste pour Claude et Ida. Je suis venu au 5 Editions et jai put voir tout le travail de Ida dans l'organisation du Festival, je ne souhaite pas du mal au festival mais une tel atitude risque d'etre prejudiciable.En tout cas je ne serais pas present au prochain festival.
Répondre
C
Merci de ta réaction, Richard.<br /> Certes, Ida n'était la seule à être active, mais on sait qu'elle s'est énormément investie. Ce qui rend déplorable le &quot;coup fourré&quot; dont elle semble avoir été victime. Oui, nous espérons que TPS restera à la hauteur, mais...<br /> Amitiés.
E
Au moment où il y a tant d'attaques contre les livres et les auteurs, pensez que c'est le moment pour lancer une fatwa contre un Festival de littératures policières et ses animateurs qui ont décidé de poursuivre dans la même voie, ( qui sont aussi des fondateurs de l'initiative,) et des gens honnêtes? La suite va en apporter la preuve.<br /> Il faut raison garder. L'amitié ne consiste pas à tout justifier...
Répondre
C
Je ne répondrai que sur un point (final) : il n'y a aucune &quot;rumeur&quot;, juste le sentiment que les invités &quot;moins rentables&quot;, ceux que Claude défend en priorité, vont passer à la trappe. D'où cette impression de manœuvres contre Ida et Claude. Et si c'est le cas, on ne félicite pas les comploteurs.
E
Oui je suis membre fondateur de TPS, membre de 813.Je souhaite que Ida et Claude puissent revenir à TPS, personne n'a critiqué leur travail ou leur engagement.<br /> Je parle en mon nom uniquement.Je donne mon avis librement, Je n'empêche personne de publier ou de dire ce que bon lui semble.Je ne donne de leçon à personne,je demande à ce qu'on garde la raison et que tout le monde soit respecté.Je comprends que vous puissiez être choqué, cela ne peut justifier ce que je lis sur la toile et sur ton blog.&quot;L'extrapolation&quot; dont tu parles est scandaleuse, elle devient une rumeur malsaine.J'arrête là notre conversation, je crois comme toujours que la vérité fera son chemin.
C
Bonjour Emile<br /> Je suppose que vous êtes membre de l'association TPS, ou que vous représentez La librairie de la Renaissance ? <br /> Diffuser une information pouvant intéresser les amateurs de polars, et les lecteurs en général, ce serait donc une &quot;fatwa&quot; ? Curieux vocabulaire. S'interroger sur le devenir d'un festival renommé, est-ce donc coupable ? Où avez-vous lu qu'étaient dénigrés les &quot;animateurs&quot; de cette manifestation, en tant que tels ? Certes, les méthodes traîtresses utilisées pour écarter Ida et Claude Mesplède choquent leurs amis. Peut-être parce qu'elles sont violentes, tout comme le fait de me reprocher de relayer cette information. <br /> Je n'ai pas besoin de votre autorisation pour m'exprimer. Chez Action-Suspense, plus de deux mille chroniques et articles vous démontreront qui défend et soutient le livre, la librairie indépendante, les auteurs et éditeurs de tous horizons. N'étant pas un donneur de leçons, n'ayant nullement la science infuse, je n'admets pas l'aveuglement de ceux qui croient toujours avoir raison.<br /> &quot;Poursuivre dans la même voie&quot; ? Nous observerons attentivement la suite, pour vérifier si c'est le cas. Avec un œil critique, sans être diffamatoire mais surtout sans demander d'ausweiss à quiconque, car ne comptez pas entraver la liberté d'expression habituelle qui est la mienne.
R
Bonjour Claude,<br /> Assister à Toulouse Polars du Sud était un projet dans un avenir à moyen terme. Quel malheur cette dispute qui divise ! Alors, il faudra bien que je chosisses un autre festival. Mes amitiés à toi. Et aussi à Ida e Claude Mesplede !
Répondre
C
Salut Serge<br /> Ida et Claude Mesplède ne sont pas les seuls artisans de TPS, nous en sommes conscients, mais leurs &quot;amis&quot; semblent avoir oublié tout ce qu'ils ont apporté à ce Festival. Très très regrettable.<br /> Amitiés.
C
Bonjour Richard<br /> Si &quot;Toulouse Polars du Sud&quot; n'est pas mort, car il y aura d'autres éditions du Festival, je ne sais si ce sera dans le même esprit. N'hésite pas à faire signe à tes amis, quand tu auras un projet de visite en France.<br /> Amitiés.
S
Salut Claude.<br /> Tu as raison, tout cela ne sent pas bon... J'étais à l'extraordinaire 1ére édition du Festival (qui acceuillait l'AG de 813). Soutien à Ida et Claude.<br /> Amitiés.
P
Salut les amis,<br /> &quot;La grande famille&quot; du polar ne se porte décidément pas très bien et n'échappe en rien aux pratiques prédatrices!<br /> A qui le tour?<br /> Amitiés<br /> Pierre
Répondre
C
Bonsoir Pierre<br /> Il y a ceux qui fonctionnent encore dans la sincérité et le respect, en particulier de personnes qui nous ont devancés tels Claude et Ida. Et puis, certains qui semblent avoir d'autres objectifs. Explicables en terme de rentabilité, moins honorables quand il s'agit de fidélité.<br /> Amitiés.
P
TPS patronné par Leclerc et Amazon ? Je divague, c'est un cauchemar .... attendons avant de juger mais il est bien connu que quand une activité obtient du succès, les charognes arrivent. J'en sais quelque chose. Espérons que TPS vive et survive dans le temps. Amitiés
Répondre
C
Personne ne colporte rien, ni n'insinue rien. Pierre Faverolle s'est permis une extrapolation : et si les groupes tels que ceux cités cherchaient maintenant à profiter du succès de TPS ?
E
Qui colporte de tels mensonges?Leclerc et Amazon nous les combattons quotidiennement<br /> comme librairie indépendante du Festival. Ces insinuations sont inacceptables, je demande des excuses.
C
Bonsoir Pierre<br /> On n'en est pas là, sans doute, mais c'est symptomatique d'une récupération, oui. &quot;Gardez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge&quot; dit une formule célèbre qui, hélas, semble ici d'actualité.<br /> Amitiés.
L
Une bien triste nouvelle ! en route pour l'uniformisation, l'aseptisation et la pasteurisation. Gageons que d'autres festivals auront l'intelligence et le bon sens de faire une petite place à la lumière que portent nos deux amis Claude et Ida. AMitiés
Répondre
C
Bonsoir Bruno<br /> Je ne tiens pas à verser dans le pessimisme, mais on ne peut que s'interroger sur la suite. Toutefois, Ida et Claude savent qu'il n'y a pas que des lâches autour d'eux, mais aussi des amis sincères.<br /> Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Action-Suspense Ce Sont Des Centaines De Chroniques. Cherchez Ici Par Nom D'auteur Ou Par Titre.

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

ACTION-SUSPENSE EXISTE DEPUIS 2008

Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/